Desserts Vegan

Gâteau renversé à la pêche

J’entre dans une phase de rébellion absolue. C’est, je crois, une des seules fois où je publie une recette réellement hors saison. Mais comme j’aime à penser mon blog comme un carnet de recettes, un grimoire, un pense-bête, je me dis que l’an prochain, la saison des pêches reviendra, et vous serez bien contents de trouver cette page.
Et puis après tout, il n’y a qu’avec les pêches qu’on peut faire un gâteau renversé aux pêches, mais on peut aussi choisir d’autres fruits, et ça ce sera de saison pas vrai?

Mon jardin m’a fait littéralement crouler sous les pêches, mais la météo ne nous a pas vraiment aidés sur ce coup : très peu d’eau, ce qui a donné des fruits très nombreux mais peu juteux … Mes pêches étaient donc très médiocres consommées « à la croque », j’ai décidé d’en faire d’abord de la confiture. Heureusement pour moi, j’ai été bien aidée par Sofia, une amie de passage, pour éplucher les pêches. Normalement la peau des pêches est simple à retirer, mais sur des pêches à moitié pas mûres mais molles, mais sèches … C’était un peu l’enfer je dois dire. Surtout que les fruits étaient en grande partie de la taille d’un abricot, donc on a eu tout le loisir de tester notre patience.
Il y a dans ces moments de gestes machinaux, un peu d’apaisement. On ne réfléchit pas vraiment, on épluche, on retire les noyaux, et dans notre cas, on discute. Les confitures seront forcément meilleures ;)!

Gâteau renversé aux pêches

Depuis que nous avons refait notre cuisine, c’est encore plus le poumon de la maison pour moi ! Elle est jolie (même s’il manque la crédence, raison pour laquelle je ne vous ai pas encore fait de retour ici!), fonctionnelle, agréable. J’y passe une bonne partie de mon temps, vous l’aurez deviné. C’est un endroit emprunt de réconfort, qui est toujours un peu plus chaud par rapport au reste de la maison, parce que j’y mijote toujours un truc. Ca sent la bouffe en permanence, ce n’est jamais impeccablement rangé (sauf quand on reçoit quelqu’un, toi même tu sais), mais oui, je l’aime, ma cuisine! J’ai une étagère pleine d’à peu près tout ce qu’on peut trouver dans un placard, rangée un peu comme on peut, les beaux tiroirs à l’anglaise qui coulissent, te permettant de voir tout le contenu de ton placard sans galère. Elle est lumineuse, grande. C’est mon cocon, et ma pièce préférée de la maison.
Du coup, la cuisine c’est pour moi le lieu de tous les souvenirs, l’endroit qui abrite un peu tous mes espoirs, mes réussites, mes échecs, mes petits bonheurs. L’endroit où je cours quand je suis inspirée, fatiguée, heureuse, déprimée. BREF, ma cuisine, vous l’aurez compris, faudrait pas essayer de m’en déloger.

La cuisine pour moi c’est beaucoup d’émotions, je la partage rarement, parce que c’est intime. Et pourtant c’est étrange d’avoir ouvert un blog, de tout dévoiler comme si c’était simple, alors qu’en vrai, j’aime qu’on me laisse dans un coin, avec ma musique.
Pour créer une recette, je pars de ce que j’ai, et j’imagine ce que je peux faire avec.
En fouillant un peu sur ma page d’accueil pinterest, j’ai vu un gâteau retourné aux pommes. Autant dire qu’avec mes pêches en train de prendre les vers dans le panier, j’ai vite fait le rapprochement.
Ne trouvant pas recette qui me plaisait vraiment, j’ai fondu dans mes cartons (je n’ai pas encore de bibliothèque, malheur), et j’ai trouvé dans un vieux bouquin datant certainement de l’avant guerre, une recette de tarte retournée aux abricots. Bingo.

