Recettes salées Vegan

Focaccia

Comme beaucoup d’aliments et de recettes, il m’aura fallu attendre jusqu’à il y a peu pour goûter la focaccia. Et autant dire que bien moelleuse, arrosée d’une tonne d’huile d’olive savoureuse et avec du romarin et une pointe de fleur de sel, je n’étais pas loin de loucher de plaisir en enfournant ça dans ma bouche.

La focaccia est un pain plat, sur la même base qu’une pâte à pizza . En fait, on peut même avancer que c’est totalement comme une pizza, mais à poil.
Le fait qu’elle soit étalée grossièrement à l’aide des mains, puis peu garnie, lui donne une épaisseur et une texture absolument formidables.
Ici j’ai souhaité intégrer une partie de mes tomates du jardin, parce que j’en avais à ras bord, mais on trouve plus souvent la focaccia simplement badigeonnée d’huile, d’un peu de fleur de sel et d’herbes séchées comme le romarin, le basilic ou le thym.

Evidemment, la focaccia est une base parfaite pour réaliser les sandwichs, tartines, ou même des toasts pour l’apéritif. Mais rien ne vous empêche de la manger comme ça, parce qu’après tout c’est tout aussi bon.

Recette de focaccia facile

Focaccia aux tomates cerise

La texture de la focaccia, bien élastique, moelleuse, tient, comme toutes les pâtes levées, à de la patience.
Je réalise toujours mes pâtes levées avec de la levure fraîche de boulanger, je trouve qu’elle a plus de pêche que la levure sèche, avec elle pas de mauvaise surprises.
Pour ce qui est de la pousse, pas d’impasse sur cette étape principale : la focaccia doit pousser une première fois en doublant de volume, puis une deuxième fois pendant une heure environ, étalée sur sa plaque.
Mais je vais te dire un truc : pour être vraiment au top niveau de son délice, je trouve que la pâte est encore plus douce quand elle passe une douzaine d’heures au frigo. Ca permet aux arômes de la pâte de se développer, et ça donne une résultat plus léger.
Alors bien sûr, ça fonctionne quand même si tu n’as pas le temps de la laisser pousser pendant 12 heures, mais c’est mieux si tu peux.

Enfin, la focaccia n’étant rien d’autre qu’une pâte à pizza, elle est naturellement fine, donc sèche vite. Je vous conseille de la manger assez rapidement, et si ce n’est pas le cas, de bien l’arroser d’huile avant de la faire réchauffer légèrement au four (ou même au micro ondes!) pour la déguster tiède.
De même, le secret d’une focaccia bien moelleuse, c’est de bien l’arroser d’huile, pour que sa surface ne soit pas comme une croûte archi raide non plus. Et cette possibilité découle de ces traces de doigt qu’on voit à sa surface (non c’est pas juste un délire pour mettre ses doigts partout haha). Ils se forme alors comme des lacs de gras, qui vont, à la cuisson, faire un petit bain de vapeur et permettre que la pâte reste souple, sans former de croûte archi épaisse. C’est pas aujourd’hui qu’il va falloir faire l’impasse sur la dose d’huile d’olive. Mais ça chez moi, c’est jamais. Ceux qui savent sauront : Le gras, c’est la vie.

Recette de focaccia

Pour ceux qui n’auraient pas le temps de s’appesantir d’une recette trop longue, je vous laisse vous diriger chez Azilis, la très chouette propriétaire d’un blog de recettes vegan, qui est aussi une chouette humaine. N’hésitez pas à vous abonner à son instagram aussi, vous trouverez en elle une parfaite crazy cat lady gourmande!

Focaccia maison

5 de 1 vote
Recette de focaccia italienne
Focaccia aux tomates cerise
Temps de préparation
30 min
Temps de pousse
1 h 30 min
 
Type de plat: Apéritif
Cuisine: Italian
Keyword: huile d’olive, tomate
Portions: 6 personnes
Ingrédients
  • 250 g farine de blé t45
  • 1 c. à café sel fin
  • 15 g levure de boulanger fraîche
  • 150 ml eau
  • 3 c. à soupe huile d'olive
Garniture
  • 3 c. à soupe huile d'olive
  • 10 tomates cerise
  • fleur de sel
  • basilic frais
Instructions
  1. Dans un saladier ou la cuve de votre batteur, déposez d'abord la levure fraîche, puis la farine, et enfin le sel fin. Ajoutez l'eau et l'huile d'olive et travaillez la pâte jusqu'à obtenir un mélange homogène et qui ne colle pas, après une dizaine de minutes à pétrir environ (cela a pour but de développer le réseau de gluten dans la pâte qui permettra de lui donner son élasticité.)

  2. Une fois la pâte bien pétrie et élastique (elle se décolle alors des parois du saladier/de la cuve), laissez pousser une heure environ, sous un torchon, jusqu'à ce que la pâte double de volume. La levée est plus simple dans un endroit chaud (chauffage, poêle, devant la cheminée, dans le four à 30°C) et sans courant d'air.

  3. Une fois la pâte levée, dégazez la en l'écrasant, le but étant de chasser l'air.

  4. Une fois bien dégazée, mettez la pâte au frais pendant 12 heures environ, ou une nuit, sous un film alimentaire déposé au contact.

  5. Elle continuera certainement à pousser au frais, le lendemain rabattez-la de nouveau puis à l'aide de vos mains et doigts, étalez-là dans une plaque pour le four sur un papier sulfurisé (vous pouvez aussi le faire sur une plaque propre et huilée).

  6. N'hésitez pas à y mettre toutes vos traces de doigts … Elles serviront pour déposer l'huile d'olive qui donnera tout son caractère à votre focaccia!

  7. Laissez pousser une bonne demi heure jusqu'à ce que la pâte soit bien dodue.

  8. Enfoncez vos doigts un peu partout sur la pâte, puis les tomates cerise. Enfin, finissez par un peu de fleur de sel et l'huile d'olive.

  9. Enfournez à 200°C pendant 20 minutes environ.

  10. La pâte doit sortir dorée.

  11. Mangez la focaccia tiède, seule ou accompagnée de tartinades, ou même garnie. N'hésitez pas à remettre une petite rasade d'huile d'olive avant de la consommer, au dernier moment.

Je vous reviens très vite pour vous proposer une recette vraiment sympathique avec les derniers légumes estivaux (promis malgré le temps, c’est encore d’actualité, j’ai encore courgettes, tomates et aubergines en local, mais va falloir se dépêcher avant d’attaquer les courges et autres joyeusetés!).
Ceux qui me suivent sur instagram ont du voir passer la belle tartine composée avec de la focaccia en base et une garniture de légumes rôtis … Autant dire qu’on peut tout à fait congeler des parts de focaccia et préparer le tartinable en amont … Les légumes rôtis demandant peu de travail, régalade assurée en un rien de temps ;-).

A très vite,

Délia, qui dit doucement au revoir à l’été.

2 Commentaires

  • 5 stars
    Comment tu m’as vendu du rêve avec cette focaccia ! Puis ton texte introductif, entre sa texture et les « lacs de gras » je me bave dessus (🤤x100). Dommage que je ne puisse pas remonter le temps pour la préparer et là manger avec mon dîner (lasagne veggie maison 😋 le combo de fou !)

Commenter

En publiant ce commentaire, vous autorisez la collecte de vos informations (adresse e mail et IP) qui ne seront utilisés qu'à cette fin précise. Pour plus d'informations sur la collecte de données consultez mes mentions légales.