Desserts Vegan

Panna cotta au lait d’amandes, figues et mûres

Je ne sais pas si vous avez déjà mangé de la panna cotta, mais j’avais toujours un peu de mal avec le côté gélatineux, sans parler de la saveur lactée, qui ne me disait rien de bon.
Evidemment, j’ai résolu ces deux problèmes en passant à une version végétale, et j’ai trouvé mon saint graal dans cette panna cotta au lait d’amandes, le tout avec de la confiture de mûres et quelques figues!

La panna cotta est un dessert somme toute assez léger, et peu sucré (en tout cas la mienne), je me suis donc permise d’ajouter de la confiture pour me faire un petit plaisir, et utiliser surtout ce fond de pot que j’avais fait, et qui trainait dans le fond du frigo comme un malheureux.
Cet été a été particulièrement productif en confitures, puisqu’on se situait dans l’année, la seule, l’unique. Si tu es un fin connaisseur de fruitiers, tu sais pertinement de quoi je veux parler ! Une année sur deux, les fruitiers donnent. A quelques exceptions près évidemment, comme les figuiers par exemple, qui donnent TOUT LE TEMPS. Et bien figure toi que cette année, j’ai donc fait 36 pots de confiture alors que je n’en mange pas. Je suis comme ça moi!
L’idée c’était évidemment d’en offrir, d’en avoir pour le petit-déjeuner quand on a du monde à la maison, mais aussi, de ne pas perdre les fruits.

Cette panna cotta est faite sur une base de lait d’amandes maison. Je vous avais déjà partagé la recette, il n’y a rien de sorcier dans cette affaire, il suffit d’un peu de patience pour obtenir un lait avec une saveur incroyable, très douce mais en même temps très marquée!
Si j’ai longtemps mangé des amandes de californie pour leur coté croquant, je ne peux que vous conseiller de vous tourner vers les amandes de Sicile, qui ont une saveur d’amande vraiment très marquée et ont l’avantage d’être produites en Europe ;-)!
Je pourrais vous dire que c’est la solution parfaite mais ce serait mentir. Le lait maison a tendance à se biphaser, et c’est la fine couche que vous pouvez voir sur les photos. J’ai réalisé le shooting après un peu plus d’une journée au frais, elles avaient commencé à se séparer. Le divorce n’a rien de grave, c’est juste moins esthétique. Vous pouvez donc tout à fait faire vous-mêmes votre lait végétal sans crainte.

Panna cotta au lait d'amandes

Panna cotta vegan

Pour ce qui est de la confiture, je ne vais pas vous détailler la recette, parce que ce n’est pas le sujet, et puis surtout parce que vous pouvez l’acheter ou la récupérer où vous le voulez … Il est aussi possible d’utiliser plutôt un coulis ou une compotée. Autant dire que cette recette se pliera aux placards les plus capricieux!

Dans la recette ultime traditionnelle, il n’y a pas de gélatine du tout, et les panna cotta cuisent au four. Ici on est un poils rebelles, j’ai ajouté de l’agar agar pour remplacer la gélatine des recettes « grand public » qu’on trouve.
Il m’a fallu pas mal de temps pour trouver la bonne texture, et je me rappelle d’une fois où j’avais fait de la panna cotta, en mettant mille fois trop d’agar, et que ça ressemblait à une brique. Mon voisin de l’époque avait décrété que c’était dégueulasse et j’étais d’accord avec lui.
Comme nous sommes peu nombreux à avoir une balance de grande précision au milligramme près, j’ai tout fait en cuillère à café. Je vous encourage fortement à ne pas faire ça à la louche, la panna cotta n’est bonne que tremblotante et légère, pas version solide.
Les cuillères dont on parle ici seront toujours rases, c’est à dire qu’une fois pleine, passez une lame de couteau dessus pour retirer l’excédent. Donc une demi cuillère à café, c’est ras, pas bombé, pas 2 cuillères.
Enfin je crois que vous aurez compris que toute la réussite de cette recette tient à ce détail de ne pas mettre trop d’agar-agar dans la panna cotta.

Sinon, ce détail d’agar-agar mis à part, c’est un dessert résolument simple, rapide à préparer, et généralement apprécié de tout le monde.
Régalez-vous bien!

Recette de dessert vegan facile

Panna cotta facile sans gélatine

Panna cotta au lait d’amandes
Temps de préparation
10 min
Temps de cuisson
3 min
Refrigération
2 h
 
Type de plat: Dessert
Cuisine: Italian
Keyword: amande, figues
Portions: 4 pots
Ingrédients
  • 300 g lait d'amandes maison ou du commerce
  • 200 g crème végétale ici du soja
  • 35 g sucre en poudre
  • 3/4 c. à café rase agar-agar
  • 4 c. à soupe confiture de mûres
  • quelques figues
Instructions
  1. Dans une casserole, pesez le lait d'amandes, la crème végétale, l'agar-agar et le sucre et remuez bien, à l'aide d'une spatule, et pas d'un fouet, car le but n'est pas d'incorporer de l'air dans la préparation.

  2. Si vous le souhaitez, vous pouvez ajouter quelques gouttes d'amaretto ou de l'extrait d'amande amère, ou même de la vanille. Dans ce cas, fendez la gousse en deux, grattez, et faites infuser le lait avec la vanille avant d'ajouter le reste des ingrédients.

  3. Faites chauffer sur feu doux pendant 2 minutes environ en remuant délicatement la crème : il s'agit d'activer le pouvoir gélifiant de l'agar-agar en le faisant bouillir, la texture ne changera donc pas!

  4. Versez votre panna cotta dans les récipients de votre choix -j'ai utilisé d'anciens pots de yaourt en verre- et mettez à prendre au frais pendant 2 heures environ, le temps que la crème soit tremblotante.

  5. Une fois prise, ajoutez par dessus la confiture : je l'ai délayée avec un peu d'eau pour la rendre moins dense.

  6. Enfin, déposez les fruits, et consommez frais! Si besoin, laissez le coulis/compote/compotée à disposition des gourmands de l'assistance ;)!

Commenter

En publiant ce commentaire, vous autorisez la collecte de vos informations (adresse e mail et IP) qui ne seront utilisés qu'à cette fin précise. Pour plus d'informations sur la collecte de données consultez mes mentions légales.