Recettes salées Sans gluten Vegan

Pomme de terre et butternut rôtis à la sauce à l’échalote

Aujourd’hui je vous retrouve avec une recette qui est presque plutôt une inspiration tant elle est simple à réaliser.
Il s’agit de butternut et de pomme de terre rôtis avec une sauce crémeuse à l’échalote. Cette idée de recette m’a été directement inspirée par Valérie, le Sanglier en chef de l’école de cuisine Le sanglier hirsute, dans laquelle j’ai donné 3 journées de cours en décembre dernier.
La recette que je vous propose aujourd’hui est très fortement inspirée d’un des repas du midi, et c’était vraiment délicieux!
Les légumes d’hiver se prêtent particulièrement bien à être rôtis (bon même si la courgette reste quand même mon légume rôti favoris!), pensez-y pour développer les arômes.

Butternut et pomme de terre rôtis à la sauce crémeuse à l'échalote

Rôtir les légumes au four

Le rôtissage des légumes dépend énormément de leur taux d’humidité! Plus l’humidité est forte et plus les légumes se prêtent à être rôtis, car ils vont devenir fondants et non pas secs.
Pour rôtir, je mets mon four à 185°C pour éviter de les cramer avant qu’ils ne soient bien cuits à coeur (surtout les patates).
Il est important de leur mettre une jolie dose d’huile pour qu’ils dorent bien, c’est plus sympa que le dessèchement.
Je laisse cuire environ 40 minutes, en ayant pris soin de couper les pommes de terre en morceau, et en laissant la butternut en gros tronçons pour qu’elle reste fondante.

Pour cette recette, je vous enjoins formellement de choisir les bonnes pommes de terre. Je ne suis pas une pro en patates, j’achète souvent la bintje qui est passe-partout à ma productrice locale, mais il doit y avoir plus adapté! Si vous le pouvez, pour vous épargner l’étape de l’épluchage, choisissez des petite pommes de terre type ratte du touquet ou pommes de terre grenaille! Avec celles-ci la flemme a bon gout!

Légumes d'hiver rôtis au four

Faire une sauce à l’échalote crémeuse

J’avais déjà proposé une version de cette sauce en version cacahuète il y a déjà un long moment dans ma recette de riz frit en version sauce satay. Le principe est simple : on prend une purée d’oléagineux, qu’on dilue, et en faisant réduire, on obtient une sauce bien crémeuse.
Ici je suis partie sur base de noix de cajou car c’est une purée neutre, mais on peut aussi choisir l’amande qui a un goût très doux.
Rien ne vous interdit de choisir une autre saveur de purée d’oléagineux, mais avec les légumes, je trouve que ça prend un peu trop le pas, la butternut ayant un goût plutôt discret.
Le mieux pour éviter que la crème ne tranche à cause de l’ajout d’huile, c’est de faire cuire l’échalote à part et de l’ajouter ensuite à la fin de la sauce. On maîtrise bien mieux l’épaisseur et l’onctuosité de cette manière.

Ce plat est un must have pour les journées de pluie, ou les journées pourries. On épluche rapidement les pommes de terre, on met la butternut sans l’éplucher au four (on peut le faire une fois la cuisson finie de manière très simple alors pourquoi s’enquiquiner hein?).
Quand c’est cuit, en dix petites minutes, la sauce rejoint le reste.
Si vous voulez faire d’une pierre deux coups, vous pouvez faire rôtir du tofu dans un autre plat … Et ensuite vous vautrer dans le réconfort de cette recette facile et délicieuse.
J’ai dégusté cette recette avec des lentilles vertes, tout simplement, cuites avec un oignon. C’était très simple mais très efficace.
Même si elle peut difficilement se préparer à l’avance car les légumes rôtis vieillissent assez mal, je n’ai aucun doute sur le regain de motivation pour cuisiner 15 minutes et se régaler ensuite.
Bien entendu, cette recette peut se décliner avec d’autres courges, notamment le potimarron, le potiron, la bleue de Hongrie …

Pommes de terre rôties au four avec de la courge butternut

Pommes de terre et courge butternut à la sauce à l’échalotte

Un plat d'hiver réconfortant à base de butternut et de pomme de terre au four, avec une sauce onctueuse aux échalotes
Portions: 3 personnes

Ingrédients

  • 800 g courge butternut
  • 600 g pomme de terre à chair ferme
  • 3 c. à soupe huile d'olive
  • 1/2 c. à café fleur de sel
  • 2 échalotes
  • 2 c. à soupe huile végétale neutre
  • 1 c. à café armagnac
  • 2 c. à soupe purée d'amandes ou de noix de cajou
  • 10 cl eau ou de bouillon de légumes
  • 1 pincée poivre

Instructions

  • Rincez et brossez votre courge butternut pour retirer toute trace de terre. Faites de même avec vos pommes de terre.
  • Retirez le pédoncule de la butternut , coupez la en deux, et évidez les pépins.
  • Epluchez les pommes de terre puis coupez-les en gros morceaux de taille régulière (c'est important pour contrôler la cuisson).
  • Détaillez la courge butternut en très gros morceaux, en laissant la peau, car cette dernière sera très simple à retirer une fois la butternut cuite.
  • Mettez tout ça dans deux plats (plus simple pour gérer les cuissons qui peuvent légèrement différer), et arrosez d'huile d'olive et saupoudre de fleur de sel.
  • Enfournez à 185°C pendant une quarantaine de minutes.
  • Une fois la cuisson terminée, entrouvrez la porte du four pour laissez vos légumes refroidir légèrement (histoire de pouvoir être engloutis sans se brûler quoi).
  • Réalisez la sauce : épluchez votre échalote et faites la revenir dans l'huile végétale dans une casserole, sur feu vif. Elle va colorer mais pas devenir fondante. Si vous préférez qu'elle cuise plus à coeur, faites revenir sur feu doux jusqu'à ce qu'elle devienne tendre.
  • Débarrassez l'échalote.
  • Dans votre casserole débarrassée au mieux de son huile, versez le bouchon d'armagnac. Il est facultatif mais j'aime beaucoup le goût que ça apporte et ça permet de récupérer le sucs de cuisson et l'arôme caramélisé de l'échalote.
  • Ajoutez alors hors du feu la purée, l'eau (ou le bouillon de légumes) et le poivre et sel. remuez au fouet, puis mettez sur feu doux pour faire épaissir.
  • N'hésitez pas à ajuster la texture avec un peu de liquide au besoin.
  • Servez chaud, avec la sauce et quelques brins de persil frais.

Notes

Selon que ce plat sera mangé seul ou en accompagnement, on sera plutôt sur un plat pour deux ou pour quatre personnes.

2 Commentaires

Commenter

En publiant ce commentaire, vous autorisez la collecte de vos informations (adresse e mail et IP) qui ne seront utilisés qu'à cette fin précise. Pour plus d'informations sur la collecte de données consultez mes mentions légales.