Recettes salées Sans gluten Vegan

Purée de topinambours

Je n’avais jamais mangé de topinambours, et je n’en mangerai peut-être plus jamais! J’ai adoré cette purée, mais je ne peux pas dire que l’inverse soit vrai. Mais ce qui est certain c’est que si vous n’avez pas le ventre fragile et que vous respectez quelques astuces, la purée de topinambours est une recette délicieuse qu’il vous faut absolument essayer !
Je sais, j’ai fait plus vendeur comme introduction mais je me voyais mal vous mentir haha.

Purée de topinambours

Comment digérer les topinambours?

C’est la principale question qui se pose à nous. Je pensais être au dessus de toutes ces histoires de digestion, sachant que je mange du chou sans souci aucun, que les pois chiches glissent (j’allais dire, en moi, mais ça faisait vraiment trop érotique) dans mon ventre comme une lettre à la poste … Et ben je peux vous dire que pourtant j’ai souffert.
Comme pour beaucoup de légumes qui sont susceptibles de causer un léger trouble, il existe pourtant des “astuces de grand-mère” pour diminuer leur impact, mais rien à faire chez moi : ma sensibilité intestinale a refusé de coopérer.

Voici la liste non exhaustive des mesures à mettre en place :

  • Faire cuire les topinambours avec des pommes de terre, dans de l’eau. Apparemment les pommes de terre offrent leurs enzymes de digestion aux topinambours! Disons que c’est un échange de bon procédé!
  • Manger les topinambours crus : il semblerait qu’ils ne posent aucun souci mangés crus et que c’est la cuisson qui les rendent indigestes.
  • Cuire les topinambours avec du bicarbonate alimentaire. Une astuce bien connue pour un paquet de légumes compliqués à digérer comme le chou.
  • Ne surtout pas réchauffer les topinambours.

Après, je suis particulièrement sensible du ventre, donc ne prenez pas mon expérience pour argent comptant.
Et évitez comme moi de faire cuire les topinambours à la vapeur, et de les réchauffer après avoir pris la photo. Parce que là vous allez vraiment déguster sinon.

Recette de la purée de topinambours

La purée de topinambours

Le topinambour est un légume qu’on qualifie d’ancien. C’est un tubercule qui est de la famille des tournesols, donc rien à voir avec les légumes racine.
C’est la saison d’octobre à avril, et c’est un légume qui n’est pas très cher. Je pense que ça doit être lié au fait que certains ont des formes assez biscornues et pas forcément faciles à éplucher (non, mais imaginez si en plus c’était cher)!
Sachez toutefois que si vous avez un presse purée à manivelle, il semblerait qu’on puisse les cuire avec leur peau et les passer comme ça : la peau s’en va, et la purée n’en contient pas. Mais bon je vous dis ça, je n’ai jamais testé l’astuce moi-même. Faites donc ce que vous voulez de cette information!
En imaginant que ce serait plus digeste j’ai choisi de mélanger les topinambours avec des pommes de terre.
Le fait est que ça permet d’avoir une chouette texture.
Sur le plan du goût, le topinambour est un légume très doux, avec une saveur qu’on qualifie d’artichaut. C’est donc légèrement sucré, mais pas autant que la carotte.
C’est fin, vraiment délicieux!
Je le répète souvent ces derniers mois, parce que j’ai récemment appris à utiliser correctement les patates, mais prenez les pommes de terre adaptées à la purée, et ne les mixez pas, surtout. Aucune contre-indication pour les topinambours, donc si vous n’avez pas le presse-purée mixez éventuellement les topinambours qui s’écrasent moins facilement que les patates, et pressez les pommes de terre.

Je retenterai ma chance l’année prochaine, la fin de la saison étant en train de s’amorcer, parce que la saveur et le prix, clairement plus bas que celui de l’artichaut, m’incitent à penser qu’on ne l’utilise pas assez et que c’est une vraie petite merveille!

Purée de topinambours et de pommes de terre

Purée de topinambours

Une purée de pommes de terre et de topinambours, une recette simple, économique et savoureuse!
Temps de préparation15 min
Temps de cuisson20 min
Type de plat: Accompagnement
Cuisine: Française
Portions: 4 personnes

Ingrédients

  • 300 g pomme de terre à chair farineuse
  • 300 g topinambours
  • 100 g crème végétale
  • 1/4 c. à café sel

Instructions

  • Dans de l'eau, faites cuire les pommes de terre et topinambours avec du bicarbonate (1 c. à café) : cela aura l'avantage de rendre les topinambours plus digestes!
    Si vous n'avez pas de manivelle à purée, épluchez les topinambours : d'où l'intérêt de choisir des spécimens avec des formes pas trop biscornues.
  • Faites cuire pendant 20 minutes environ, le temps que les légumes soient tendres.
  • Séparez les topinambours et les pommes de terre, car les deux n'auront pas le même traitement (seulement si vous n'avez pas de presse purée de type manivelle).
    Mixez les topinambours jusqu'à obtenir un mélange lisse.
    Pressez les pommes de terre en purée fine.
  • Mélangez les deux purées, ajoutez la crème (si vous le voulez vous pouvez en ajouter plus ou en mettre moins!) et salez. J'ai aussi ajouté un peu de mélange 5 baies, qui donne une saveur agréable, et un trait d'huile d'olive bien parfumée.

12 Commentaires

  • Haha, j’aime les topis, et moitié moitié avec les patates je les supporte mais il faut y aller mollo effectivement ! Si vous aimez, plantez les épluchures et vous en aurez des nouveaux l’an prochain, plus des belles fleurs jaunes (un peu envahissant quand même).

  • Coucou,
    Perso, hier j’ai mis mes derniers topinambours dans un potage. Comme c’était un reste et que contrairement à trop de personnes je n’ai non seulement pas fait de provision mais aucune course avant confinement donc j’ai improvisé avec un vert de poireau du jardin, deux carottes, une pomme de terre, un oignon , un demi butternut qui trainait et une tasse de lentilles corail pour les protéine, le tout recouvert d’eau. En fin de cuisson j’ai même rajouté une petite tasse de flocons d’avoine. Et voilà mon potage pour la semaine. Habituellement, lorsque j’ai assez de topinambours, je fais la recette de Mélanie @leculdepoule que j’ai même fait découvrir à ma fille à qui j’avais apporté une cagette de topinambours.

    • Ha, je testerai ça pour la prochaine fois! 🙂 On m’a dit aussi qu’il fallait qu’ils soient frais : les miens étaient de fin de saison et c’est surement ce qui a rendu leur digestion aussi difficile 😮

  • Je crois qu’il n’y a que les topinambours qui me font mal aux intestins.
    Et pourtant je trouve cela super bon.
    J’ai trouvé une recette très sympa. Des topinambours marinés au poivre de Sichuan. Et comme je les mange à petite dose, ça passe à peut près bien.

Commenter

Evaluation de la recette




En publiant ce commentaire, vous autorisez la collecte de vos informations (adresse e mail et IP) qui ne seront utilisés qu'à cette fin précise. Pour plus d'informations sur la collecte de données consultez mes mentions légales.