Recettes salées Vegan

Gratin de blettes à la béchamel

Les blettes sont un truc extrêmement rentable dans un jardin. C’est un légume qui fait de grandes feuilles, qu’on peut prélever au fur et à mesure des besoins.
Dans mon cas, c’est plutôt mes blettes qui m’ont demandé service et que je les cuisine en gratin de de blettes à la béchamel vegan.

Quand nous sommes arrivés dans notre maison à l’automne, il n’y avait pas grand chose au jardin : des blettes et des carottes. L’ancien propriétaire les avait évidemment laissés en terre (quoi t’emmènes pas ton jardin avec toi quand tu pars? haha), et je dois dire que je n’en ai pas fait grand chose!
Les carottes sont majoritairement restées en terre en open bar pour toutes les bestiolles du jardin, et les blettes ont fait leur vie.
Quand il commence à faire beau, tout ce qui était resté au jardin l’hiver a un genre de coup de feu au derrière : ça monte, ça pousse énormément et ça fait des fleurs.

A l’heure actuelle, mes blettes m’arrivent au niveau du ventre. Et je vous assure que je fais une taille respectable, donc ce sont les blettes qui sont très hautes. Le bouton de fleur est en train de faire son entrée fracassante!
Ce qui est certain, c’est que c’est vraiment increvable : mes blettes ont passé l’hiver dehors, je ne les ai pas arrosées une seule fois au début de la saison hivernale quand il faisait pourtant chaud et elles ont survécu. C’est facile à cultiver, et ça permet variété de recettes.

Tout est bon dans la blette ! On mange les côtes en ayant pris soin de bien les cuire pour qu’elles soient fondantes, et les feuilles un peu comme des épinards (surtout quand elles sont jeunes).
En gros vous l’aurez compris, un pied de blettes, c’est un genre de corne d’abondance au potager !
La saveur est très douce. Du coup, ce gratin plaira à beaucoup! L’important est de ne pas se louper dans la cuisson des côtes, car si une blette bien fondante est délicieuse, une blette à moitié croquante …

Après ce monologue de la blette, je vous donne donc cette recette très facile de gratin de blettes à base de béchamel, qui est en quelque sorte un classique indémodable!
Pour vous dire combien je suis à l’heure sur mon planning de publications, cette recette date du mois de décembre. J’ai l’impression que c’est quelqu’un d’autre qui a pris les photos tellement ça remonte haha.

Gratin de blettes à la béchamel

Recette de gratin de côtes et feuilles de blettes

Gratin aux blettes vegan

Blettes à la sauce béchamel vegan

Gratin de blettes à la béchamel
Temps de préparation
25 min
Temps de cuisson
25 min
Temps total
50 min
 
Type de plat: Plat principal
Cuisine: Française
Keyword: béchamel, blettes, légumes, sauce, vegan
Portions: 4 personnes
Ingrédients
  • 8 grandes feuilles de blettes
  • 50 g margarine
  • 50 g farine de blé
  • 600 ml lait végétal
  • 1 c. à soupe bouillon de légumes en poudre
  • 1/4 c. à café muscade
  • 1/2 c. à café sel
Instructions
  1. Rincez votre blette. Si c’est comme moi, faites attention à ce qu’il n’y ait pas de petits escargots dedans !

  2. Retirez les éventuelles parties trops épaisses et fibreuses des côtes de blettes. Détaillez ensuite le blanc en petits tronçons et les feuilles plus grossièrement. Le but est que la cuisson ne soit pas trop longue.

  3. Le mieux est de cuire les côtes de blettes à la vapeur pour éviter une première cuisson trop violente. Dans ce cas, mettez de l’eau dans votre cuit-vapeur puis ensuite, faites cuire une quinzaine de minutes pour que les côtes soient bien tendres. Pour contrôler, croquez-en une ou bien plantez un couteau dedans. 
    Si vous n’avez pas de cuit-vapeur, faites les cuire dans un fond d’eau dans une poêle en veillant à ce qu’il y en ait toujours un fond pour ne pas faire brûler les blettes.

  4. Egouttez-les bien.

  5. Pendant ce temps-là, préparez la béchamel. Dans une casserole, faites fondre la margarine.

  6. Ajoutez ensuite la farine pour faire ce qu’on appelle un roux : un genre de pâte épaisse et légèrement jaunâtre.

  7. Ajoutez ensuite environ un tiers du lait : remuez bien pour délayer votre roux, sur feu doux.

  8. Quand la préparation épaissit, ajoutez un autre tiers, puis un dernier. Ne faites pas trop épaissir la béchamel car elle va encore passer au four.
    Assaisonnez, et rectifiez la quantité de sel selon vos goûts.

  9. Dans un plat allant au four (un petit plat rectangulaire pour ma part, pour avoir une belle épaisseur de légume et de béchamel), disposez les blettes cuites, puis par dessus, la crème.

  10. Enfournez à 200 – 210°C pendant 20 à 30 minutes, le temps que la béchamel dore sur le dessus.

  11. Consommez chaud, en accompagnement, avec du riz par exemple, et quelques saucisses végétales ou du tofu mariné et sauté à la poêle!

Une fois le problème des blettes résolu, je m’atèle à réfléchir à mes futures récoltes potagères : les fruitiers! Il semblerait qu’une année sur deux, dame nature soit prolifique, nous sommes dans cette année ;-)!
Moi qui étais déjà profondément rythméepar les saisons sur les étals, le jardin termine définitivement de me reconnecter à la terre.
Je trouve aussi qu’avoir un jardin c’est réaliser la fragilité de la nature autant que sa force : elle reprend ses droits quand elle le décide mais on réalise qu’il est difficile de la « maîtriser » en notre faveur et qu’on peut se retrouver avec presque rien à cause de conditions météo ou de maladies.
Je crois que c’est ce que j’aime le plus dans tout ça, le coté inconstant, fragile mais indestructible.
Et c’est cette sensibilité là que j’aime retrouver dans mon assiette, avec des produits qui sont comme le jardin!

Je vous laisse, je vais méditer sur quoi faire de mes jolies roses qui sentent si bon.
Je vous embrasse.

Délia ♥

Commenter

En publiant ce commentaire, vous autorisez la collecte de vos informations (adresse e mail et IP) qui ne seront utilisés qu'à cette fin précise. Pour plus d'informations sur la collecte de données consultez mes mentions légales.