Recettes salées Vegan

Brioche à l’ail des ours et à l’huile d’olive vegan

Après la polenta aux champignons et à l’ail des ours, aujourd’hui je vous propose une brioche salée à l’ail des ours en version végétale.
Je vous en parlais en fin d’article, j’avais vu chez gourmandiserie une brioche à l’ail des ours et j’en avais eu envie dès que mes yeux s’étaient posés dessus.

Ma problématique était de trouver de nouveau de l’ail des ours (càd sans craquer mon porte monnaie en payant 4 balles les 50 grammes alors que ça pousse comme de la mauvaise herbe dans la forêt), sans avoir pour autant trouvé un coin spécial pour en cueillir. Ce n’était donc pas une mince affaire que d’y parvenir, mais c’était sans compter sur le pouvoir grandiloquent d’internet.
Depuis que j’ai ouvert ce blog et que j’ai commencé à étaler mes moments et images sur la toile, j’ai rencontré de belles âmes et j’ai fait pousser ma créativité comme un champignon. Entre ces autres personnes il y a Nina, heureuse propriétaire du blog Lemon Pie and Tie&Dye. Elle tient un blog de recettes, avec du vegan, des produits locaux et donc de saison, et elle aime aussi la photographie culinaire. Elle est sympa mais ne lui parlez pas de chou rouge, elle en a déjà mangé l’équivalent de trois cagettes cet hiver : elle est donc un peu sensible sur le sujet.

Je vous parle d’elle parce qu’elle m’a gentiment rapporté de l’ail des ours cueilli par ses bons soins, dans l’est de la France. Un gros bouquet qui sentait bon l’ail et d’un vert bien tendre, malgré son périple dans la moitié de la France et son séjour dans des endroits tout sauf réfrigérés (aka les fonds de sacs, de valise, de totebag, à travers le train de région et le métro).

J’avais le saint graal pour accomplir ma destinée brioche.

Pour cette recette, vous n’aurez pas besoin de margarine : la brioche est entièrement à l’huile d’olive, sans oeufs, et possède une saveur marquée d’ail. Quand j’ai fait la recette, j’en ai congelé, pour en ressortir pour les apéritifs, avec du fromage de soja à tartiner dessus. Bien sûr on peut imaginer y mettre des tas de tartinables, mais forcément, le fromage frais végétal ail et fines herbes me paraît plus qu’approprié.
Je pourrais même partir sur un apéritif inception en mettant de l’ail des ours dans le fromage de soja, ni vu ni connu v’la que j’t’embrouille!

Je conseille vivement à ceux qui voudront faire cette recette d’avoir un robot pour pétrir, ça la pâte est bien grasse et collante. C’est un vrai signe de qualité pour une brioche, toutes celles que j’ai vraiment aimées et qui étaient moelleuses et bien filantes avaient été longuement travaillées.
Une brioche réussie, c’est une pâte pétrie longtemps et doucement, qui donne un réseau gluténeux de malade quand on l’étire, lisse en fin de pétrissage, qui se décolle parfaitement des parois de son récipient.
Pour bien prétrir une brioche on ne doit pas du tout mélanger la levure avec le sel (MORT ASSUREE MAYDAY MAYDAY) ni avec le sucre (sinon la levure se gourmande à mort et a du mal à faire son boulot ensuite, la digestion c’est épuisant tu vois), et on doit surveiller la chaleur de la pâte en pétrissant. Si ça se réchauffe trop, les levures meurent, la pâte ne lèvera pas, et toi t’auras plus que tes yeux pour pleurer avec ta brioche façon naan.

A bien y réfléchir, cette brioche m’a fait penser à du préfou. Si t’en as jamais mangé, c’est un genre de pain garni d’huile ou de beurre avec de l’ail et du persil. Tu te dis que t’en prends qu’une seule part et tu finis par déboutonner ton jean après avoir avalé (et affirmé que t’avais pas vu du tout qui c’était) la totalité dudit préfou. Basiquement, c’est un piège. Un genre d’effet cacahuète perfide.

