Recettes salées Sans gluten Vegan

Tzatziki

Encore une fois n’est pas coutume (si? ha), je vous donne cette recette après des dizaines d’autres alors que c’est quelque chose que je prépare très très très -très- souvent. Surtout, évidemment, en été (le concombre ne pousse pas en hiver, malgré sa présence à l’année). Lorsque les apéritifs entre copains vont bon train, je trouve que c’est une préparation super fraîche et agréable à partager.
Alors allons bon pour la recette du tzatziki vegan.

La recette originale du tzatziki est plutôt simple, mais comme je commence à bien le concevoir, c’est dans les détails que se cache le diable, et très nettement, j’ai donc déjà mangé des tzatzikis dégueulasses.
Comme toutes les recettes régionales, j’ai toujours une appréhension quand je publie, car ces recettes cristallisent une fierté bien spécifique : celle du patrimoine.
Ici j’en parle rarement en ces termes parce que je passe ma vie à m’en éloigner et me l’approprier. Ce serait assez malvenu de le défendre corps et âme parce que pour moi la cuisine est surtout une évolution.
Dans le cas de spécialités régionales, on est plutôt sur un côté préservation et mémoire.
Je ne pense pas qu’on soit opposés dans le fond car notre but à tous est de faire vivre cette belle discipline qu’est la cuisine. Mais je dois dire que certains ont une manière plus ou moins courtoise de parler avec passion de leurs spécialités régionales !

En théorie donc le tzatziki est un mélange de yaourt à la grecque, de concombre, d’ail, de menthe et d’huile d’olive.
Là où tu te doutes bien que ça coince, c’est que le yaourt grec c’est pas franchement vegan, right?
Et ben figure-toi que la marque sojade vient de sortir une référence, super épaisse et crémeuse, du coup, j’ai tout de suite voulu faire du tzatziki! On en trouve en magasin bio très facilement ;)!

Pour ce qui est de l’huile d’olive, je me suis habituée à prendre de l’huile de première pression à froid, fruitée, et je dois dire que si ce n’est pas le cas, et qu’on se rue sur des huiles de mauvaise qualité, on obtient vite un tzatziki sans la petite touche qui va bien!
J’ai récemment reçu quelques produits de la part de l’épicerie Pantopoleio, une épicerie grecque en ligne. Maite propose une sélection pointue de bons produits directement de Grèce, provenant de petits producteurs, souvent biologiques (les produits, pas les producteurs haha). Je ne peux que vous conseiller ses olives kalamata, leur saveur est incroyable!
Quant à l’huile d’olive bio, c’est une huile faite à base d’olives
Koroneiki cueillies vertes, récoltées dans un petit village près de la mer, dans la région de Corinthe. Je sais pas vous mais moi ça me fait voyager direct d’imaginer les oliveraies en bord de mer …
Autant vous dire que je ne le répéterai jamais assez : une bonne recette commence avec de bons ingrédients. Si il y a bien un type d »ingrédients sur lesquels je ne lésine JAMAIS sur la qualité, ce sont les produits qui servent à relever la nourriture. Et l’huile d’olive, la bonne, ça peut se manger à la cuillère.

Alors après, j’imagine que chacun a ses préférences en terme de tzatziki : moi j’aime quand il y a des gros morceaux de concombre! Il en va de même pour l’assaisonnement : j’ai ajouté du « 5 baies », ça donne un petit côté supplémentaire!
De même, j’aime bien mettre du citron, mais dans la recette de base il n’y en a visiblement pas.
En fait, ce que la cuisine nous apprend, c’est qu’il y a autant de recettes que de cuisiniers. Et ça tu vois, c’est le seul truc de vrai :D!

Tzatziki
Tzatziki facile
Tzatziki vegan
Recette du tzatziki vegan
Tzatziki à l'huile d'olive
Tzatziki vegan
Temps de préparation
10 min
Temps total
10 min
 
Type de plat: Apéritif
Cuisine: grecque
Keyword: concombre, menthe, mezze
Portions: 1 bol
Ingrédients
  • 200 g yaourt de soja si possible du yaourt grec
  • 1/2 citron pour son jus
  • 1 gousse d'ail
  • 1 c. à soupe huile d'olive
  • 150 g concombre après épépinage soit 1/2 concombre environ
  • 1/2 c. à café sel
  • 1/4 c. à café 5 baies au rayon épices
Instructions
  1. Epluchez votre concombre, puis retirez les pépins du coeur.

  2. Certains font dégorger le concombre, cela les rend moins amers, et ils rendent moins d'eau, mais je n'ai jamais eu de soucis sans le faire. Si vous souhaitez passer par cette étape, coupez vos concombre en rondelles d'environ 3 mm d'épaisseur (après vous être débarrassés du coeur de pépins) et saupoudrez de sel. Laissez une heure au frais, puis rincez bien à l'eau froide.

  3. Découpez des petits morceaux de concombre : tout dépend de vos goûts, j'aime quand on peut croquer dedans, soit des morceaux d'environ 1 cm de coté!

  4. Mélangez le yaourt de soja avec le jus de citron, le sel, le 5 baies, et à l'aide d'un presse ail, occupez-vous de la gousse.

  5. Rincez la menthe, essuyez-la dans un torchon, puis ciselez-la finement.

  6. Mélangez le tout, puis ajoutez l'huile d'olive. J'ai dit une cuillère à soupe mais j'en ai mis un peu plus que ça (e suis tombée dedans que j'étais petite).

  7. Je trouve que le tzatziki est bien meilleur après quelques heures de maturation au frais.

  8. Servez bien frais,, avec du pain, des blinis maison ou des légumes croquants. Je m'en sers également comme "sauce" dans mes bols composés 🙂

Et comme ça, ça rejoint le gang des recettes apéro avec le houmous, et ça évite de les acheter tout prêts 😉 !
C’est super facile à faire, et c’est tellement meilleur, que ce serait vraiment dommage de passer à côté de ce petit moment de gloire où tout le monde te dit « il est trop bon ton tzatziki, c’est quoi la recette? ».

Allez, je te laisse, j’ai les grillons qui m’appellent au jardin!

Big bisou

Délia ♥

Commenter

En publiant ce commentaire, vous autorisez la collecte de vos informations (adresse e mail et IP) qui ne seront utilisés qu'à cette fin précise. Pour plus d'informations sur la collecte de données consultez mes mentions légales.