Recettes salées Sans gluten Vegan

Parmentier de carottes, lentilles et champignons

*Création de contenu sponsorisée par L’eau Vive

Après le succès retentissant du parmentier de poireaux dans mon ventre, je souhaitais vous partager une nouvelle recette sur le même principe! Et c’est ainsi que j’ai donné naissance par voix naturelle au parmentier de carottes, sur base de lentilles et de champignons de Paris (mais ça peut bien être ce que vous voulez comme champignons).

J’ai réalisé cette recette dans le cadre de mon partenariat avec les magasins l’Eau Vive, supermarchés qui proposent des produits biologiques.
Je n’avais pas l’occasion de trouver leurs magasins en Île-de-France (en tout cas pas près de chez moi), mais ici ils sont bien représentés et j’étais sincèrement ravie de ce partenariat, car j’apprécie beaucoup leur approche en terme de sélection de produits. Il y a une réelle volonté de proposer des produits locaux en priorité, et c’est donc comme ça qu’on retrouve une sélection fine de produits vraiment du coin, signalés efficacement en rayon.
De même, je suis ravie aussi d’y retrouver la plupart des produits vegan que j’aime au rayon frais.
Je vous dis tout ça avec ou sans partenariat, c’est très sincère et je dois dire que ça fait plaisir en comparaison à d’autres chaînes qui n’ont pas autant d’engagements envers les produits de saison, thématique qui me tient particulièrement à cœur.

Hachis parmentier vegan à la carotte

Ce mois-ci, l’idée était justement de mettre en avant les produits de producteurs locaux, et je dois dire que de ce coté nous sommes plutôt chanceux.
Les lentilles viennent d’un producteur de la région, tout comme les carottes, les pommes de terre, les oignons … Cette recette est en plus une très bonne élève en zéro emballage puisque tout peut-être acheté en vrac ou presque.
A l’exception des champignons de Paris et de l’huile végétale, tout est produit à moins de 50 km de chez moi.
j’espère donc que vous apprécierez cette recette fabriquée à l’aide des beaux produits de ma région d’adoption qu’est la Charente Maritime 🙂 !

Hachis parmentier à la carotte

Hachis parmentier vegan : Remplacer la viande par une légumineuse

Dans ma dernière recette j’avais opté pour du tofu fumé en remplacement de la traditionnelle viande qui sert dans la recette classique. C’est une chouette option, mais j’ai voulu ici vous proposer une version différente pour varier les plaisirs, et encore plus bon marché!
Pour réaliser la base de mon parmentier, j’ai fait un mélange de lentilles, avec des champignons de Paris, bien assaisonné d’ail et de persil.

Les lentilles sont un aliment fabuleux : riches en fer, peu chères, souvent locales, elles peuvent servir dans de nombreuses recettes … Et pourtant elles ont tendance à être souvent boudées!
J’ai commencé à les adorer avec le petit salé aux lentilles de ma maman, puis quand je suis devenue végétarienne, j’ai commencé à les aduler et en manger différemment et plus souvent. Je vous en ai déjà publié plusieurs recettes ici, toutes très différentes et j’en ai encore plusieurs en tête.
L’important dans les recettes de lentilles c’est la cuisson : selon qu’elles soient al dente ou très cuites, elles ont une texture totalement différent qui leur confère une saveur elle aussi très différente, enfin selon moi.

Dans cette garniture, je vous conseille donc de cuire vos lentilles afin qu’elle n’explosent pas et qu’elles restent fermes. Ca implique aussi de ne pas avoir une eau qui bout comme un jacuzzi, sinon ça abîme les graines.
17 minutes suffisent pour mes lentilles vertes, mais ça dépend des vôtres ; le mieux reste de les veiller en fin de cuisson pour les goûter régulièrement et les arrêter à temps!
Ensuite elles sont revenues avec les champignons de Paris, une huile d’olive parfumée, le persil et l’ail. And that, my friend, c’est ce qui leur donne du goût.

Hachis parmentier sans viande

Varier les purées de ses hachis parmentier

Le hachis parmentier en théorie c’est fait avec de la pomme de terre, rapport quand même au monsieur qui a popularisé la patate. Ici je voulais valoriser les carottes, parce que quand on me parle de production locale, de fraîcheur, je pense soudain à ce légume racine d’une saveur incroyable en primeur, avec ses belles fanes.
Ce symbole de localité a donc trouvé sa place dans une purée pour mon hachis parmentier de pas pomme de terre.
Libre à vous de mélanger les deux purées pour en faire une “pomme de terre/carotte” uniforme. Le fait est que la carotte est quand même très “liquide” en tant que purée, donc j’ai préféré conserver une partie pomme de terre pour l’onctuosité de la recette.
Ici j’ai trouvé esthétique de faire la recette dans des bocaux pour une version individuelle, facile à servir, et où on distingue les différentes couches du hachis parmentier orange et blanches, et aussi les champignons et lentilles.

