Desserts Sans gluten Vegan

Compote de rhubarbe

Aujourd’hui je ne vais pas révolutionner le monde de la cuisine, je ne vais pas vous porter une recette que vous n’avez jamais vu nulle part.
Je vais humblement vous rappeler comment préparer de la rhubarbe en compote !

Recette de compote de rhubarbe

Choisir sa rhubarbe

Point numéro un pour faire de la compote de rhubarbe, acheter (ou cueillir) de la rhubarbe !
Déjà, warning, les feuilles de rhubarbe son toxiques, donc on évite de penser zéro déchet sinon on risque de finir au compost et c’est pas hyper zéro déchet. On ne sait pas bien si c’est sa concentration en acide oxalique ou en glycosides d’anthraquinone mais bref, évitez de vous en faire une salade.
Si vous la choisissez déjà cueillie, veillez à sa fraîcheur : si les tiges sont molles, rabougries, passez votre tour.
Si vous la cueillez ou à l’achat, prenez de belles tiges, charnues, et bien rosées. En effet, la rhubarbe indique qu’elle est bien mûre quand ses tiges prennent une teinte rouge. Avant elle sera consommable mais elle sera très acide, ce qui ne sera pas forcément pour plaire à tout le monde.
Enfin, regardez bien ses extrémités, un peu comme on le ferait pour des asperges : si elles sont coupées depuis longtemps, ça fait un aspect “bois”.

Compote à la rhubarbe maison

Comment cuisiner une compote de rhubarbe?

On va commencer par éplucher la petite partie fibreuse sur le dessus des tiges. Pour ça, il vous faudra un couteau assez fin, et vous viendrez coupez les extrémités sèches, puis tirer délicatement une fine épaisseur. L’idée n’est pas de retirer toute la tige de rhubarbe mais de tempérer le côté très fibreux.
Si l’on aime pas du tout l’acidité de la rhubarbe, on peut la faire dégorger avec un peu de sucre avant de la préparer : moi j’adore ça justement donc je ne le fais pas ! Si vous n’aimez pas trop l’acidité, n’hésitez pas à la découper en tronçons équivalents, et à la saupoudrer d’une bonne cuillère de sucre et la laisser reposer un peu de côté.
Il vous faudra ensuite détailler la rhubarbe en essayant de faire avec l’épaisseur des tiges et la longueur de vos tronçons, pour que ce soit quelque chose d’homogène.
On va ensuite faire cuire avec un peu d’eau et de sucre (entre 10 et 20% de sucre selon les goûts pour une compote), et faire cuire sur feu doux, jusqu’à ce que le mélange réduise et que la rhubarbe soit bien cuite, soit 25 minutes environ.

Avec quoi aromatiser sa compote de rhubarbe?

Ici j’ai opté pour le grand classique : la vanille ! Elle vient apporter une note de douceur (et le savais-tu, de sucre! Elle apporte une sensation sucrée en bouche), qui n’est pas malvenue quand on se tape l’acidité frontale de madame rhubarbe !
Je crois que je pourrais en manger des kilos : c’est pétillant mais pas trop, la quantité de sucre est pile ce qu’il faut pour apaiser le pétillant, sans totalement supprimer l’acidité bienvenue.

Hormis la vanille, on peut songer à l’associer avec le romarin, mais aussi la verveine, pour une saveur plus verte et herbacée mais toujours fraîche.
Si vous voulez ajouter un peu de texture, vous pouvez aussi ajouter quelques amandes effilées, qui iront parfaitement bien avec la saveur de la rhubarbe!

Je ne peux que vous conseiller de déguster cette compote avec un peu de granola ou de yaourt végétal. On peut alors composer un bol dessert très simple, où on retrouve du crémeux et du croquant, qui se mangera sans difficulté après un repas copieux ou avec les fortes chaleurs qui ont tendance à faire fondre les appétits autant que les glaces.

Compote de rhubarbe non mixée

Compote de rhubarbe à la vanille

La compote de rhubarbe, légèrement filandreuse, acidulée, et bien vanillée.
Temps de préparation20 min
Temps de cuisson24 min
Type de plat: Dessert
Cuisine: Française
Portions: 3 personnes

Ingrédients

  • 600 g rhubarbe
  • 60 ml eau
  • 120 g sucre de canne
  • 1 gousse vanille

Instructions

  • Commencez par éplucher la rhubarbe. Retirez les extrémités séchées, puis, à l'aide d'un couteau fin, retirez la première peau filandreuse de la rhubarbe.
  • Détaillez ensuite des tronçons équivalents selon la taille et la largeur de vos tiges, et mettez dans une casserole avec l'eau et le sucre.
  • Aplatissez bien la gousse de vanille, puis taillez-la dans l'épaisseur, en longueur, afin de bien récupérer tous les grains.
  • Enfin, mettez les grains et la gousse dans la casserole et faites "compoter" sur feu doux en couvrant légèrement.
  • Mélangez de temps en temps, et faites évaporer selon vos goûts ; il faut une bonne vingtaine de minutes pour que la compote soit cuite. La rhubarbe se détache alors en filaments et on ne distingue plus du tout les tiges.
  • Vous pouvez la mixer si vous le souhaitez, mais je dois avouer que j'ai un gros faible pour le côté original de la rhubarbe en bouche.

Commenter

Evaluation de la recette




En publiant ce commentaire, vous autorisez la collecte de vos informations (adresse e mail et IP) qui ne seront utilisés qu'à cette fin précise. Pour plus d'informations sur la collecte de données consultez mes mentions légales.