Go Back

Beignets cinnamon rolls

Des beignets réalisés aux saveurs des célèbres cinnamon rolls ou roulés à la cannelle en français dans le texte. Garnis de cassonnade et de cannelle, ces beignets très gourmands sont glacés de sucre ou de fromage frais, selon vos préférences.
Temps de préparation35 min
Temps de cuisson5 min
Temps de pousse1 h 30 min
Type de plat: Dessert
Cuisine: vegan
Portions: 20 petits roulés

Ingrédients

  • 15 g levure fraîche ou 7 g de sèche
  • 40 g margarine (le plus de matière grasse possible)
  • 130 ml lait de soja
  • 100 g yaourt de soja
  • 50 g sucre en poudre
  • 340 g farine de blé t45
  • 1/2 c. à café sel fin
  • 1 c. à soupe arôme de vanille
  • 60 g margarine
  • 60 g cassonade
  • 2 c. à soupe cannelle en poudre
  • 100 g sucre glace

Instructions

  • Préparez la pâte à beignet. Dans la cuve de votre batteur ou votre saladier, émiettez la levure fraîche. Si vous utilisez de la levure déshydratée, je vous conseille de bien la choisir : certaines nécessitent d'être réhydratées avant, je trouve ça chiant, alors que d'autres sont à incorporer tel quel à la pâte sans action particulière.
    Evidemment, si votre sachet vous somme de la réhydrater, préparez la portion de lait de soja de côté et prélevez-en une partie que vous utiliserez avec un peu du sucre pour réveiller la levure (en tiédissant légèrement le lait de soja).
  • Ensuite, déposez par dessus la farine, et le reste des ingrédients (en prenant soin de faire fondre la margarine). Le but de cette manœuvre est d'éviter de mettre la levure en contact avec le sucre ou le sel (surtout si la pesée dure longtemps) : au contact du sucre elle se gave et perd de son pouvoir levant, au contact du sel, elle meurt.
  • Mélangez un moment, jusqu'à ce que la pâte se décolle des parois, et que vous distinguiez un début de réseau de gluten. L'important est de bien travailler la pâte une dizaine de minutes.
  • Laissez ensuite pousser à couvert jusqu'à ce que la pâte double de volume.
  • Chassez l'air de la pâte puis de préférence, laissez au frais. Je me répète inlassablement sur la thématique des pâtes levées, mais ça apporte vraiment une texture beaucoup plus légère à la pâte. De plus dans notre cas, la pâte est assez collante tiède alors que beaucoup plus facile à travailler froide.
  • Etalez-la finement en un rectangle.
  • Faites ramollir la margarine et une fois qu'elle est molle, ajoutez la cassonade et la cannelle puis mélangez pour obtenir comme un gommage (mais que personne n'aurait envie de se tartiner pour ne jamais avoir à le retirer).
  • Etalez uniformément sur le rectangle en évitant les bords de pâte et roulez. J'ai choisi de faire des roulés qui avaient pas mal de tours, donc j'ai roulé dans la largueur et pas dans la longueur comme je l'aurais fait habituellement.
  • Ensuite, vérifiez que la soudure est bien stable et si besoin collez avec un peu d'eau, puis coupez en tranches de quelques centimètres pour faire des roulés. S'il vous reste des bouts un peu moches, GOOD car c'est toujours utile pour tester la température de l'huile.
  • Posez sur une plaque recouverte de papier sulfurisé, et laissez pousser une deuxième fois, pendant de 30 minutes à 1h30 selon la température ambiante, mais aussi celle de votre pâte (sortie du frigo, elle mettra plus de temps à retrouver la pêche !).
    Elle doit pousser un peu mais pas trop non plus.
  • Faites chauffer votre huile.
  • Prenez les roulés sur le papier délicatement pour éviter d'écraser la pousse, puis faites frire des deux côtés, pour qu'ils soient bien dorés.
  • Egouttez, puis laissez tiédir.
  • Mélangez le sucre glace (vous pouvez commencer par 50 grammes de sucre si vous ne voulez pas en mettre trop sur vos beignets), avec un peu d'eau, pour obtenir un rendu épais mais qui s'étale. Allez-y très progressivement avec l'eau, cuillère par cuillère. Si ça devient trop liquide, on peu remettre du sucre glace.
  • Glacez à votre convenance et dégustez !

Notes

Je parle d'une margarine bien grasse. Vérifiez toujours le pourcentage de matière grasse dans la margarine, car si elle contient beaucoup d'eau, elle apportera donc logiquement beaucoup moins de matière grasse et beaucoup plus d'humidité, ce qui peut modifier la texture de la brioche.
Pour cette pâte là j'ai utilisé les margarines en plaquettes qu'on trouve en grande surface classique (chez fruit d'or ou planta fin).
La quantité de liquide est ici travaillée au batteur. Pour plus de facilité ou si vous travaillez à la main (ce qui complique évidemment le pétrissage des pâtes très hydratées), je vous conseille de vous en tenir à 100 ml de lait de soja.