Recettes salées Sans gluten Vegan

Tomates farcies sans viande – vegan

Il est de ces plats qu’on a tous mangé quand on était petits, et je ne sais pas pour vous mais moi, j’adorais les tomates farcies de ma maman! Je ne sais pas pourquoi j’ai mis autant de temps après mon passage au végétarisme à tenter les tomates farcies sans viande!

A vrai dire, c’est une recette des plus faciles à faire, mais j’imagine que j’avais peur d’être déçue par rapport à mes souvenirs, alors j’ai laissé le temps passer et emmener avec lui les souvenirs trop frais des tomates farcies à base de viande pour mieux apprécier les tomates farcies aux protéines de soja texturées.
Finalement on obtient quelque chose de vraiment délicieux, avec le petit goût caramélisé des tomates, le coté « cuit » du haché végétal … Bref, ce plat est d’une simplicité magnifique et t’offrira la saveur d’antan des plats familiaux.

Tomates farcies sans viande

Tomates farcies végétaliennes

Il va sans dire que la qualité des tomates est importante. Pour ma part je ne suis plus rien sans celles de la cueillette ou je vais (les fermes de gally à Bailly dans les Yvelines). Elles sont sucrées, charnues, sans flotte dedans, bref, rien à voir avec les tomates à l’eau dures comme de la brique qu’on achète au supermarché.
Je ne peux donc que vous conseiller de vous rapprocher au mieux soit de cueillettes (il y en a partout en France ou presque), soit de producteurs locaux (qui commencent dans certains coins à se regrouper en collectifs et à revendre directement au consommateur). Entre le goût et le prix, on a tous à gagner à passer par du circuit court ; la seule différence c’est qu’il faut prendre le temps de choisir son canal de distribution. C’est le seul prix du choix!

Légumes frais de la cueillette

Je vous parle protéines de soja texturées dans cette recette, je trouve que c’est plus léger que la version tofu, qui même si elle a plus la texture de la chair à saucisse, est un peu costaud et ne cadre pas forcément avec le coté « morceaux » que j’aimais bien dans celles de ma maman.
Pour choisir et cuisiner vos protéines de soja texturées, sachez donc si vous n’en avez jamais utilisé qu’il s’agit de bien les réhydrater dans du bouillon bien savoureux (parce que c’est juste hyper neutre comme truc sinon), et ensuite de bien les égoutter. Une fois ça bien en tête, sachez aussi que les grosses PST (protéines de soja texturées donc, bienvenue dans l’intimité), sont souvent caoutchouteuses. Je les utilise rarement mais les protéines de soja ont l’avantage de se conserver très longtemps et d’être très économiques, ce qui fait donc de ce plat un truc familial et bon marché.

Tout ça dit, c’est parti pour la recette!

Tomates farcies aux protéines de soja

Tomates farcies végétariennes

Tomates farcies vegan
Temps de préparation
30 min
Temps de cuisson
30 min
Temps total
1 h
 
Type de plat: Plat principal
Cuisine: French
Ingrédients
  • 5-6 petites tomates
  • 50 g protéines de soja texturées petites
  • 1 cube bouillon de légumes Ou une cuillère à café si en poudre
  • 1 c. à soupe moutarde fine
  • QS Sel et poivre
  • 2 c. à soupe persil
  • 1/2 oignon jaune
  • 1 gousse d'ail
  • 1 c. à soupe huile d'olive
Instructions
  1. Mettez vos protéines de soja dans un cul de poule. Faites bouillir 300 ml d'eau et ajoutez le bouillon en délayant bien. Versez sur les protéines et laissez poser 15 minutes.

  2. Commencez par rincer les tomates et retirer le chapeau en prenant soin de découper le haut de la tomate.

  3. Avec une cuillère à soupe, videz la chair en la conservant de coté.

  4. Egouttez et pressez bien les protéines de soja dans un chinois pour retirer l'excédent d'eau.

  5. Découpez votre oignon en petits dés, faites revenir dans un peu d'huile d'olive jusqu'à ce qu'ils commencent à être fondants. Cette étape est facultative mais permet à ceux qui digèrent mal les oignons d'être sûrs qu'ils soient bien cuits.

  6. Mélangez alors les oignons avec les protéines de soja et la tomate. passez la gousse au presse ail ou bien découpez finement et ajoutez le persil.

  7. Garnissez les tomates évidées avec la farce à l'aide d'une cuillère et de vos doigts en tassant bien. Remettez le petit chapeau par dessus pour éviter que la farce ne brûle (et aussi parce que ça fait joli).

  8. Enfournez à 190°C pendant 30 minutes, jusqu'à ce que les tomates soient bien cuites.

  9. Pendant la cuisson des tomates, préparez du riz afin d'accompagner les tomates.

  10. A la sortie du four, arroser avec un filet d'huile d'olive et servir avec un peu de persil frais ciselé, et dégustez!

Notes

Pour le bouillon de légumes, je choisis toujours un bouillon sans huile de palme ; j'ai donc recours à du bouillon en poudre car la majeure partie des cubes en contiennent. 
On peut aussi tout à fait le faire soi même en conservant ses diverses épluchures de légumes en congelant ensuite ce dernière en cubes au congélateur!

Ces tomates farcies sont délicieuses le lendemain, passées au four de nouveau à 160°C pendant une dizaine de minutes après avoir été coupées en deux pour permettre au coeur de réchauffer plus rapidement.

Si vous aimez les farces très compactes style chair à saucisse très dense, n'hésitez pas à ajouter du tofu rosso émietté à votre préparation. Vous bénéficierez ainsi d'une texture ferme mais contenant des morceaux de protéine de soja.

Tomates farcies vegan facile

Bon appétit avec ce petit voyage dans le temps gustatif!

Délia ♥

 

6 Commentaires

  • C’est vrai que le haché végétal est vachement bon. 😋 Je t’avoue que moi je n’aimais pas la chair à saucisse quand j’étais petite donc les tomates farcies non plus. Mais avec le haché végétal c’est bien meilleur ! J’aime beaucoup aussi faire des poivrons farcis avec ça. 😁

  • Je découvre totalement les protéines de soja texturées et je n’ai aucune idée de quoi ça ressemble, je suis plutôt curieuse. Impossible de faire avaler ça à mon chéri mais en tout cas, l’idée de tomates farcies sans viande me plaît à moi !

    • On dirait des petits machins tout secs c’est vendu aussi bien en sacs qu’en vrac et ça se garde une éternité 😀 !
      Honnêtement, le mien ne rechigne jamais devant tout ce qui est protéines de soja et tofu, et je peux te dire que niveau viandard on se pose :p.
      Donc je t’encourage à essayer, prends en un peu au magasin bio en vrac pour pas en avoir trois tonnes si t’aimes pas 😀

Commenter

En publiant ce commentaire, vous autorisez la collecte de vos informations (adresse e mail et IP) qui ne seront utilisés qu'à cette fin précise. Pour plus d'informations sur la collecte de données consultez mes mentions légales.