Recettes salées Sans gluten Vegan

Tempeh aux oignons

Chère Ginette, si comme moi tu as goûté le tempeh une seule fois en le taillant en rondelle dans une salade et en pensent que ça allait être bon, tu t’es fourré le doigts dans l’oeil jusqu’à ton gros orteil. Le tempeh non cuisiné c’est aussi fade que le tofu nature non cuisiné.
Mais j’ai décidé aujourd’hui de t’aider à en remettre dans ton assiette autrement que sous la contrainte, avec cette recette de tempeh caramélisé aux oignons.
Promis, après ça, tu diras forcément que le tempeh, c’est super bon!

Tempeh aux oignons

Qu’est-ce que le tempeh?

Le tempeh, c’est une préparation à base de soja.
On prend les fèves du soja, on les fait tremper, cuire, sécher, puis fermenter avec un champignon, le Rhizopus oligosporus.
Alors si vous voulez savoir comment fabriquer votre tempeh, je vous donne rendez-vous sur le blog de Melle Pigut, qui explique ça très bien, avec beaucoup de précision.
A la fin, ou au début en ouvrant un sachet du supermarché, on obtient un genre de turon de soja. On distingue très bien les graines, entourées d’une pellicule blanche comme la croûte d’un fromage affiné.
On est sur un produit assez ferme, avec une saveur douce, un truc difficile à décrire mais qui se rapproche d’une saveur champignon, avec un arrière goût caractéristique des trucs fermentés, légèrement sucrée mais un poil acidulée et un arrière-goût encore plus difficile à caractériser.
En gros, va falloir goûter!

Tempeh caramélisé aux oignons

Cuisiner le tempeh

A mon avis, il est difficile d’apprécier le tempeh cru et non cuisiné.
En même temps, tu connais beaucoup de gens qui aiment le poulet cru et pas cuisiné?
Bon.
Dans notre cas, je trouve que ce qui est le plus problématique dans le tempeh, c’est que ça n’a pas énormément de goût, et que ça peut avoir un côté écœurant quand ce n’est pas bien travaillé.
Pour que ce soit bon, la technique la plus simple est de faire revenir le tempeh dans quelque chose qui va le rendre croustillant dehors et réhausser son fondant intérieur.
On va donc lui faire subit un genre de friture légère, dans de l’huile!
Dans cette recette de tempeh aux oignons, j’ai repris le principe du porc caramel, mais sans porc (mais avec caramel).
Je fais revenir mon tempeh dans de l’huile et de la sauce tamari (réduite en sel, sinon bonjour les dégâts) jusqu’à ce que ça dore bien. Je fais bien revenir chaque morceaux sur toutes les faces parce que même si c’est contraignant ça rend la dégustation vraiment plus agréable.
Ensuite j’ajoute un peu de sucre pour faire caraméliser (on peut aussi utiliser de la sauce soja sucrée pour éviter ça).
Et là on se régale, y’a juste pas grand chose d’autre à dire. Le must c’est d’avoir de l’oignon frais, pour en ajouter par dessus, ou un peu de coriandre fraîche aussi. On peut arroser d’une sauce piquante ou d’un peu de sauce soja.
Ce plat de tempeh caramélisé sera parfait avec des nouilles sautées aux légumes croquants ou du riz basmati, tout simplement!
Dans beaucoup de recettes de tempeh mariné, le tempeh est d’abord bouilli dans de l’eau pendant une dizaine de minutes. Dans notre cas, les morceaux étant petits et n’ayant pas de marinade à leur faire absorber, c’est une étape facultative, mais si vous le souhaitez, pour sa tendresse, vous pouvez le faire.

Tempeh à la poêle

Acheter du bon tempeh

Acheter du tempeh déjà, selon l’endroit où tu vis, ce n’est pas forcément un truc super facile. On en trouve au magasin bio de la marque Lima ou bien Soy.
Beaucoup adorent le tempeh fumé Lima, moi je préfère le tempeh nature (et ça tombe bien parce que je n’en trouve pas facilement dans mes magasins bio).
Ensuite, il existe des petites marques qui proposent un tempeh d’une meilleure qualité, mais elles sont le plus souvent locales et donc pas vendues de manière nationale.
L’autre option comme je le disais là haut, c’est de le faire soi-même. Pour ma part je n’ai ni l’envie, ni le temps de le faire moi-même, mais n’hésitez pas à vous reporter au lien plus haut pour connaître tous les secrets de fabrication du tempeh!

