Desserts Vegan

Tiramisu vegan à la rhubarbe et à la fraise

Allez savoir pourquoi, j’ai mis très longtemps à retravailler ma recette de tiramisu, car j’ai vécu plusieurs échecs, mais aussi parce qu’à l’époque je faisais mon tiramisu avec la crème de soja Provamel qui a tout simplement disparu de la surface de cette planète (ou plutôt des rayons en France), et j’avais un peu enterré ce projet.
Mais parce que le tiramisu trouve sont chemin même dans les pires situations et les bâtons dans les roues, je reviens victorieuse avec le tiramisu vegan à la rhubarbe et à la fraise !

Tiramisu frais et rhubarbe

La crème pour un tiramisu vegan

Dans le tiramisu classique, on est sur un mélange d’oeufs foisonnés et également de mascarpone. Le mascarpone ne développe pas une acidité très marquée, et la texture est aérienne grâce aux oeufs, légère et un peu grasse en bouche, mais sans excès.
J’avais fait, il y a de ça un moment, une version à l’aquafaba, qui semblait être la version la plus logique et simple à disposition, et vous aviez d’ailleurs été un paquet à fantasmer sur les photos.
Mais voilà, j’étais terriblement déçue car aquafaba + yaourt de soja = super acidité. Pour autant, le tiramisu reste sur base de fromage, il est donc important qu’il réside une certaine acidité fraîche, j’ai donc, au lieu de supprimer le yaourt qui a ici toute sa place, supprimé l’aquafaba.

Tiramisu sans oeufs

Je vous avais déjà parlé d’une crème pour tiramisu sur base de crème de soja fouettée, mais la marque Provamel qui commercialisait ce produit a tout retiré des magasins bio et ne commercialise maintenant plus que du lait végétal en grande surface tradi : j’ai encore du mal à faire mon deuil, leur margarine était aussi très cool.
De fait, j’avais donc un peu oublié ça jusqu’à discuter de la crème Soy avec Mélanie du blog “le cul de poule” : elle foisonne relativement bien (la crème, pas Mélanie), ou en tout cas assez pour apporter un aspect mousseux dans certaines préparations et à certaines conditions. Rien n’est jamais du gâteau en pâtisserie (ironie du sort).

Le mélange crème foisonnée + yaourt apporte tout ce que je cherchais : douceur, fraîcheur (à savoir que la crème végétale est largement moins grasse que la crème animale utilisée en chantilly, de moitié ou plus), et on retrouve donc à mon sens la texture parfaite et crémeuse !
Les bulles d’air, même si elles sont temporaires avec la crème foisonnée qui ne tiendrait pas seule, sont prises au piège du mélange avec le yaourt et on conserve donc cet effet mousseux malgré tout et sans ajout d’agar-agar.

Tiramisu vegan à la rhubarbe

Le tiramisu vegan fraise et rhubarbe

Une association qui fonctionne particulièrement bien : la fraise acidulée mais sucrée et la rhubarbe vraiment acide, qui s’impose tout de suite.
Le tiramisu classique connaît une opposition de saveurs aussi, avec des biscuits généralement marqués par le liquide de trempage légèrement amer d’un café bien serré et un peu d’amaretto, on a une amertume légère mais bien réelle. C’est aussi ce qui rend le dessert agréable : un sentiment peu sucré en bouche !
L’amertume est une saveur qu’on pense souvent négative (beaucoup de gens n’aiment pas les aliments amers), alors que c’est une manière fantastique de dessucrer un dessert. Notamment dans les desserts au caramel bien pensés, on cuit le caramel plus que nécessaire pour obtenir une amertume bienvenue qui viendra casser l’excès de sucre.
L’acidité aide également à tempérer cette sensation sucrée en bouche : on salive, on ressent le besoin d’avoir une saveur douce pour atténuer, bingo, on a gagné en relief.

