Recettes salées Vegan

Moussaka vegan

Ce plat s’apparente à cette catégorie de recettes qu’on peut facilement cuisiner pour des proches omnivores qui découvrent le végéta*isme.
Car avec ce plat de moussaka vegan, il ne s’agit pas de copier platement la recette originale en une version moins réussie, mais de faire un vraie bon plat appétissant et plein de saveurs!

Je vous préviens par contre, la moussaka c’est un peu long à faire, dans le sens où faire griller les aubergines tranche par tranche est le seul moyen d’avoir aussi bien la saveur marquée des aubergines que la cuisson souhaitée (cherchez pas j’ai essayé une fois, l’aubergine mi-crue c’est vraiment pas mangeable haha). Donc typiquement je trouve ce plat parfait pour recevoir, parce qu’on se dit « je me suis pas cassée le c*l pour rien » quand on passe une heure à la préparation d’un plat. Je vous souhaite d’ailleurs d’avoir une grande poêle pour pouvoir faire revenir les tranches d’aubergine par groupe et non pas deux trois, parce que ça peut vite devenir long !
Pour que la cuisson se passe comme prévue, n’hésitez pas également (ceci n’est pas une option) à faire dégorger les aubergines. C’est un peu THE secret de cuisson gardé par des moines des montagnes depuis 72 générations.

Sinon, comme tous les plats contenant des protéines de soja texturées, je trouve que c’est une superbe manière de faire découvrir en douceur le végéta*isme aux personnes qui ne sont pas sensibles à ce mode de consommation. Disons que l’idée n’est pas de faire de la comparaison parce que forcément, la version viande aura forcément l’avantage parce que plus commune en bouche, mais le but c’est de garder des repères, parce qu’on le sait tous, en nourriture, les repères ça conditionne notre acceptation d’un plat. On cherche toujours un peu de sécurité, et l’idée de retrouver au moins des sensations (parce que vraiment, pour moi, manger c’est vraiment histoire de sensations) similaires, c’est déjà un gros plus.

La première fois que j’ai réalisé la recette (et prise en photo donc) elle était un peu fade au niveau de l’assaisonnement donc je vous conseille fortement de ne pas avoir la main légère sur les épices et herbes fraîches des différentes composantes. Leçon pour moi-même : toujours goûter les préparations, sinon on s’embête à faire un plat, et puis doudou dira « mouai, bof » et il aura raison (même si il en reparlera encore trois mois après tellement c’était fade).
Et ça tu vois, c’est pas nécessairement vegan : c’est une erreur stupide qui peut changer ton plat de « ouaaaah » à « mouai bof ».

Et personne ne veut un « mouai bof » quand il passe une heure en cuisine et qu’il a mis toutes ses tripes (pas littéralement, c’est vegan on a dit), dans une platrée. Ca peut te tuer un humain et toute sa motivation ce genre de trucs.

Moussaka végétalienne

Moussaka vegan

Moussaka protéines de soja

5 de 3 votes
Moussaka végétalienne
Moussaka vegan
Temps de préparation
45 min
Temps de cuisson
25 min
Temps total
1 h 10 min
 
Type de plat: Plat principal
Cuisine: Française
Keyword: aubergine, béchamel, pst, sans lactose, sans viande, soja, vegan, végétalien
Portions: 4 personnes
Ingrédients
  • 350 g aubergine
  • 4 c. à soupe huile d'olive
  • 50 g protéines de soja texturées petites
  • 2 c. à soupe bouillon de légume en poudre ou un demi carré
  • 1 gros oignon
  • 2 gousses ail
  • 1 boite purée tomates concassées ou mieux, environ 500 g de tomates réduites sans la peau
  • 1 bouquet persil frais
  • Sel et poivre au goût
Béchamel vegan
  • 20 g huile d'olive
  • 20 g farine de blé
  • 200 ml lait de soja
  • 2 gousses ail
  • 1/4 c. à café sel
  • Poivre et noix de muscade
Instructions
  1. Lavez votre aubergine, puis coupez là en deux, puis en lamelles d'environ un demi centimètre. Salez les et laissez dégorger pendant une dizaine de minutes.

  2. Dans une poêle bien chaude, faite revenir les tranches d'aubergine jusqu'à ce qu'elles soient bien dorées avec l'huile d'olive (que vous ajouterez au fur et à mesure car les aubergines vont boire l'huile).

  3. En parallèle, réhydratez vos protéines de soja dans de l'eau chaude avec le bouillon de légumes (si vous le souhaitez vous pouvez ajouter de la sauce tamari pour corser le bouillon).

