Beauté

La floraison détressive

Coucou les craquinettes,

Je ne sais pas comment vous vivez ça mais je prends plutôt bien le retour du soleil, à tel point que je ne suis presque pas mécontente de me lever tôt et d’aller bosser (surtout parce que la bouffe de la cantine affole ma papille mais ça fait pas pro de dire qu’on va au boulot juste pour la bouffe non?).

Cette manucure date d’il y a une bonne semaine, quand la dépression commençait lentement à prendre possession de nous tous, petits êtres dépourvus de vitamines D, et que nous n’étions pas loin de (re)commencer l’hibernation, avec 30 épisodes de The mentalist pour passer le dimanche sans apercevoir les nuages ni le ciel, ni la pluie (Ohh Patrick Jane… Mraouuu).
Alors entre deux envies de pendaison? céréales?Patrick Jane? soleil, on se laisse tenter par la moindre référence au printemps, on en vient même à devenir croyant, violent, désagréable.
Parce que c’est bien connu, c’est dans l’absence que l’on comprend l’importance des choses, et je pense pouvoir décemment affirmer que cette année, on a tous prouvé au soleil qu’on avait BESOIN de lui (alors tu seras mignon et l’année prochaine tu nous fais pas un caca nerveux, MERCI).

Alors pour mettre fin à mon ennui, oublier, me noyer dans les solvants, j’ai entrepris de réaliser un « nail art » fleuri, parce que j’ai des fleurs partout, sauf sur mes ongles, et ça me manquait.
Une vraie cure de vitamine, qui avec un peu de chance, te fait tourner la tête avec les odeurs et te fera oublier (au sens propre et figuré puisque tu vas littéralement griller tes neurones) qu’il fait dehors un temps à ne pas sortir ta grenouille.

Bon et maintenant, on peut dire que je poste l’article en l’honneur del sol, dans l’espoir, même très mince, qu’il ne s’en aille plus jamais et qu’il continue à nous réchauffer avec ses rayons lumineux.

Je vous envoie mille besos del amor

Ah oui et quand même à la base je voulais écrire un article seulement sur les vernis Monop’, parce qu’ils sont absolument couvrants (je ne porte qu’une couche de vert menthe sur les photos), sèchent vite, et coûtent 3E90. Le mieux bien entendu c’est que les couleurs sont assorties, et estivales. Elles comprennent un « ombré » de vert/bleu et un assortiment de couleurs orange/jaune/rouge.
J’ai utilisé le « vert d’eau » et le « menthe » ainsi qu’un blanc bien crasseux acheté 1 euro et qui tient certainement plus du Typex que du vernis. Pour le rose, « La paz » de Mavala (♥) et un rose dont je ne me souviens plus très bien le petit nom de chez kiko.
Pour faire des roses, il faut simplement faire des pâtés de couleur et nuancer avec des teintes plus claires et foncées, et ça donne environ ça!

Mouak ♥

8 Commentaires

Commenter

En publiant ce commentaire, vous autorisez la collecte de vos informations (adresse e mail et IP) qui ne seront utilisés qu'à cette fin précise. Pour plus d'informations sur la collecte de données consultez mes mentions légales.