Go Back

Polenta aux olives et aux poivrons

Temps de préparation20 min
Temps de cuisson30 min
Temps total40 min
Type de plat: Plat principal
Cuisine: Française
Portions: 2 assiettes

Ingrédients

  • 1 poivron rouge
  • 120 g polenta instantannée
  • 1 dizaine d'olives vertes
  • 1 c. à café bouillon de légumes
  • quelques tours de moulin poivre
  • 1 pincée sel (si le bouillon n'en contient pas)
  • 3 tiges basilic frais
  • 4 c. à soupe huile d'olive

Instructions

  • Occupons nous du cas du poivron. D’abord, on l’ouvre en deux et on lui retire ses petits pépins et les parties blanches.
    Soit on procède à la poêle, soit au four. Dans tous les cas on laisse la peau!
    Au four à 200°C on dépose les poivrons peau contre le plat avec de l’huile d’olive et on surveille jusqu’à ce que ce soit ramolli.
    A la poêle, on fait cuire sur feu vif, jusqu’à ce que la peau cloque et soit noire : elle se retire ensuite toute seule.
  • Faisons cuire cette satanée polenta. Pour ça je t’invite à lire les précautions d’usage inscrites sur le paquet, parce que là je l’ai jeté et je m’en souviens plus. Le petit plus, c’est d’utiliser du bouillon pour hydrater la polenta, et de ne pas oublier le basilis ni les olives, parce que sinon c’est plus aussi bon.
    On tasse joyeusement la polenta cuite dans un cercle à pâtisserie puis on laisse refroidir pour que ça devienne solidaire (« aujourd’hui, on n’a plus le droit, ni d’avoir faaaim ni d’avoir froid »).
    Enfin, on fait sauter ce disque de polenta dans une poêle bien chaude avec de l’huile d’olive crépitante pour le dorer.
  • On dépose alors ce disque (julien) doré dans l’assiette de façon excentrée. Sur le dessus, on taille des lamelles dans notre poivron grillé et on tente de faire un effet stylé façon rose.
  • Pour finaliser la déco (10/10), on peut déposer un trait de sauce tomate. J’avoue tout, j’ai juste ouvert le bocal. J’adule toujours la même sauce : Tomate basilic de chez Jardin Bio. Elle a le goût, elle a le prix, elle a TOUT.
    Parce que c’est un peu frugal et qu’on n’est pas dans un étoilé (tu comprends, j’ai pas 3 entrées et deux desserts derrière!), j’ai accompagné ce joli tableau d’un petit bol de quinoa à la sauce tomate.