Recettes salées Vegan

Pâtes aux tagliatelles de courgettes, à la tomate et aux olives

L’été, il fait chaud dans ma cuisine (je veux dire, encore plus que dans les autres pièces de la maison, cuisiner en maillot de bain est de rigueur quoi), tant et si bien que je n’ai plus vraiment envie d’y passer des heures, ni d’allumer trop longtemps four et plaques de cuissons. C’est de cette idée de repas rapide qu’est née cette recette simple de pâtes aux courgettes, à la tomate et aux olives.

J’adore les courgettes, à un stade presque identique à celui des tomates et des olives. Cette recette c’est donc un espèce d’idéal culinaire de la saison estivale.
Mais adorant les courgettes, j’ai toujours trouvé que c’était long à faire cuire. En rondelles, à la poêle sans pré cuisson à la vapeur c’est long, au four, c’est long et ça donne chaud. J’avais opté pour la consommation des courgettes crues en tagliatelles l’an dernier, puis en cuit.
Finalement j’ai gardé cette idée parce que je la trouve bonne : on profite de la courgette mais en même temps elle cuit rapidement.
Une bonne raison supplémentaire pour en manger plein.

Ce plat ne serait rien sans les olives qu’on y ajoute. J’ai eu cette idée quand j’avais mangé chez Dorian, il nous avait préparé avec Valérie, des légumes rôtis au four avec une simple sauce tomate et des pâtes. Et justement des petites olives de couleur violette (qui étaient quand même bien meilleures que les miennes, d’olives).
En fan d’olive, j’étais tombée raide dingue de cette combinaison heureuse.

On trouve assez facilement des olives en Vrac dans les épiceries italiennes, mais aussi au marché. J’ai trouvé les miennes chez un vendeur du marché de Versailles. Elle étaient en saumure, un petit mélange d’olives noire de petite taille et de câpres. Pour quelques euros, on peut avoir quelques olives pour agrémenter ses plats, bien meilleures que celles en bocaux du commerce.
D’ailleurs pour ceux qui ne le sauraient pas, les olives ne sont pas toujours véganes : parfois il y a du lactose dans le jus de conservation. Du coup, faites gaffe si vous le pouvez en achetant en vrac et en pensant que les olives sont innocentes!

Cette recette pourra être réalisée en 20-25 minutes. On détaille rapidement les courgettes en lamelles à l’économe ou au couteau d’office, et on mets à cuire dans une poêle chaude, on ajoute également les tomates (cerise ou non, mais elles sont plus sucrées), et on cuit le temps que les tomates éclatent et les courgettes soient tendres.
Quant aux pâtes, je ne vais pas vous faire un tutoriel, mais c’est également très rapide et pas bien compliqué à mettre en oeuvre.

En fait c’est surtout tout bête à rappeler, mais le succès de bien des recettes tient surtout à la qualité des ingrédients utilisés. Les olives peuvent être médiocres, les tomates peuvent être acides, les courgettes insipides et molles. Quand à l’huile d’olive, n’en parlons pas : rien ne remplace une huile de première pression à froid bio. On dirait un trip de meuf pétée de flouze, mais la différence de budget entre huile médiocre de supermarché en bouteille plastique et huile d’olive en bouteille verre, sourcée et bio, c’est franchement un peu comme si tu disais qu’un kiwi ressemble à une banane parce que c’est un fruit.

Sur cette comparaison incroyable, voici donc l’expresse recette pour vider les fonds de cueillette du jardin (parce que toi même tu sais que la courgette et la tomate cerise sont généreuses au jardin).

Pâtes aux tomates cerises et au basilic Recette de pâtes aux légumes d'été Pâtes aux courgettes à l'huile d'olive

Pâtes aux tagliatelles de courgettes, tomates cerises et olives
Temps de préparation
15 min
Temps de cuisson
15 min
Temps total
30 min
 
Type de plat: Plat principal
Cuisine: Mediterranean
Keyword: courgette, été, olives, pâtes, rapide, tomate cerise
Portions: 2
Ingrédients
  • 200 g pâtes type fusilli, papillons
  • 200 g courgette
  • 300 g tomates cerise
  • 2 c. à soupe huile d'olive
  • 2 c. à soupe olives éventuellement mélange d'olives et de câpres
  • Selon le goût poivre, sel, et basilic frais
  • 2 c. à soupe huile d'olive
Instructions
  1. Avec un économe, une mandoline ou un couteau bien aiguisé, réalisez des fines tranches de courgettes.

