Desserts Vegan

Fraisier vegan : recette facile et tutoriel vidéo

 

Le fraisier a toujours été mon dessert favoris. Depuis petite, c’est presque toujours ce que je réclame depuis que j’ai l’âge d’aligner trois mots (très tôt des dires de mes parents, pourquoi je n’en suis pas étonnée?). C’est donc presque tous les ans que je souffle mes bougies sur des fraisiers. Jusque là, toujours avec produits animaux donc!
Chaque printemps c’est vraiment le dessert que j’ai hâte de refaire avec les premières fraises françaises qui signent aussi l’arrivée du printemps.

Fraisier à la crème mousseline vegan

Vous vous douterez bien que c’est inimaginable pour moi d’acheter des fraises venant d’ailleurs. Pour parler fraise jusqu’au bout, sachez d’ailleurs que c’est un des fruits champion du traitement chimique. Vu que c’est fragile et très prisé par toutes les bestioles (y compris nous), ça y va de bon coeur sur les pesticides et autres intrants en tout genre! Il vaut mieux donc favoriser le bio pour ces produits là, même si c’est, je vous l’accorde, excessivement cher (on monte jusqu’à 6€ la barquette de 250 grammes, ça commence à chiffrer pour le fraisier, et à faire un trou au c*l quand même).
J’ai appris récemment que tous les produits ne se valent pas en terme de bio et non bio, et que c’est pas toujours si utile que ça d’acheter du bio, donc j’essaye de faire le tri en mon âme et conscience.
Sinon la solution cueillette est très bonne, à condition de se renseigner sur les pratiques de ces dernières (qui généralement tournent en agriculture raisonnée). Comme ça, c’est moins cher, et on prend un peu l’air!
Disclaimer : personne ne me paie pour parler de la cueillette, je suis juste une inconditionnelle des bottes aigle et de la terre chauffée au soleil.

Fraisier sans lait

Le fraisier en traditionnel est un peu « tricky », on peut facilement louper sa génoise en la faisant retomber, sans parler de la crème qui peut vite devenir un enfer (trop chaud, trop froid, trop liquide, granuleuse, TROP CHIANT …). Je vous avais publié une recette type CAP il y a quelques temps déjà, c’était déjà plus simple à réussir en suivant les étapes, mais cette recette, en version vegan, a l’avantage d’être beaucoup plus facile.
On retire donc une partie du coté technique, mais pas le coté gourmand : c’est une version très fidèle au dessert original!

Il convient de bien choisir sa margarine, car on n’oublie pas qu’un margarine c’est une émulsion entre de l’eau et … du gras! Et parfois, y’a quand même vachement d’eau (tu sais, l’eau, c’est pas cher, donc on en met un peu plus que ce qu’il faudrait!). Et malheureusement quand l’idée c’est d’avoir un produit très gras, ça ne fonctionne pas du tout comme prévu! Je l’ai surtout remarqué sur des pâtes comme la brioche, où je ne pouvais pas ajouter la quantité nécessaire de margarine car elle rendait la pâte trop humide.
La marque Provamel est une bonne alternative au bon vieux beurre animal en terme de texture. Quant au goût, c’est une des margarines les plus neutre et fraîche du marché. C’est un détail important parce qu’on en met quand même 100 g dans notre crème mousseline! Et ce qu’on veut, c’est le goût de la vanille, et pas du gras, pas vrai?

Enfin, ce fraisier fera fureur, j’en suis sure! Aussi bien visuellement que gustativement, il y a très peu de différence avec un vrai fraisier. J’en suis vraiment satisfaite, et j’espère que vous apprécierez autant que moi de la partager avec votre famille et vos amis. Ou le boulotter tout seuls, c’est à vous de voir hein, personne ne vous jugera ici.

La recette est également disponible en format tutoriel vidéo sur ma chaîne youtube (sans voix cette fois, j’avais beau essayer de parler avec le sourire on aurait dit que j’était sur le point de me jeter d’un pont, j’me suis dit que personne n’avait besoin de ça avec son fraisier haha).
Ca vous donnera une bonne idée du procédé et vous permettra peut-être de saisir quelques subtilités!
J’espère que ce format vous plaît car il est très chronophage à produire, même si je trouve ça très clair et beaucoup plus parlant.

Fraisier sans oeufs

5 de 2 votes
Recette du fraisier vegan
Fraisier vegan
Temps de préparation
1 h
Temps de cuisson
12 min
Réfrigération
2 h 58 min
Temps total
30 min
 
Type de plat: Dessert
Portions: 6 personnes
Ingrédients
Biscuit façon génoise vegan
  • 80 g farine de blé
  • 20 g poudre d'amandes
  • 60 g sucre en poudre
  • 1/2 c. à café levure chimique
  • 100 ml lait végétal
  • 40 ml huile neutre ici tournesol
  • 1 c. à café extrait de vanille
Crème mousseline vegan
  • 300 ml lait végétal
  • 1/2 gousse vanille grattée
  • 50 g sucre en poudre
  • 15 g fécule de maïs ou arrow root
  • 1 et 1/2 c. à café agar agar
  • 100 g margarine
Garniture et décoration
  • 400 g fraises
  • 125 g pâte d'amandes
Sirop
  • 30 g eau
  • 30 g sucre
  • 1 bouchon kirsch
Instructions
Préparation du biscuit
  1. Mélangez tous les ingrédients secs entre eux, puis les ingrédients liquides. 
    Vous pouvez aussi tout mélanger ensemble, ça ne fera pas grande différence.

