Recettes salées Sans gluten Vegan

Brochettes de tofu marinées au paprika

Bon, cet article ne tombe pas forcément à pic car on est actuellement en train d’être nous-mêmes en train de participer à un barbecue géant nous impliquant dans le rôle des saucisses en train de griller.
Mais j’imagine qu’on pourra faire abstraction de ça quelques minutes, et s’attarder sur cette recette de brochettes de tofu.
Elles sont simples à réaliser mais changent un peu des sempiternelles saucisses qu’on achète sur le pouce dans le commerce, et qui, même si elles dépannent bien, finissent par lasser un peu !

Brochettes de tofu

Le choix du tofu pour les brochettes

J’ai longtemps été abonnée au tofu nature Soy, qu’on trouve très facilement en magasin bio. Un jour, je m’en vais faire mes courses dans la petite Biocoop pas habituelle dans laquelle je ne mets jamais un orteil. Sacrilège, ils n’ont pas mon tofu chéri, je suis un peu déçue et saoulée, mais j’achète celui qui est disponible, de la marque Locadélice, parce que j’avais vraiment besoin de tofu ce jour là.
Et là, révélation : sa texture, fondante, un peu lisse et soyeuse n’a RIEN à voir. Il a une légère amertume parfois (mais ça, c’est parce qu’il est coagulé au nigari), mais comme on le mange rarement nature sans rien, elle est discrète.

Depuis, vous l’aurez compris, je râle dans mon magasin habituel qui n’a pas le bon tofu Locadélice. Certains diraient que je n’usurpe pas mon côté français, et je ne leur donnerais pas franchement autre chose que raison.

Je vous conseille donc de prendre un tofu du même style , bien moelleux, qui sera d’un extrême fondant une fois mariné.

Marinade au paprika fumé

Mariner des ingrédients est une option intéressante, mais pour le tofu, c’est même, je dirais, totalement indispensable.
Nous savons entre nous, gens convaincus que le tofu, c’est bon, que c’est aussi un aliment qu’on ne balance pas dans la poêle, qu’on dore des deux côtés, et qu’on mange comme ça, sans autre traitement qu’il soit.

On peut évidemment opter pour des tofus aromatisés, comme j’en parlais dans ma recette de brochettes pêche et tofu basilic, mais il n’empêche que ça nous oblige à rester dans les saveurs du tofu disponible, et en prime, je vous l’assure : vous n’obtiendrez pas le moelleux de ces brochettes !

Avant de commencer, il faut savoir que le tofu est un produit naturellement gorgé d’eau : pour l’utiliser avec de la marinade, l’objectif va être de lui faire cracher son eau d’abord.
Certaines personnes qui ont été dotées d’un peu de patience le mettent au frais avec un torchon et des poids. Moi, dans un style plus aléatoire, je le presse fermement mais sans l’abîmer, au dessus de mon évier.

Ensuite, il faut savoir que la marinade est composée volontairement de plusieurs éléments, qui lui sont indispensables qui vont permettre d’avoir des saveurs bien prononcées et une pénétration sur la surface de votre tofu.
On peut ensuite l’accommoder selon ses envies et placards mais veillez à toujours conserver :

  • Un élément acide : citron, orange, vinaigre …
  • Un élément gras : ici j’aurais pu mettre de l’huile parce que franchement la margarine n’a rien de pratique !
  • Un ou des éléments aromatique : herbes et épices seront vos amis !

Pour plus de praticité, munissez vous d’une boite ou d’un plat qui ne soit pas étroit. L’objectif de la session de marinage est que tout le tofu baigne dans de la marinade pour bien s’en imprégner ! Pour ma part, je prends un récipient hermétique, je secoue et je prends soin de le faire de temps en temps pendant la durée de la macération.

La durée de macération, parlons-en d’ailleurs ! J’ai testé pour vous deux durées, sans vraiment le vouloir : une à + 4 heures, et une à +24 heures. Il n’y a pas photo : la deuxième est nettement meilleure. Je vous conseille à minima d’y penser en soirée, de les mettre à mariner, de le secouer de nouveau au moment de dormir et une fois en vous levant. Comme ça tout le tofu sera bien aromatisé et vous allez vous REGALER.

Tofu mariné au paprika

Cuisson des brochettes de tofu

On a un jardin, et pendant 3 ans, on avait un barbecue en dur mais pas de grille, et on utilisait notre plancha électrique. Il faut dire que faire un barbecue pour deux n’a pas vraiment de sens, d’autant que, petit instant prévention :

  • le barbecue, selon ce qu’on utilise pour allumer le feu et le charbon de bois employé, peut dégager pas mal de particules dans l’air (et au passage dans nos brochettes), ce n’est clairement pas l’option la plus écologique ou santé
  • En période de sécheresse, le barbecue peut même s’avérer dévastateur. Les braises peuvent vite voler avec le vent, je vous encourage donc à avoir toujours de quoi éteindre un potentiel départ de feu a côté de vous (ici on a toujours le jet d’eau à proximité)

Ceci étant, nous avons fini par en allumer un il y a de ça 15 jours (quand on ne cuisait pas encore à température ambiante), pour un apéritif avec nos voisins : histoire de ne pas mourir bêtes mais juste de chaud, ou d’un cancer, grâce aux composés nocifs dégagés par cette cuisson estivale.
Vous pouvez tout à fait les faire cuire de cette manière, sans risque que les brochettes n’accrochent à la grille.
De même, pour une cuisson autre, vous pouvez utiliser une plancha (qui est très cool pour faire des légumes avec) mais aussi utiliser tout simplement une poêle si l’été n’est pas au rendez-vous.
Y’a pas de problème, que des solutions.