Brioche salée pour l'apéro

Brioche apéritif à l'ail des ours

Brioche sans oeufs ni lait pour l'apéritif

 

 

5 de 2 votes
Brioche huile d'olive et ail des ours vegan
Temps de préparation
20 min
Temps de cuisson
20 min
Pousse de la pâte
2 h
Temps total
40 min
 
Type de plat: Apéritif
Cuisine: French
Keyword: ail des ours, apéritif, brioche, pesto, salé
Portions: 2 brioches longues
Ingrédients
  • 400 g farine de blé t 45
  • 15 g levure de boulanger
  • 270 g lait végétal ici avoine, mais soja et cajou fonctionnent
  • 30 g sucre en poudre
  • 1 c. à café sel
  • 85 g huile d'olive
Garniture façon pesto d'ail des ours
  • 50 g huile d'olive
  • 50 g ail des ours frais
  • 1 gousse ail
  • 1/2 c. à café sel
  • 1/2 c. à café poivre
Instructions
  1. Dans le bol de votre batteur ou dans votre saladier, disposez d'abord la levure.

  2. Ajoutez ensuite la farine pour recouvrir, puis ajoutez le reste des ingrédients.

  3. Pétrissez longuement. Au batteur, restez dans les vitesses basses et laissez le temps faire son travail. la pâte finira par se décoller des bords de votre cuve progressivement, jusqu'à donner l'impression de s'en décoller avec simplicité et qu'elle soit bien ferme.
    A la main, il vous faudra un peu d'huile de coude, et bien pétrir, jusqu'à ce que la pâte à brioche soit non collante, et qu'elle soit bien rebondie.

    Dans un cas comme dans l'autre, votre brioche est pétrie quand : elle ne colle plus, elle reprend sa forme quand on y met le doigt, elle est lisse et elle ne doit pas être chaude. 

  4. Couvrez alors votre récipient et laissez pousser jusqu'à ce qu'elle double de volume. Si il fait frais chez vous, n'hésitez pas à l'enfermer dans le four à l'abris des courants d'air. Pur ma part, j'allume souvent le four à 30°C puis l'éteint ensuite, pour qu'il fasse chaud comme dans un cocon!

  5. Une fois votre brioche bien poussée, dégazez la. Pour ça, rien de plus simple, on sort la brioche de son récipient et on chasse l'air en appuyant généreusement dessus.

  6. Prenez alors votre rouleau à pâtisserie et étalez la brioche en un grand rectangle (deux deux fois la taille de votre moule si vous voulez faire deux brioches longues, ou peu importe si vous faites des brioches en couronne), le plus fin possible (pas forcément évident puisque la brioche est par définition une pâte élastique).

  7. Mixez ensemble l'ail des ours et tous les ingrédients du pesto.

  8. Sur votre rectangle de pâte à brioche, étalez toute la préparation de manière homogène. Roulez alors en la tenant bien serrée.

  9. Avec un couteau bien affutée, coupez le boudin formé dans le sens de la longueur. Vous voyez alors la garniture et la pâte.

  10. Prenez la face striée de garniture face à vous et entremêlez les. 
    Si vous voulez faire une brioche longue, déposez la dans un moule type cake, si vous voulez faire des couronnes, faites une forme de couronne et arrangez-vous pour mettre la fermeture sous la brioche et à bien souder.

  11. Laissez pousser encore une petite heure.

  12. Enfournez à 180°C pendant 25 minutes en rond et 30-35 minutes pour les moules façon cake. je n'ai pas doré car la surface était intégralement grasse et la coloration était parfaite.

  13. En sortant du four, n'oubliez pas de sortir votre brioche de son moule pour éviter qu'elle ne se creuse, laissez refroidir, et servez, accompagnée de fromage frais vegan ou de houmous par exemple.

Brioche au pesto d'ail des ours Brioche salée à l'ail des ours

 

J’espère que cette recette vous inspirera, moi pour ma part, j’étais vraiment conquise!
La mie est vraiment ultra moelleux et douce, un bonheur à tartiner!
La saison de l’ail des ours est assez courte, si vous aussi vous pouvez trouver une âme charitable pour vous en trouver, faites lui les yeux doux.
Et si ça marche pas, promettez-lui de lui donner une délicieuse recette de brioche à faire avec la cueillette (sur laquelle vous aurez évidemment taxé une partie).