  2. Mettez au four à 180°C pendant environ 15 minutes, jusqu'à ce que les bords commencent légèrement à colorer. Laissez refroidir.

Préparation de la crème mousseline vegan
  1. Fendez votre gousse de vanille en deux et récupérez toutes les graines. Mettez le tout à chauffer sur le feu avec le lait jusqu'à ébullition. Laissez reposer au moins 1/2 heure pour que l'arôme de la vanille infuse le lait.

  2. Retirez la gousse, ajoutez tout le reste (en veillant à ce que la préparation ne soit pas chaude) et portez à ébullition sur feu moyen. Cuisez alors 2 minutes à pleine ébullition. La crème va épaissir légèrement mais pas devenir complètement raide.

  3. Débarrassez dans un récipient, filmez au contact pour éviter qu'une croûte ne se forme, et mettez au frais.

Montage du fraisier
  1. Commencez par découper votre génoise en deux dans le sens de l'épaisseur.

  2. Préparez le sirop en portant le sucre et l'eau à ébullition, et ajoutez ensuite le kirsch hors du feu.

  3. Vous aurez besoin d'un cercle à pâtisserie de 18 cm de diamètre, que vous chemiserez d'une bande de rhodoïd. 
    Ensuite, déposez votre génoise, imbibez-la de sirop et disposez des fraises sur tout le pourtours. 

  4. Montez alors votre crème mousseline. Fouettez au batteur votre crème pâtissière bien froide et ajoutez-y la margarine que vous aurez pris soin de réchauffer légèrement au micro ondes. 
    Il se peut que, comme pour une vraie mousseline, la crème tranche. Dans ce cas, prélevez une partie de la préparation et chauffez la légèrement avant de la fouetter de nouveau avec le reste (vous pouvez également chauffer votre cuve ou votre saladier au chalumeau tout en fouettant).
    La crème doit être bien lisse et légèrement foisonnée.

  5. Déposez de la crème sur la génoise et écrasez la contre les parois à l'aide d'une palette pour éviter les trous au décerclage, et pour que la crème aille bien dans les recoins.

  6. Etalez de la crème dans le fond du fraisier et disposez vos fraises par dessus en en conservant quelques une pour le décor.

  7. Recouvrez les de crème en en conservant pour le lissage final.
    Déposez votre deuxième moitié de génoise, imbibez et ajoutez tout votre reste de crème.
    Lissez bien le tout et mettez au frais, avec un film au contact. Le mieux est de l'y mettre toute la nuit pour laisser les arômes maturer, mais quoi qu'il arrive laissez le quelques heures pour qu'il ait bien le temps de prendre et la crème d'être bien ferme.

  8. Etalez votre pâte d'amandes, déposez-la sur le cercle, et coupez l'excédent à l'aide de votre rouleau ou d'un couteau d'office bien aiguisé.

  9. Décorez selon votre inspiration, et dégustez bien frais!

Notes

Cet entremets peut se conserver jusqu'à 3 jours. Il est moins fragile que la version laitière mais les fraises sont fragiles et ont tendance à fermenter au delà de ce délai, le mieux étant de le consommer rapidement.
Lorsque vous procédez au mélange des poudres dans le lait pour réaliser la crème pâtissière, si le lait est chaud, il se peut que votre crème forme des grumeaux. C'est pour cela que je préconise un ajout à froid. De même, si le problème persiste, n'hésitez pas à mélanger d'abord les poudres entre elles, puis seulement après à les incorporer au lait.
Enfin, si le mélange prend trop vite et ne vous laisse pas le temps de mélanger (et donc forme des amas), réduisez le feu.

J’espère sincèrement du fond de ma cuillère en bois que vous serez conquis par cette recette, pour moi c’est un indispensable et la véganiser avec succès me fait excessivement plaisir (presque autant que les jours de soleil auxquels on a eu droit, ou bien la réouverture de la cueillette par exemple (je ne suis toujours pas payée pour en parler))!
N’oubliez pas de faire une petite photo si vous faites ce fraisier, et éventuellement de me tagger sur votre réseau social ou de me l’envoyer en privé (contact@deliacious.com) pour que je puisse voir ça! Parce que si je continue à bosser dur sur des recettes, c’est surtout pour me dire que vous pourrez porter haut les couleurs du véganisme, avec fierté et gourmandise!

Alors ce fraisier? il vous dit? 😉

Big bisou !