Pendant la cuisson, je vous invite à arroser avec de la marinade pour avoir vraiment un concentré de saveur. De même, ne prolongez pas trop cette dernière : mieux vaut avoir un feu un peu vif et une cuisson rapide, pour éviter de rendre les brochettes un peu sèches.

Enfin, je vous invite à aller consulter mon article récap sur les recettes pour un barbecue vegan, vous y trouverez plein d’idées pour manger lors de ces événements sociaux légèrement incontournables de l’été.

Brochettes végétariennes

Brochettes de tofu au paprika fumé

Des brochettes très simples à préparer à base de tofu nature qu'on va faire mariner dans une préparation à base d'huile, de citron, de paprika fumé, mais aussi d'ail et de sauce soja !
Portions: 8 brochettes

Ingrédients

  • 500 g tofu nature
  • 3 gousses ail
  • 1/2 citron
  • 3 c. à soupe sauce soja
  • 2 c. à soupe huile d'olive
  • 1 c. à soupe paprika fumé
  • 2 c. à soupe sirop d'érable
  • 16 tomate cerise

Instructions

  • La veille de préférence, sinon quelques heures avant, sortez votre tofu de son emballage (c'est meilleur sans, semblerait-il).
  • Soit en le laissant dans un torchon avec des poids, au frais, soit au dessus de l'évier, presser le tofu pour lui faire rendre son eau. Allez-y avec précaution si vous choisissez la deuxième option, le but n'étant pas de réduire à néant ledit tofu.
  • Coupez-le en gros cubes. Dans mon bloc de 500 g j'ai fait 24 cubes, ce qui donne de bons gros morceaux, qui ne risquent pas de s'exploser quand on les enfile sur la brochette, et qui permet aussi qu'ils soient bien fondants.
  • Dans une boîte hermétique (donc avec un couvercle), mélangez le citron, la sauce soja, l'huile, le paprika fumé et le sirop d'érable. Ajoutez l'ail pressé ou râpé.
  • Déposez le tofu dedans, et secouer énergiquement après avoir fermé la boîte et vous être assuré que vous n'alliez pas repeindre toute votre cuisine.
  • Ensuite, mettez au frais pendant soit quelques heures, soit au mieux une nuit. La durée permet d'avoir une meilleure répartition des saveurs ! Je vous conseille également de le remuer de temps en temps, une à deux fois, pour que les morceaux qui baignent dans la marinade ne soient pas toujours les mêmes et que le rendu soit homogène.
  • Avant la cuisson, piquez les dés de tofu dans une brochette en alternant avec des tomates cerise. Vous pouvez évidemment utiliser du poivron ou de l'oignon frais, qui font aussi le job !
  • Faites cuire sur la source de chaleur de votre choix : ce peut être au barbecue, en prenant soin d'avoir pas mal de braise et de les faire colorer, sans les laisser trop longtemps, à la plancha, ou même à la poêle.
    Surtout, prenez soin d'arroser avec un peu de la marinade pour ne pas gâcher ce précieux jus : de préférence on ne le réutilise pas quand il a servi pour de la viande, je pense que ce n'est pas une superbe idée non plus dans notre cas.

Notes

J’utilise des pics à « demi brochette » : je les trouve finalement plus pratiques à manipuler que les grandes. Si vous voulez réaliser cette recette sur de grand pics, pensez que vous aurez, logiquement, moitié moins de brochettes. Je préfère prévenir.

4 Commentaires

  • j’aime aussi bien le locadélice bien  » essoré » dans ce type de recette et, le bien dur ( mais bio) de chez..Aldi ( que je ne fréquente que pour sa gamme vegan bio , dans la même zone marchande que celle ou tu trouves le locadelice) pour le scramble tofu .
    vous avez réussi à faire un apéro barbeuk avec les voisins, j’en suis pantoise!

    • Je n’ai jamais mis les pieds chez aldi !
      Oui, mais il faut dire que ce ne sont pas du tout les premiers voisins avec qui on échange : j’ai pas l’air mais on est sociables nous !

  • Brochette testées avec du tofu Soy, c’était déjà délicieux, mais je viens de découvrir que le tofu vendu chez Grand Frais sous leur marque est produit par Locadélice alors je vais m’empresser de le goûter!

    Merci pour la recette barbecue friendly!

Commenter

Evaluation de la recette




En publiant ce commentaire, vous autorisez la collecte de vos informations (adresse e mail et IP) qui ne seront utilisés qu'à cette fin précise. Pour plus d'informations sur la collecte de données consultez mes mentions légales.