  2. Faites chauffer les 2 cuillères à soupe d'huile d'olive dans une poêle bien chaude, et mettez les courgettes à cuire avec les tomates cerises rincés à l'eau froide, en prenant soin de couvrir d'un couvercle.

  3. Du même temps, mettez vos pâtes à cuire.

  4. Retournez régulièrement sur feu moyen les courgettes et tomates, qui vont commencer à se fendre.

  5. Une fois les pâtes cuites, ajoutez les olives, finissez de cuire les tomates jusqu'à ce qu'elle ramollissent un peu, et mélangez avec les pâtes et l'huile d'olive restante, sans oublier d'ajouter du poivre et quelques feuilles de basilic.

  6. Servez chaud, avec des feuilles de basilic frais.

Pâtes aux courgettes et tomates cerises

C’est une recette on ne peut plus simple, mais j’ai quand même tenu à vous la partager parce que c’était vraiment bon avec ce petit twist d’olives qui change complètement la donne.

Finalement, prendre des vacances des longues heures en cuisine, pour profiter un peu plus du temps dehors, d’un livre avec un petit courant d’air qui filtre par la fenêtre, ou s’épargner de faire un malaise dans une cuisine à 45°C, c’est pas si mal.
Après tout, l’été c’est aussi, et surtout le lâcher prise, et ça passe aussi par la cuisine!

Je ne sais pas si vous partez, si vous restez chez vous, ou si vous continuez votre vie comme si de rien n’était (mais avec plus personne, donc c’est des vacances quand même!), en tout cas je vous souhaite du bon temps.

Délia ♥ qui entretient le mythe de la cuisinière en culotte, pas pour le style, mais pour la survie.
Je sens que cette légende va m’apporter des visiteurs très déçus de tomber sur une recette de nouilles.
PS : bon courage avec votre propre nouille, et navrée pour le faux espoir.

4 Commentaires

  • « s’épargner de faire un malaise dans une cuisine à 45°C » … 😅 Comment dire… Ce n’est pas mon cas ! Du tout ! Il fait super chaud et je ne résiste pas à l’envie de faire tel ou telle recette. Même quand il fait chaud. Même si mon four est vieux et diffuse bien la chaleur dans la pièce. Même si il y a un velux dans ma petite cuisine qui fait effet serre…
    Bref, MERCI pour le conseil : cuisiner en maillot mais quelle belle idée ! 😃

    Sinon ton article m’a donné une super envie d’olives (alors qu’il est presque minuit à l’heure où j’écris ses lignes) donc merci car, grâce à toi, mon envie de chocolat est passée 😇.
    Je ne savais pas pour le lactose dans les olives. Du coup, pour le vrac, quelle est ton astuce ? Les vendeurs savent-ils si elles en contiennent ? Je n’ai pas toujours très confiance pour ma part même si l’astuce du « je suis intolérante » peut marcher 😈

    Plus sérieusement, je devrais me mettre aux recettes simples sans four et rapides. Merci pour ta recette ! 😊

    • Ben ma foi, j’ai trouvé quelqu’un d’encore plus siphoné du bocal que moi avec la cuisine alors haha!
      En plus si t’as un vélux, tu pourras parfaire ton bronzage en cuisinant, c’est pas la classe ça? :p

      Les olives n’ont pas d’heure de dégustation, donc normal tu me diras!
      Je vérifie les ingrédients quand c’est possible. En vrac en supermarché tu as la liste des ingrédients, sinon, pas d’autre choix que de faire confiance et croiser les doigts si tu ne peux pas savoir 🙁

      Merci pour ton petit mot, copine de fanatisme d’olives :p

Commenter

En publiant ce commentaire, vous autorisez la collecte de vos informations (adresse e mail et IP) qui ne seront utilisés qu'à cette fin précise. Pour plus d'informations sur la collecte de données consultez mes mentions légales.