Ici pour simplifier j’ai pris des spéculoos, mais je vous prépare évidemment une version plus traditionnelle avec un biscuit de type génoise !
Grâce à la rhubarbe et sa saveur acide, les biscuits non hydratés ne viennent pas assécher, pari réussi !

La rhubarbe peut n’être que pochée, ou en compote (ce qui permet d’en avoir un peu plus ensuite dans un yaourt ou juste comme ça !).

Les fraises sont en fin de saison, mais sachez que ça fonctionne très bien aussi avec des framboises qui sont nettement plus faciles à trouver.
Et on peut tester plein de versions plus ou moins officielles avec d’autres biscuits végétaliens, et d’autres fruits.
Moi qui ne cours pas forcément après les desserts je dois avouer que j’ai apprécié celui-ci pour sa richesse en fruits (je vais certainement décevoir 98% de mes lecteurs.trices mais les fruits avant le chocolat).

J’espère que cette version vous plaira !

Tiramisu rhubarbe et speculoos

Tiramisu à la fraise et à la rhubarbe

Un tiramisu vegan fruité, avec une crème légère et douce à base de yaourt de soja, et la simplicité d'un biscuits spéculoos qui apporte une saveur épicée et une recette plus facile et rapide à préparer.
Temps de préparation45 min
Temps de cuisson20 min
Type de plat: Dessert
Cuisine: italienne, vegan
Portions: 4 personnes

Ingrédients

  • 400 g yaourt de soja
  • 70 g sucre en poudre
  • 150 g crème de soja de la marque soy
  • 1/4 c. à café sel
  • 1 c. à café arôme vanille
  • 2 c. à café purée d'amandes
  • 180 g spéculoos
  • 300 g fraises
  • 600 g rhubarbe
  • 60 g eau
  • 120 g sucre en poudre
  • 1 gousse vanille

Instructions

  • La veille ou quelques heures avant, mettez le yaourt de soja à égoutter dans une passoire avec un linge ou de la gaze. J'utilise un chinois avec un bol assez profond pour éviter que le fond de la passoire ne touche le liquide au bout de quelques heures d'égouttage.
  • Préparez la compote de rhubarbe. Coupez les extrémités abîmées de la rhubarbe, retirez la peau fibreuse du dessus, puis coupez en tronçons de taille régulière.
    Mettez dans une casserole avec l'eau, le sucre et la vanille coupée en deux et grattée.
    Cuisez pendant une vingtaine de minutes à couvert, puis laissez évaporer une partie du liquide en remuant pour obtenir une compote. Laissez refroidir.
    Pensez à retirer la gousse de vanille et à la rincer pour la mettre dans du sucre !
  • Prenez 4 bocaux, verres à pieds ou autre contenant de votre choix au format individuel, ou un petit plat pour un format collectif. Disposez d'abord une couche de spéculoos que vous aurez pris soin d'écraser grossièrement.
  • Ensuite, sortez le yaourt égoutté, et mettez votre crème à mousser. Elle ne deviendra pas du tout comme une chantilly, mais comme du blanc d'oeuf légèrement foisonné, pour vous donner une idée. Le fait qu'elle soit froide importe franchement peu.
  • Mélangez le yaourt avec le sucre, l'arôme vanille, et la purée d'amandes. Ajoutez ensuite délicatement la crème mousseuse, de manière à conserver le côté monté.
  • Alternez les différentes couches entre la crème, le spéculoos et les fruits (coupez de préférence en morceaux assez petit). A savoir, il est vraiment important que la compote de rhubarbe soit froide sinon elle va fragiliser la crème.
  • Mettez au frais quelques heures pour que l'aspect mousseux soit bien figé.
  • Dégustez frais !

Commenter

Evaluation de la recette




En publiant ce commentaire, vous autorisez la collecte de vos informations (adresse e mail et IP) qui ne seront utilisés qu'à cette fin précise. Pour plus d'informations sur la collecte de données consultez mes mentions légales.