Cette recette est très très simple à réaliser. Le seul truc un peu compliqué, c’est d’étaler le mélange margarine et sucre dans le fond, mais une fois que c’est fait, tu peux te dire que la recette est arrivée à bon port. Le biscuit est un simple mélange d’ingrédients. Une fois les fruits épluchés (bon ok, selon les pêches, ça fait à peu près la moitié du boulot à faire), il ne vous restera qu’à tout mettre au four.
C’est lui qui fait la majeure partie du boulot, en caramélisant. Les pêches vont fusionner avec le sucre et la margarine, colorer, te faire baver devant ton four …

Par contre, ne faites JAMAIS comme moi. On va dire ça sous le ton de la prophétie absolue : ne partez surtout pas à perpète, pendant que ça refroidit. Si le caramel fige, vous allez en chier pour démouler. J’en ai chié grave pour sortit mon gâteau de là!
Fait à chaud, le caramel est chaud, donc pas dur. Vous retournez le plat, et vous avez votre gâteau.
Ne vous faites pas des blagues pas drôles, démoulez le gâteau renversé rapidement.

La base de gâteau renversé sera toute fondante, moelleuse, agréable en bouche, et vous aurez par dessus les pêches caramélisées, un peu croustillantes sur les bords. Un mélange d’acidité bienvenue dans cet océan de sucre, et plein de textures.
Si comme moi vous êtes souvent tombés sur les gâteaux renversés à l’ananas, vous aurez comme un sentiment de « déjà vu » 😉 !

Je vous laisse avec la recette, j’espère qu’elle vous plaira! Elle est parfaite, dégustée tiède avec une boule de glace vanille, ou bien froide, toute seule.

Gâteau aux pêches caramélisées

Gâteau aux pêches vegan

Gâteau retourné aux pêches - vegan

Gâteau renversé aux pêches
Temps de préparation
30 min
Temps de cuisson
35 min
 
Type de plat: Dessert
Cuisine: Française
Keyword: fruits, pêche
Portions: 6 personnes
Ingrédients
  • 6 pêches à ajuster selon la taille de vos pêches
  • 180 g farine
  • 100 g sucre en poudre
  • 100 g cassonade
  • 120 g margarine
  • 100 g yaourt de soja vous pouvez remplacer ce yaourt par un autre yaourt de pas soja
  • 125 g lait végétal
  • 3/4 sachet levure chimique sans phosphate
  • 1 c. à café arôme vanille
  • 1/2 c. à café sel
Instructions
  1. Dans un premier temps, prenez 60 g de margarine avec la cassonnade, et travaillez le mélange pour obtenir une pâte un peu épaisse.

  2. Etalez cette préparation dans le fond d'un moule à gâteau (j'ai pris un moule à manqué de 22 cm de diamètre) : c'est assez casse-pieds à étaler, j'ai pris une cuillère à soupe et j'ai essayé de tasser ça en une couche homogène.

  3. Epluchez et coupez les pêches en 2 ou 4 selon leur taille, et disposez dans le fond du moule.

  4. Ensuite, faites fondre les autres 60 g de margarine, et pendant ce temps, mélangez le yaourt de soja avec le sucre en poudre, le sel et l'arôme vanille. Ajoutez la farine et la levure, puis délayez avec le lait.

  5. Remuez, mais pas trop longtemps non plus : toutes les pâtes végétales ont un défaut, si on les travaille trop avant de les mettre en cuisson, elle ne lèvent pas, car la levure aura déjà fait son travail dans le saladier!

  6. Déposez l'appareil à gâteau sur les pêches, et enfournez à 210°C, pendant 35 minutes. Le gâteau doit être doré sur le dessus (qui sera ensuite le dessous donc!).

  7. Sortez du four, et laissez refroidir le moule légèrement, pas plus de 10 minutes. Retournez sur une assiette et appréciez la belle couleur caramélisée de vos fruits!

  8. Une fois tiède, dégustez, seul ou avec une boule de glace vanille. Une fois refroidi, le gâteau se conserve au frais, dans un contenant hermétique de préférence pour éviter qu'il ne prenne la saveur des autres aliments dans le frigo. Sortez-le quelques minutes avant la dégustation, pour qu'il ait eu le temps de revenir à température ambiante et qu'il soit bien moelleux.

J’espère que vous ne m’en voudrez pas trop pour cet anachronisme saisonnier, promis, je retourne à mes poires, mes pommes et ma courge butternut!

Des bises sucrées,

Délia ♥

4 Commentaires

Commenter

En publiant ce commentaire, vous autorisez la collecte de vos informations (adresse e mail et IP) qui ne seront utilisés qu'à cette fin précise. Pour plus d'informations sur la collecte de données consultez mes mentions légales.