Bonne quête à toi, noble chevalier du sous-bois nourricier.

Délia ♥

16 Commentaires

  • Mais la beauté de tes photos quoi ❤❤❤ bon et je désespère pas d’arriver à faire des brioches à la main hein, j’ai déjà réussi l’exploit dans le passé alors y’a pas de raison que ça fonctionne pas une nouvelle fois!

    Sinon j’ai TELLEMENT ri avec ta mention sur le chou rouge! Mais en vrai c’est plus le blanc qui m’a posé problème, au point que je serais même prête à recevoir un dernier (mais un seul hein!) chou rouge dans un de mes paniers. (Pssst au passage, mon blog c’est Lemon Pie and Tie&Dye, mais vu le nom long comme la mort que jme suis choisi je me dis que je vais en changer, j’en peux plus 😂)

    Coeur sur toi, jte ramène un nouveau bouquet d’ail des ours quand tu veux 😉 (mais cette fois je veux bien de la brioche en échange haha!)

    • J’ai changé ton vrai nom, pardon pour la mégarde!
      Moi j’ai confiance dans ton potentiel, donc oui, tu y arriveras :p
      Depuis j’ai vu un chou blanc passer dans ton panier, je prie pour que ton âme n’en prenne pas un coup.
      (escroc! :p)

  • Je découvre ton blog aujourd’hui via Instagram, et c’est bien, me voilà fan 🙂 Tes articles sont très agréable à lire, et franchement, ça fait du bien. Et tes recettes, juste wahou ! (Et miam, aussi, un peu…). Bravo pour tout ce travail, tes photos sont superbes ! Et merci de partager un peu de gourmandise et de douceur sur l’Internet. Bises !


      • Oui toujours un peu d’ail des ours quelque part, c’est un principe de vie! Non bon… ok j’ai mis du pesto tout prêt, j’avoue. Mais, en tout cas c’était super bon !!!! Je l’ai terminée juste avant d’aller bosser et j’ai laisser un p’tit mot dessus pour mon cher et tendre en ecrivant « tu peux goûter » et quand j’suis rentrée il s’était farci les 3/4 🤨. Du coup, je ne m’avance pas trop en disant que nous sommes 2 a avoir adoré la recette ! Merci 🙏

        • Ca fonctionne aussi très bien, et ma foi, c’est tout aussi simple, donc je valide (et une version pesto de tomate séchée, on en parle ou pas? ;O)
          Il a une conception du mot « goûter » très personnelle, mais pourquoi pas!
          Merci beaucoup pour ton retour, et big up à ton cher et tendre gourmand.
          PS : Merci pour tous tes commentaires (et le temps de fou que tu as du passer sur le blog à y voir tous les commentaires laissés!)


  • Oui pesto tomates séchées! … tapenade aussi… et je viens de faire un pesto de fanes de carottes…
    Ton blog est une mine d’or niveau recettes mais quand j’ai découvert qu’il y avait aussi des histoires sur ton parcours et plein d’autres choses, je me suis mise à le dévorer ! et comme j’aime beaucoup rire (très fort parait-il…) et que je suis bon public (parait-il…) je suis servie! je me marre, j’apprends plein de choses et je me forme pour mon futur projet, yes!!!
    Pour l’instant tes recettes m’ont toujours réussies, sauf les macarons… j’y arrive pas, mais je m’y remettrai!
    A très bientôt du coup ! 😉

    • Futur projet de pâtisserie? 😉
      Les macarons font de la résistance, à moi aussi ils ont joué ce sale tour, mais un jour tu sais pas pourquoi, la bonne fée du macaron doit avoir un rtt et vouloir faire une BA, et là tu réussis. Tu verras, ce jour viendra pour toi aussi va!
      A vite, avec des macarons à belle collerette j’espère!

Commenter

En publiant ce commentaire, vous autorisez la collecte de vos informations (adresse e mail et IP) qui ne seront utilisés qu'à cette fin précise. Pour plus d'informations sur la collecte de données consultez mes mentions légales.