Cuisiner le tempeh

Enfin, pour clore ce chapitre sur le mal aimé tempeh, sachez qu’une fois qu’on a mis la main dans l’engrenage du tempeh doré à souhaits, on finit par adorer ça et se demander comment on a fait pour détester avant.
Enfin, nutritionnellement parlant, le tempeh est un peu comme tous les aliments fermentés : plutôt sympa!
Sur base de soja, on est déjà sur un produit bien protéiné, pauvre en matière grasse, digeste car fermenté, riche en fer … et même des probiotiques qui aident à avoir une flore intestinale au top. Autant dire que monsieur est généreux!

Tempeh croustillant

Tempeh caramel
Imprimer la recette
5 de 1 vote

Tempeh caramélisé aux oignons

Une recette pour préparer le tempeh bien croustillant, caramélisé, avec ses oignons confits
Temps de préparation15 min
Temps de cuisson15 min
Type de plat: Plat principal
Cuisine: Végétarienne
Portions: 2 personnes

Ingrédients

  • 200 g tempeh nature ou fumé
  • 2 oignon jaune
  • 4 c. à soupe huile végétale
  • 4 c. à soupe sauce tamari réduite en sel
  • 1 c. à soupe sucre

Instructions

  • Pelez les oignons, et ciselez-le en petits morceaux.
  • Dans une poêle qui n'adhère pas, mettez la moitié de l'huile, et l'oignon.
  • Faites revenir sur feu moyen, en remuant régulièrement : le but n'est pas de les colorer mais de les rendre bien tendres.
  • Une fois les oignons bien translucides, débarrassez-les dans un bol (ou ce que vous voudrez de contenant haha).
  • Etape facultative : Faites bouillir le tempeh dans un grand volume d'eau. Cela aura pour but de l'attendrir. C'est une méthode intéressante surtout pour les plats où le tempeh est mariné.
  • Prenez votre tempeh et détaillez-le en cubes réguliers.
  • Mettez le reste d'huile et la moitié du tamari dans une assiette creuse et imbibez bien tout le tempeh en le mélangeant avec une cuillère.
  • Versez le tout dans une poêle sur feu moyen, et faites revenir jusqu'à ce que ça dore. C'est assez rapide, mais nécessaire de le faire sur le plus de faces possibles.
  • Retournez les cubes à l'aide d'une fourchette ou de baguettes (mais faut être habiles pour cette deuxième option hein).
  • En fin de cuisson, ajoutez les oignons mis de coté, faites revenir rapidement puis ajoutez le sucre en pluie fine. Ajoutez également les deux dernières cuillères à soupe de tamari.
  • Ca va buller et vous offrir un jolis caramel. Remuez bien pour en étaler sur vos morceaux de tempeh.
  • Servez chaud, avec du riz ou un plat de nouilles sautées, des herbes fraîches (coriandre, oignons frais) et de la sauce tamari.

8 Commentaires

  • Nan mais !!! Y a des filles qui s ‘apellent Ginette…🙉🤨…et qui savent certainement utiliser le tempeh 🤣…..peut être Georgette 🤔🤭…..mheuuu j’rigôle
    Merci pour vos conseils 🥰

  • Bonsoir Vanessa,
    J. avait cuisiné du tempeh une fois il y a 2-3 ans et comme ça ne nous avait pas du tout plu (il avait suivi une recette), je n’ai jamais été tenté d’en remanger par la suite… Mais le nom plus qu’alléchant de ta recette et ton introduction m’ont convaincu qu’il fallait qu’on donne une 2e chance à cet aliment peu tentant… et j’ai bien fait ! J’ai réalisé ta recette ce soir et accompagné de riz et de légumes rôtis, c’était un délice. J. a moins aimé, mais c’est juste une question de goût (il n’a pas aimé la texture qui lui rappelait celles des marrons m’a-t-il dit et il n’aime pas trop ça visiblement !). Moi, au contraire, j’ai vraiment apprécié la texture comme le goût – en revanche, ça n’avait pas vraiment caramélisé, je ne sais pas trop pourquoi. En tout cas, j’en referai, surtout que ta recette est simple et rapide. Merci de m’avoir permis de redécouvrir le tempeh et de l’apprécier 🙂

    • En même temps Natasha, tout est bon avec des légumes rôtis! :p
      Il a raison sur la texture il y a de ça! Si jamais, le faire bouillir le rend un peu plus tendre, si tu souhaites essayer une prochaine fois!
      Mhh, si ça ne caramélise pas, n’hésite pas à rajouter un peu de sauce tamari, c’est possible que ce soit un manque de liquide 🙂

Commenter

Evaluation de la recette




En publiant ce commentaire, vous autorisez la collecte de vos informations (adresse e mail et IP) qui ne seront utilisés qu'à cette fin précise. Pour plus d'informations sur la collecte de données consultez mes mentions légales.