Recettes salées Sans gluten Vegan

Gratin de courge butternut à la moutarde

La fin de l’hiver est là, mais la fin de l’amour fou avec la courge butternut peut-être pas. Si vous ne pouvez plus la voir en soupe ou rôtie, je vous propose aujourd’hui une alternative sympathique et originale pour prolonger un peu le plaisir de manger cette courge dite ancienne !

Comment faire cuire la courge butternut en gratin ?

Toutes les courges n’ont pas la même texture une fois cuite : si le potimarron est très fondant, le potiron plutôt filandreux, la courge butternut est un entre-deux.
Elle a une texture qui se tient suffisamment tout en étant fondante, la rapprochant un peu de la pomme de terre dans son utilisation.
C’est toujours un petit combat de se débattre avec une butternut à éplucher, surtout si cette dernière est en conservation depuis plusieurs mois, car la peau devient de plus en plus dure.
Dans une grande partie des recettes que je vous ai partagé à base de courge butternut, je vous disais qu’on peut laisser la peau, mais ici, dans le gratin, ça ne sera pas très agréable car ça viendra troubler le fondant de la recette, la peau étant un peu plus ferme.
Il vous faudra donc vous armer d’un éplucheur costaud et de quelques minutes de votre temps !

Ensuite, on réalise de fines tranches : soit avec un couteau, soit avec une mandoline réglée sur une épaisseur un peu épaisse tout de même, car on ne va pas faire des chips !
L’idée est aussi de se faciliter la vie pour que ce soit facile de constituer le gratin, et d’empiler les étages.

Gratin à la courge butternut

Associer la courge pour contraster sa douceur

La courge butternut est parfois appelée “doux-beurre” : elle a une saveur très douce, légère, et un peu sucrée.
Pour lui donner un peu de pêche, je lui ai ajouté de la moutarde, dans ses deux versions, fine et à l’ancienne. La fine vient donner du piquant, l’ancienne, des petites graines croquantes et un visuel sympathique !

Cette équipe fonctionne très bien dans cette recette de gratin, et pourra aussi vous donner des idées si vous voulez accompagner de la courge rôtie ou même de la carotte qui a le même profil “doux et sucré”. Une sauce à la moutarde changera amplement la donne de vos plats, et vous permettra, en très peu de temps, de donner du relief à vos plats !

Gratin butternut et moutarde

Gratin de courge et noisettes : les réserves de l’automne

Quand j’ai réfléchi à cette recette (je devais travailler autour d’un légume chiant à éplucher, la courge étant mon go-to, je n’ai même pas songé à autre chose), j’ai pensé à ce qui faisait la racine des réserves d’automne.
J’ai un noisetier énorme dans mon jardin, et cette année, il n’a pas failli : j’ai récupéré l’équivalent de 5 kg de noisettes. Elles sont là, dans ma cuisine, à me regarder droit dans la coquille. De temps en temps je me motive pour une recette à en casser ; ça me prend 2h30 et je finis avec un petit bol rikiki. Une activité quasi méditative, à pratiquer en déconscience pour oublier que ça n’avance pas.

Toujours est-il que j’adore ajouter des noisettes torréfiées dans mes salades et plats d’hiver. Si tu n’as entendu le mot “torréfier” que pour le café, il s’agit du procédé de faire chauffer quelque chose jusqu’à en dégager des arômes caractéristiques et colorés.
Dans le cas des noisettes “fraîches” on est sur des notes discrètes et fruitées, et quand on les torréfie, on fait ressortir leur saveur, on y ajoute une dimension plus corsée. Dans ce gratin, elles viennent faire le trait d’union entre la douceur de la courge butternut, et le piquant de la moutarde, tout en ajoutant du croquant.

Jackpot

Butternut à la moutarde

Quelle crème choisir pour le gratin ?

J’utilise toujours de la crème de soja dans ma cuisine, parce que c’est celle qui me paraît le plus se rapprocher d’une crème, même si ça reste encore très peu gras comparé à une crème animale. Elle coagulera bien à la cuisson, et est assez neutre en goût, laissant de la place à la moutarde, aux noisettes et à la courge.
Il est possible, pour une version très douce, d’utiliser de la crème de noix de coco : attention ceci dit à prévoir de manger ce gratin qui aura des notes très “sucrées” avec quelque chose de plus aqueux et salé à côté (légumes verts, protéines en sauce assez salées …).

Gratin de courge butternut vegan
gratin de butternut
Imprimer la recette
5 from 2 votes

Gratin de courge butternut à la moutarde

La courge butternut cuisinée en gratin est très fondante. Associée ici avec de la moutarde fine et de la moutarde à l’ancienne, on obtient un plat d’accompagnement original.

Ingrédients

  • 1 butternut environ 1 kg, 40 cl de crème végétale (ici de soja), 40 g d’eau, 2 càs de moutarde à l’ancienne, 1 càs de moutarde fine, sel et muscade, 40 g de noisettes torréfiées
  • 40 cl crème végétale ici soja
  • 40 g eau
  • 2 c. à soupe moutarde à l'ancienne
  • 1 c. à soupe moutarde fine
  • 1/2 c. à café sel
  • 1 pincée muscade
  • 40 g noisettes torréfiées

Instructions

  • Rincez la courge butternut, et brossez-la si nécessaire. Épluchez-la à l'aide d'un économe.
  • Videz-la, puis coupez ensuite en tranches assez fines, d'environ un demi centimètre.
  • Mélangez ensemble la crème, l’eau, les moutardes, et salez.
  • Disposez une première couche de tranches dans le fond du plat (ici de 20×30 cm), ajoutez un peu de crème à la moutarde, et alternez les différentes couches en intégrant des noisettes, jusqu'à avoir épuisé tous les ingrédients.
  • Râpez un peu de muscade sur le dessus du gratin, et enfournez à 200°C pour 45 minutes. Si le dessus commence à prendre trop de couleurs, mais qu'en piquant, la courge n'est pas encore fondante, couvrez d'un papier sulfurisé.

Notes

Pour faire torréfier des noisettes, rien de plus facile : disposez des noisettes entières (mais sans leur coque hein !) sur une plaque et enfournez à 180°C pendant une dizaine de minutes, jusqu’à ce que la fine peau se craquèle, que les noisettes commencent à colorer, et que la fine peau se détache des noisettes.

7 Commentaires

  • depuis que j’ai gouté ” Sojade, la crème végétale” je n’utilise plus que ça, vraiment c’est ma préférée!
    Il me reste 1 butternut de ma folie acheteuse de l’automne, elle me regarde depuis trop longtemps, ton retour sur ton blog va signer son arrêt de mort ( je l’épluche selon la méthode Isa Chandra Moskowitz avec un couteau scie )
    en plus la température extérieure m’incline à allumer le four!

  • 5 stars
    En mode “vidage de congel” avant l’été, j’avais les restes de butternut du jardin qui me faisaient de l’oeil. Ce gratin est juste top (mais faut dire que toutes tes recettes sont toujours des réussites chez moi 🥳). L’association butternut moutarde et surtout noisettes marchent super bien 👍

    • Hello Aurélie !
      Quelle belle idée de vider son congélateur avant la saison où on le remplit généralement de tous les excès de récoltes 😀 !
      Merci pour ton petit mot sur la confiance accordée à mes recettes : ça va droit dans le coeur !

Commenter

Evaluation de la recette




En publiant ce commentaire, vous autorisez la collecte de vos informations (adresse e mail et IP) qui ne seront utilisés qu'à cette fin précise. Pour plus d'informations sur la collecte de données consultez mes mentions légales.