Délia ♥

Recette de fraisier vegan

16 Commentaires

  • Bonjour, si je veux faire cette recette sans gluten, tu penses que je peux juste changer la farine ou c’est risqué ?! Merci

    • Coucou Pauline! Si tu testes en sans gluten, je te conseille de faire un mélange riz/maïs et pois chiche à parts égales, jusque la ça m’a plutôt bien réussi. Ca peut peut-être donner un résultat moins gonflé mais logiquement ça donnera quelque chose quoi qu’il arrive!

  • Hello, d’abord je suis extrêmement contente d’avoir trouvé cette recette, ton fraisier est juste magnifique! Je voulais te demander si je peux le préparer 48h avant de le manger ou c’est trop?
    Merci

    • Coucou! 48 h à l’avance ça me parait beaucoup, autant pour la crème j’ai pas peur, mais j’aurais peur que les fruits se gâtent et moisissent dedans avec l’humidité!
      24 h à l’avance c’est vraiment le mieux, mais si tu n’as pas le choix et si tes fraises sont fraîches et que tu les laisses entières à l’intérieur du gâteau, ça se tente (mais ne tarde pas à le manger ensuite!).
      Par contre dépose ta pâte d’amande au dernier moment sinon elle va fondre !

  • Fait ce soir et magnifique ! Très très bon, le fraisier végétarien ne me manque pas du tout ! La génoise est top, la crème mousseline plutôt pas mal (perso j’ai réduis encore de sucre car c était pour une amie qui n aime pas trop le sucre…) mais seul pb ? Une fois démoulé et rhodoid enlevé, au bout de 5min il s est affaisé… un peu déçue car je ne ratais jamais les fraisiers (végétarien) avant… 🙁
    J ai bien mis l agar agar dans la crème pourtant et, j ai incorporé la margarine pommade dans la crème froide… j ai bien remis au frigo entre chaque étape… sauf lors de la déco finale ou il a été mangé qques minutes après…

    Merci 🙂

    • Coucou Luna!

      Merci pour ce retour ! Pour le sucre c’est très personnel effectivement, et ça dépend pas mal de l’acidité des fraises, donc libre à chacu d’ajuster selon ses goûts et produits 🙂 !
      Pour la crème, combien de temps le fraisier a t’il passé au frais entre le moment où il était prêt et le moment de décercler? Il lui faut quand même quelques heures pour être bien ferme je vais le préciser dans ma recette, surtout si il fait assez chaud 🙂
      Navrée que tu aies eu ce petit désagrément, je sais que c’est toujours un peu décevant quand on passe du temps sur un gâteau de na pas avoir un résultat parfait!

      Merci à toi pour ton retour, c’est important de savoir si des trucs n’étaient pas parfaits pour ajuster et permettre aux suivants de ne manquer d’aucune information (je ne pense pas toujours à tout 🙁 ).

      Bonne journée à toi !

  • Salut 🙂 Je me demandais si je peux remplacer la pâte d’amande par une ganache gelée de fraise et étant donné qu’il faut la faire chauffer avec de l’agar agar quand je la mettrai par dessus la crème ne risque pas de fondre?
    Merci

    • Coucou Caroline et navrée pour le temps de réponse!
      Tu peux tout à fait, aucun risque que ça fonde, par contre, un impératif, ton fraisier doit avoir passé du temps au frais et être bien ferme. Mis à part ça, tu peux foncer 😉

  • J’ai testé la recette hier, avec un moule qui n’était pas du bon diamètre donc j’ai dû faire quelques ajustements.
    La recette n’est pas difficile en soi, il suffit d’être organisé et d’avoir un peu de temps évidemment car il faut compter les temps de prise. Le résultat est sensationnel !!! La mousse est parfaite, sucrée juste ce qu’il faut, la génoise est démentielle.
    En revanche, (et je suis une fan inconditionnelle de pâte d’amande, je mange les blocs tels quels) j’ai trouvé que la couverture en pâte d’amande n’était pas du tout nécessaire voire alourdissait inutilement la recette.
    Merci beaucoup pour cette recette, j’étais intimidée par la pâtisserie et maintenant je me sens de me lancer !

    • Coucou Léa !
      Chouette que tu aies décidé de de te lancer et que tu la recetta t’ai plue 🙂 !
      Il y a deux écoles pour les fraisiers (je parle en traditionnel évidemment, en vegan y’a pas vraiment encore de courant de pensée) : avec ou sans pâte d’amande!
      Pour ma part et comme tu l’auras facilement deviné, je fais partie de la team avec car je trouve que la pâte d’amande se marie à a perfection au kirsch.
      Si tu fais partie de la team qui préfère sans, n’hésite pas à réaliser un coulis gélifié de fraise, tu y trouveras certainement plus ton compte dans ce cas 🙂
      Merci pour ton message très chouette concernant le fait d’oser te lancer : la chaîne youtube n’a pas d’autre vocation que celle-ci et ça me fait plaisir de voir que ça fonctionne!
      Bisou 🙂

Commenter

En publiant ce commentaire, vous autorisez la collecte de vos informations (adresse e mail et IP) qui ne seront utilisés qu'à cette fin précise. Pour plus d'informations sur la collecte de données consultez mes mentions légales.