  4. Une fois toutes les tranches passées à la poêle et grillées, coupez votre  oignon finement, passez le à la poêle dans un peu d'huile d'olive, avec l'ail écrasé. Une fois l'oignon bien translucide, ajoutez la tomate (si elle est fraîche, laissez réduire) et ensuite les proteines de soja. Laissez mijoter.

  5. Dans une casserole, mettez à chauffer ensemble l'huile et la farine quelques instants, puis ajoutez le lait végétal petit à petit, en fouettant et sans faire bouillir.

  6. Une fois le mélange légèrement épaissi, retirer du feu, autrement il va continuer à cuire et risquer d'accrocher. Ajoutez le sel, le poivre, la noix de muscade, et l'ail ciselé finement.

  7. Dans un plat allant au four, disposez une première couche de tranches d'aubergines. Par dessus, ajoutez la moitié du mélange à la tomate, puis de nouveau des aubergines, encore une couche à la tomate, des aubergines, et enfin, la béchamel par dessus!

  8. Mettez au four à 180°C pendant environ 25 minutes. Contrôlez la cuisson en piquant : si le couteau s'enfonce bien, logiquement c'est que les aubergines sont bien cuites. Si le dessus colore trop, n'hésitez pas à couvrir avec une feuille de papier d'aluminium (je vous dis ça, mais moi, je fais toujours trop cuire le dessus parce que j'ai pas d'alu chez moi :D).

  9. Servez après une dizaine de minutes hors du four (sauf si vous voulez cuire la langue de tous vos invités, ce que je vous déconseille) avec du riz.

J’espère que cette recette, une des dernière vraiment estampillée été, vous aura plu. Par ici je commence doucement à switcher en mode automne et à songer à réfléchir aux plats à vous proposer pour les fêtes. Ca n’a pas l’air comme ça mais c’est vraiment une grosse période de l’année et je n’ai pas du tout envie de louper ce coche : j’ai beau ne pas aimer beaucoup noël, il faut admettre que ça envoie le pâté niveau inspiration culinaire et que c’est THE moment dans l’année pour proposer des plats bons et beaux, et montrer à votre entourage que vous ne mangez ni herbe, ni cailloux, mais que vous pouvez manger avec gourmandise!

Bon appétit,

Délia ♥

 

9 Commentaires

  • 5 stars
    J’ai fait cette recette plusieurs fois, c’est un vrai régal !!! Avec une petite sauce tomate maison (de tomates du jardin 😋) c’est un délice !!
    J’ai juste doublé les doses de béchamel pour plus de crémeux et de gourmandise 😉

  • 5 stars
    Testé ce midi avec sauce tomate maison et j’ai juste rajouté un peu de levure de bière sur la béchamel pour faire dorer … résultat… une tuerie ! Tout le monde a adoré alors que mon chéri mange de la viande et déteste les aubergines… :-p
    Merci pour la recette ! 🙂

  • 5 stars
    J’ai testé cette recette aujourd’hui et c’est un délice ! Je démarre doucement une transition vers le véganisme, c’était ma première utilisation de protéines de soja texturées. J’ai ajouté des carottes rapées cuites et des courgettes à la sauce, ainsi qu’un peu de coulis de tomate car je la trouvais un peu sèche avant de la versé. C’était superbe, les aubergines fondantes étaient un régal. C’était aussi mon premier test du four à gaz, malheureusement les tranches du dessus n’étaient pas aussi fondantes… Je m’améliorerai ! En tout cas merci beaucoup pour cette recette !

    • Hey !
      Merci pour ton retour (et tes ajouts) sur cette recette 🙂 !
      Le four à gaz n’est pas facile à maîtriser, pour ma part j’avais un peu abandonné car le mien était trop inégal : cramé en dessous, cru au dessus …
      Ravie en tout cas que ca t’ai plu 🙂 !

  • Merci pour cette recette ! Ça a été l’extase culinaire, vraiment cette moussaka est très très adictive !! Même mon chéri qui n’est pas vegan s’est resservi et me demande d’en refaire…

    • Hello Hélène! 🙂
      Et bien écoute, tu m’en vois ravie : c’est effectivement un de ces plats très chouette pour ne pas s’aventurer trop loin de l’omni 😉 !
      Bon appétit à vous et merci pour ton retour!

  • Bonjour. recette non testé mais qui me donne vraiment très envie. J’ai une petite question concernant les aubergines a faire dégorger. Est ce que vous les rincées a nouveau ensuite? Souvent quand je fais des aubergines préparées de cette manière je trouve que c’est un peu trop salé. Une astuce?

Commenter

En publiant ce commentaire, vous autorisez la collecte de vos informations (adresse e mail et IP) qui ne seront utilisés qu'à cette fin précise. Pour plus d'informations sur la collecte de données consultez mes mentions légales.