Recettes salées Vegan

Panzanella

Je ne vous apprendrai rien aujourd’hui en vous disant que la panzanella est un plat italien (enfin peut-être ne le connaissez-vous pas encore, mais il sonne quand même rudement italien haha), rempli de soleil, de beaux légumes d’été, et d’un ingrédient à recycler : du pain dur.

Cette recette prend place dans le cadre de mon partenariat avec les magasins L’Eau Vive. Il s’agit de magasins bio, que j’ai découverts en arrivant dans la région car ils y sont bien représentés, et sont vraiment bien achalandés en produits végétariens et en produits locaux!
Après avoir mis le mois dernier les producteurs locaux à l’honneur avec la recette du hachis de lentilles aux carottes, ce mois-ci, c’est L’italie que nous célébrons! Viva Italia ou bien?
Quoi de mieux qu’un plat plein de soleil et un peu moins connu que la pizza ou le risotto pour apprendre à rencontrer un peu plus la gastronomie du pays?

Salade au pain italienne

Composition de la panzanella

La panzanella est un plat typique Italien, qu’on appelle aussi Panmolle, et qui donne une bonne idée de l’ingrédient principal autour duquel se construit la recette : le pain.
Comme dans mon pays « racine » qu’est le Portugal, il y a en Italie une grosse partie de recettes économiques/recyclages comme les arancini qui sont bien utiles pour passer les restes de risotto.
C’est un plat simple, sans fioritures, qui ne repose que sur la qualité des ingrédients qui le composent.

Autour du pain, on ajoute traditionnellement des tomates, du concombre, des oignons, et de l’huile d’olive.
Une manière astucieuse de donner une seconde jeunesse à son pain.

Ingrédients de la panzanella

Avec quel pain faire sa panzanella?

Alors tout de suite, on parle pain, il faut qu’on détaille qu’il existe pain et pain. Si tu penses pouvoir sauver la baguette soufflée achetée 14 centimes au supermarché, oublie.
Pour cette recette, il faut un pain qui se tienne bien : un pain de campagne au levain au mieux, un pain de campagne classique au pire!
En effet, le but n’est pas que le pain se désagrège suite au trempage, mais bien qu’il s’attendrisse. Et pour ça, il faut qu’il se tienne.

On parle de pain rassi dans le cadre de cette recette, mais si vous mangez souvent du pain au levain, vous saurez combien le pain vraiment rassi est très dur, il s’agit donc plutôt d’un pain légèrement rassi (fifty shades of pain rassi). En gros, le pain qu’on mettrait à griller plutôt qu’à tartiner sans autre traitement.

Légumes bio l'Eau Vive

Préparer la panzanella

La première étape pour préparer votre panzanella va être de couper votre pain. Je ne le dirai jamais assez ci et là dans mes recettes (sinon on va dire que je suis lourde), mais un bon matériel compte pour beaucoup dans la réussite des recettes : même en étant en parfaite maîtrise d’un rouleau à pâtisserie, il m’est déjà arrivé d’utiliser des rouleaux vraiment mal conçus et même moi je n’ai jamais réussi à obtenir le résultat escompté alors que je suis censée savoir le faire les doigts dans le nez et dans le noir.
Dans le domaine de la coutellerie, le couteau à pain que je possède est un couteau bien fin que j’utilisais à l’école pour couper les génoise : un couteau du type vous épargnera bien des galères (et des remakes de massacre à la tronçonneuse) de découpe de pain même pour les plus robustes à base de levain!
On découpera alors des tranches assez épaisses, puis des cubes réguliers de pain d’environ un centimètre voir deux de côtés.

Panzanella aux tomates et courgettes

On met ensuite le pain à ramollir dans de l’eau. Le but n’est pas de l’imbiber jusqu’à ce qu’il se délite, mais bien comme une éponge pour la vaisselle : de l’humidifier pour déjà, ne pas se péter une dent dessus en le mangeant (accessoirement) mais aussi pour pouvoir ensuite, après l’avoir pressé, disposer d’une base moelleuse pour l’assaisonnement!
Une fois le pain ramolli sans excès, on retire l’excédent d’eau en pressant, puis on assaisonne avec l’huile d’olive et le vinaigre. L’idée n’est pas d’inonder le plat de vinaigre et de finir par faire la grimace, mais bien d’ajouter un peu de relief au plat. J’ai utilisé du vinaigre rouge de vin tout bête, on peut utiliser n’importe quel vinaigre même si un vinaigre blanc n’aura pas grand chose de plus à vous apporter que son acidité, et qu’un vinaigre de Xérès ou Balsamique sera tout à fait indiqué.

On coupe ensuite les légumes en morceaux, et on mélange le tout. La préparation est toute simple! L’important surtout est de mettre tout ça au frais, pour le déguster au meilleur de sa forme, quand les arômes auront un peu communiqué entre tous les ingrédients.

Comment faire une panzanella?

Quels légumes mettre dans la panzanella?

