Recettes salées Sans gluten Vegan

Pois chiches à la tomate

Je pensais n’avoir pas gardé grand chose de mon coté portugais, mais c’était sans compter mon amour pour les pois chiches et l’huile d’olive. Sans ces deux ingrédients, ma vie alimentaire serait un désert. Alors vous imaginez bien que cette recette de pois chiches à la tomate n’est autre qu’un hommage séquence émotion de mes racines.

Ma mamie cuisinait beaucoup de choses, je n’ai connu la cuisine portugaise qu’à travers ses plats de croquettes de morue, de salades de cornilles au persil et à l’échalote, sa soupe au choux à la graisse de cochon (haaa le portugal et le cochon!), et ses pots au feux. Sans parler des innombrables souvenirs pas très « portugal made » de frites parfaitement cuites à l’huile, faites avec des pommes de terre rouges qui donnaient un goût sucré et très agréable avec les gros cristaux de sel. Avec, elle nous servait toujours des steaks qu’elle achetait chez le boucher au marché avec son petit caddie qui roule à motif tartan de la marque « caddie » et qu’elle attendrissait avec son marteau en métal de boucher. C’était le seul moment où je me disais qu’il aurait pas fallu l’emmerder de trop, la mamie! Fallait la voir taper de toutes ses forces. Mon rapport à la viande n’était pas le même à ce moment là, mais je sais pour sûr que ma mamie sait ce que vaut une vie animale et le travail que représente la viande : elle a du déplumer pas mal de poulets pour nourrir sa famille!

Maintenant qu’elle est partie, je réalise qu’elle m’a marquée plus que je ne le pensais, autant par ses paroles douces que par sa cuisine dévouée et généreuse. Je n’ai donc pas la main légère sur l’huile d’olive, ni sur le sel, ni sur le sucre, ni sur rien du tout. Je cuisine d’abord pour partager, d’abord avec le coeur, et après je plonge dans des livres pour apprendre à mieux faire.
Je crois au fond de moi que j’ai toujours plus ou moins suivi la voix de la nourriture, entre ma maman et sa maman. Celle utile, au centre des tables, et qui rapproche. Qui est un bon moyen de passer un bon moment.

Alors évidemment, la cuisine portugaise est quand même très très très centrée sur les produits animaux, mais j’ai tout de suite senti mes influences me sauter aux papilles en goûtant ce plat.

Il est d’une grande simplicité, une évidence complète d’association de saveur, mais il faut comme dans tout plat réussi, choisir les bons et beaux ingrédients. Une huile d’olive fruitée, de première pression à froid si possible bio. Des tomates charnues, bien mûres, sucrées et légèrement acidulées, et une pointe d’épices bio.
J’ai longtemps cherché la complication dans mes plats, je me suis rendue à l’évidence que la complexité réside surtout dans le choix des produits et dans les mariages heureux.
Un peu comme avec les gens.

Je vous donne donc ma recette qui sent bon le portugal.

Pois chiches aux tomates fraîches

Pois chiches aux tomates

Pois chiches au cumin

Pois chiches à la tomate
Temps de préparation
10 min
Temps de cuisson
10 min
Temps total
20 min
 
Type de plat: Plat principal
Cuisine: Mediterranean
Keyword: huile d'olive, méditérannéen, pois chiches, tomates, vegan, végétalien
Ingrédients
  • 1 grosse tomate type coeur de boeuf soit un bon 400 g
  • 1 boîte pois chiches
  • 1/2 oignon jaune
  • 1/4 c. à café cumin en poudre ou fraîchement moulu si possible
  • sel et poivre
  • 1 c. à soupe persil frais
  • 2 c. à soupe huile d'olive
  • 1 tige persil frais ciselé
  • tomates cerise fraîches
Instructions
  1. Dans une poêle qui n'accroche pas, faites revenir l'oignon et l'huile d'olive à feu doux jusqu'à ce que les oignons soient tendres.

  2. Pour une rendu plus fin, je vous conseille de retirer la peau des tomates. Rien de plus simple pour cela, soit vous avez des tomates bien mûres dont la peau se retire sans efforts, soit vous ébouillantez quelques instants les tomates dans de l'eau bouillante.

  3. Détaillez les en morceaux plus ou moins grossiers et laissez cuire jusqu'à ce qu'elle se délitent et forment une sauce.

  4. Ajoutez alors les pois chiches, le sel et le cumin et laissez mijoter à feu doux pendant 5 minutes à couvert.

  5. Servez, soit seul, soit avec du riz pour un repas plus complet, et ajoutez le persil frais et quelques tomates cerises. Vous pouvez aussi parsemer un peu de piment d’Espelette!

Recette de pois chiches à la tomate

J’aimerais beaucoup réussir à végétaliser la recette des pasteis de nata, ces petits flans portugais absolument délicieux qui fondent dans la bouche … Ca me fait penser que j’ai des rognures de feuilletage à passer tiens 😉 !

Je vous laisse donc avec cette simplissime recette pour manger encore plus de pois chiches ; parce que les pois chiches domineront le monde, un jour!

Ps : je parle pas un mot de portugais, mais si jamais des gens s’engueulent, je pense pouvoir comprendre, ma mamie ne l’utilisait devant nous que quand ça devenait chaud les marrons haha.

Délia ♥ qui n’oublie pas sa mamie

10 Commentaires

  • On est forcément touché par nos racines, quelles qu’elles soient. Ce plat d’inspiration portugaise donne l’eau à la bouche, on sent la générosité, la bonne odeur d’une cocotte longuement mijoté 🙂 C’est comme ça que les plats sont les plus parfumés.
    Bon week-end à toi

    • Effectivement, même si certains plus que d’autres. J’aurais aimé avoir la chance d’en apprendre plus, mais je pense qu’elle imaginait que ça ne nous intéressait pas!
      Les plats mijotés sont en plus très faciles à faire … Le temps est le meilleur ingrédient d’une recette 😉 !
      Bisou!

  • Ça c’est une recette qui réveille la fan de pois chiches qui est en moi !!! Bien que je sois Française pure souche … Quand ma mère faisait du couscous je voulais toujours plus de pois chiches ! 😂

  • Une sacrée personnalité ta mamie ! Au final, ce n’est pas tant la viande ou poisson qui font le goût des « plats traditionnels » que tout le reste. Je trouve ça génial de réussir à retrouver ces parfums sans cruauté !
    Ta recette a l’air super en tous cas, moi aussi j’adore les pois chiche et l’huile d’olive (je suis d’origine méditerranéenne aussi donc ma mère a toujours utilisé BEAUCOUP d’huile d’olive 😁). Aujourd’hui, même si je fais un effort pour utiliser d’autres huiles, quand je cuisine, mon bras se tend toujours vers ce produit de base 😇

    • Ooooh oui! Une personne d’une remarquable gentillesse mais fallait pas toucher à sa famille!
      Non c’est vrai, c’est plutôt un ensemble de détails.
      Hahaha, pareil ici, j’ai même converti mon chéri qui cuisait tout au beurre. Les bouteilles d’huile d’olive passent assez rapidement à la maison (a)

Commenter

En publiant ce commentaire, vous autorisez la collecte de vos informations (adresse e mail et IP) qui ne seront utilisés qu'à cette fin précise. Pour plus d'informations sur la collecte de données consultez mes mentions légales.