Ce que j’apprécie dans cette version c’est qu’il y a de la mâche : on a plein de textures différentes, et c’est une version assez légère à digérer avec l’ajout de carottes, qui sont plus légères que les pommes de terre.
Un vrai beau plat vegan, plein de saveurs, avec les produits de nos régions, une recette facile, pas très onéreuse … Et plutôt “sain” dans le sens où les proportions légume/féculent/protéines sont respectées. Non vraiment, j’espère que cette recette vous plaira autant qu’à moi.
Et si quelqu’un a un grief à lui porter j’aimerais bien savoir lequel parce que là j’ai tout donné!

Recette de hachis parmentier végétarien

Hachis parmentier vegan aux lentilles

Hachis vegan aux lentilles et à la carotte
Imprimer la recette
5 de 2 votes

Hachis parmentier vegan à la carotte

Une variante du hachis parmentier traditionnel, sans viande, et avec une base de purée de carottes. Une recette végétarienne facile et idéale pour recevoir.
Temps de préparation40 min
Temps de cuisson20 min
Type de plat: Plat principal
Cuisine: Française
Portions: 5 personnes

Ingrédients

  • 500 g pommes de terre à chair farineuse
  • 800 g carotte
  • 150 g lentilles vertes
  • 250 g champignons de Paris
  • 1 oignon jaune
  • 1 c. à soupe persil ciselé
  • 1 gousse ail
  • 1 feuille laurier
  • 3 c. à soupe huile d’olive
  • 300 ml lait végétal (environ)
  • 30 g margarine
  • 1 pincée noix de muscade râpée
  • chapelure (vous pouvez la fabriquer en mixant du vieux pain)

Instructions

  • Cuisez les pommes de terre et carottes jusqu’à ce qu’elle soient tendres, c'est à dire une vingtaine de minutes. J'ai une préférence pour la vapeur qui les laisse moins aqueuses.
  • Faites cuire les lentilles vertes en parallèle, pendant une vingtaine de minutes avec la feuille de laurier. Surveillez la cuisson à la fin pour qu'elles restent un peu rebondies et fermes.
  • Ensuite, gardez les pommes de terre et carottes à couvert, pendant que vous coupez les champignons de Paris (rincez-les avant). Faites revenir l'oignon dans l'huile d'olive après l'avoir ciselé finement, tout en remuant régulièrement pour qu'il ne colore pas. L'oignon est cuit quand il est translucide.
  • Ajoutez les champignons taillés en lamelles, et faites revenir pour leur faire perdre leur eau. Cuisez à couvert quelques minutes en mettant à feu doux. Ajoutez ensuite le persil, les lentilles et l'ail dégermé.
  • Réduisez vos pommes de terre en purée à l'aide d'une fourchette ou d'un presse-purée, puis ajoutez 10 g de la margarine, salez, assaisonnez avec la muscade, et délayez avec du lait végétal jusqu'à obtenir une purée fluide et lisse.
  • Mixez les carottes avec le reste de margarine, salez et au besoin un peu de lait ; compte-tenu de la teneur en eau d'une carotte c'est normalement inutile mais ça peut faciliter le mixage!
  • Disposez ensuite selon le résultat final souhaité (bocaux individuels ou plat collectif), vos préparations dans l'ordre suivant : lentilles aux champignons (retirez bien la feuille de laurier), purée de pomme de terre, purée de carottes.
  • Saupoudrez de chapelure selon votre goût, et mettez au four à 180°C 20 minutes, avec éventuellement un coup de grill en fin de cuisson pour dorer le dessus.

10 Commentaires

  • Je n’ai qu’une chose à dire pour ne pas avoir encore testé la recette : ça à l’air délicieux et c’est très joli ! L’apparence, le choix de la présentation, me fait penser au pot qu’on peut consommer dans la chaîne Pur, qui propose du fast-food sain, bio, avec des plats dans des pots en verre consigné 🙂

    • Merci Lou!
      Tu as raison, ça m’y fait penser aussi! J’y ai mangé une fois quand j’habitais Versailles!
      C’est finalement assez pratique à laver aussi, plus facile à glisser au laver vaisselle que le gros plat 😉

  • 5 stars
    Absolument aucun grief à porter à ta recette 🙂 Déjà testée et approuvée : l’association de goûts, couleurs et textures est vraiment très agréable ! Merci ! J’ai juste remplacé la chapelure par un peu de levure maltée.

  • Miam je vais tenter ça a l’air très bon, et super les photos, moi qui m’essaye depuis peu à la photo culinaire c’est très bien mis en scène bravo 👏🤩

  • 5 stars
    Je l’ai fait et on a absolument ADORE! Merci beaucoup!
    Il faut s’y prendre à l’avance car plusieurs éléments à préparer, mais avec notre mixeur et notre autocuiseur, ça a été quand même relativement rapide.
    Une tuerie, merci beaucoup!

  • Super bon, j’ai juste rajouté des graines de courge dans la chapelure pour apporté un petit plus. Et un filet d’huile de noix a la sortie du four.
    Un régal!!!

Commenter

Evaluation de la recette




En publiant ce commentaire, vous autorisez la collecte de vos informations (adresse e mail et IP) qui ne seront utilisés qu'à cette fin précise. Pour plus d'informations sur la collecte de données consultez mes mentions légales.