Initialement, on y met de la tomate, du concombre, de l’oignon. C’est un plat archi simple, qui a plus vocation à passer les restes de pain qu’autre chose. J’ai eu envie de tester une autre version un peu différente et ai utilisé de la courgette dans le plat!
La courgette crue est une option qu’on utilise assez peu, puisque c’est un légume (enfin un fruit mais qu’on mange comme un légume quoi) qu’on a pris l’habitude de consommer surtout cuit.
Je ne vais pas vous dire que ça a un goût extraordinaire, mais je trouve qu’avec les tomates bien juteuses, le croquant de la courgette est très agréable.
Comme c’est un légume qu’on a en abondance (notamment quand on en plante quelques pieds, qui sont rapidement très -trop?- généreux), j’ai trouvé ça intéressant de le travailler cru en fine lamelles.

Pour consommer la courgette crue, le mieux est d’utiliser soir un économe pour réaliser des fines tranches (mais c’est assez long et pas toujours pratique), soit une mandoline. Pour ceux qui ont peur de se couper, il est possible d’utiliser des gants spéciaux, ce serait dommage de ne pas profiter de la praticité de cet outil ;)!

Enfin, pour varier les plaisirs, vous pouvez bien mettre un peu les fruits et légumes que vous voulez dans la panzanella! Je la vois bien avec du melon ou de la pastèque pour le côté frais. A vous de vous creuser le frigo pour puiser l’inspiration divine!

Variante de la recette de la panzanella

Recette panzanella
Imprimer la recette
5 de 1 vote

Panzanella

La panzanella est une recette italienne à base de pain rassi et de légumes frais, assaisonnés avec de l’huile d’olive et du vinaigre.
Portions: 4 personnes

Ingrédients

  • 300 g pain légèrement rassi au levain
  • 300 ml eau pour faire tremper le pain (dépend de la taille de votre plat)
  • 1 c. à soupe vinaigre ici du vinaigre rouge, mais peut aussi être du balsamique, de xérès …
  • 2 c. à soupe huile d’olive + pour servir
  • 400 g tomates multi variétés pour la couleur
  • ½ oignon rouge
  • 150 g courgette soit 1 courgette environ
  • 2 c. à soupe basilic soit un petit bouquet
  • 50 g olives noires
  • Sel et poivre

Instructions

  • Votre pain doit être rassi mais pas dur comme de la brique : coupez des morceaux réguliers à l'aide d'un bon couteau, pour réaliser des cubes d’environ 1 cm.
  • Disposez les morceaux de pain dans un plat avec l'eau et faites-les ramollir. Il doivent ramollir mais pas se déliter, ne les laissez donc pas tremper trop longtemps. L'objectif est qu'il s'imprègne bien ensuite des assaisonnements.
  • Une fois ramolli, retirez l'eau en pressant le pain. Dans un saladier, assaisonnez-le avec une cuillère d'huile d'olive et le vinaigre. Remuez pour bien imbiber tous les morceaux.
  • Lavez courgettes et tomates. Coupez les tomates en morceaux réguliers et les courgettes avec une mandoline ou un couteau économe afin de réaliser des fines lamelles qui seront agréables à manger.
  • Pelez l'oignon et coupez-le en fines lamelles.
  • Ajoutez tous les ingrédients dans le saladier, en prenant soin si elles sont entières, de piquer vos olives pour qu'elles parfument la salade. Ciselez le basilic (mais pas trop fin), salez, poivrez et rectifiez au besoin l'assaisonnement en ajoutant un peu de vinaigre ou d'huile d'olive selon votre goût.
  • Mettez au frais pour deux heures au moins, pour que tous les ingrédients soient bien frais, mais aussi pour que tous les arômes s'imprègnent dans le pain.
  • Pour servir, arrosez d'un filet d'huile d'olive et ajoutez par coquetterie, quelques feuilles fraîches de basilic

Notes

En entrée, ces quantités seront pour 4 personnes, en guise de plat doublez ces quantités pour le même nombre d’hôtes!

5 Commentaires

  • Je me note ça pour demain midi, j’ai fait un pain au levain avant de partir en week-end et il en restera ce qu’il faut pour demain.
    Concernant les outils, j’ai eu un superbe couteau de cuisine pour mon anniversaire (forgé en France) et c’est génial comme ça coupe !

  • 5 stars
    Et du coup je reviens noter 😉 je ne me suis pas coupée les doigts. En relisant la recette après coup je me rends compte qu’il fallait réhydrater un peu le pain, mais comme ça a trempé avec le jus des tomates et l’assaisonnement ça va j’ai trouvé la consistance très bien comme ça. Et le petit plus c’est que l’amoureux a aimé, j’avoue j’étais pas sûre que ça passe, et en fait il a trouvé ça super bon !!

Commenter






En publiant ce commentaire, vous autorisez la collecte de vos informations (adresse e mail et IP) qui ne seront utilisés qu'à cette fin précise. Pour plus d'informations sur la collecte de données consultez mes mentions légales.