Desserts Vegan

Bûche roulée chocolat praliné

Cette recette c’est l’histoire de moi, qui décide au dernier moment de faire une bûche pour aller chez ma belle famille. Je cherche donc une recette passe-partout et rapide, parce qu’après avoir cuisiné pendant un moment pour le blog, à la fin, je n’ai qu’une envie : tout oublier et ne me nourrir que de nouilles pendant deux mois tellement je sature des plats élaborés.
C’est donc dans cet état d’esprit que j’ai composé cette bûche roulée chocolat et praliné, évidemment vegan mais surtout plutôt simple à préparer.

Bûche roulée chocolat et praliné

Réaliser son biscuit roulé cacao vegan

Une chose pour sûre, j’ai très légèrement retravaillé la recette du roulé café chocolat que je vous avais partagé il y a deux ans.
C’était une bûche relativement facile à faire, très rapide, le seul souci étant de trouver de la crème à fouetter végétale.
Deux années plus tard, la problématique ne s’est pas éclairée d’un miracle, il est donc toujours aussi compliqué d’en trouver.
Ca tombe bien : nous n’en avons pas besoin pour cette recette! (je vous ai déjà dit que je maîtrisais les chutes?)

Pour la partie purement biscuit, il y a plusieurs subtilités : la cuisson, le mélange, la levure chimique employée et le roulage.
Ca a l’air beaucoup dit comme ça mais il faut juste respecter le procédé et promis, on s’en sort très bien.
Déjà, il faut impérativement surveiller le biscuit dans ses dernières minutes de cuisson. Un biscuit trop cuit, c’est un biscuit qu’on ne roulera pas. Avec le cacao c’est un peu “tricky” car on ne voit pas autant la coloration qu’un biscuit nature! Si d’aventure le biscuit cuit trop et que vous remarquez des coins trop cuits (haaan les éléments perturbateurs!), surtout, coupez la partie dorée. Pas de pitié, sinon ça n’en aura pas pour vos nerfs!
Pour l’après-cuisson, laissez impérativement évaporer un peu l’eau qui s’échappe de votre biscuit, avant de l’enrouler dans un torchon pour lui donner sa forme. C’est important, vraiment, sinon vous aurez un biscuit à moitié cru.
Le mélange doit être réalisé rapidement, comme pour toutes les pâtisseries levées : la levure entre en action à partir du moment où elle entre en contact avec du liquide et si on traîne, ça ne lève pas au four.
Enfin, pour éviter toute déconvenue, je trouve que les levure sans phosphate réagissent beaucoup moins vite, ce qui permet d’avoir de très beaux rendus au four.

Bûche au chocolat sans lactose

Le cas du praliné : par quoi le remplacer si on a la flemme d’en faire maison?

Le praliné maison, c’est vraiment très, très bon. Mais je sais que tout le monde n’a pas forcément accès à un mixeur performant, ou même que le praliné impressionne un peu au même titre que la pâte feuilletée.
Ca fait effet blocage alors que pour de vrai de vrai, c’est vraiment assez facile à faire et je vous encourage vraiment à aller apprendre comment dans mon explication sur le praliné parce que c’est un délice.

Ceci étant dit, il est aussi possible d’acheter un produit au magasin bio qui ressemble très très fortement à du praliné : le crousti nut de la marque la Noiseraie. J’en ai acheté une dizaine de fois seulement depuis la découverte, je suis d’ailleurs ravie qu’ils aient retiré l’huile de palme de la composition.
C’est un enfer j’évite d’en acheter trop souvent parce que c’est du praliné, mais avec le goût de flemme.
Un produit vraiment pratique et délicieux que je vous recommande chaudement, et plus facile à trouver que des pralinés de qualité (je vous déconseille tout aussi chaudement le praliné patis décor qui est très sucré et n’a aucun goût).

Bûche au chocolat vegan

Biscuit roulé cacao et praliné : l’affaire rondement roulée

Je vous invite à regarder la fin de ma vidéo sur la bûche chocolat et café, pour bien voir de quoi on parle quand on parle de rouler une bûche. Ca vous aidera à voir les gestes que je fais et le matériel employé.
Vous pourrez également voir une “astuce” pour glacer votre bûche. C’est un superbe cache-misère si le roulage est un peu aléatoire, donc n’hésitez pas à préparer un peu de ganache et à l’utiliser tiède pour masquer le biscuit roulé si vous avez des accidents de roulage ! Rien n’est jamais perdu en pâtisserie.

Bûche chocolat praliné

Pour la garniture, le plus difficile est de ne pas faire dégouliner cette dernière de partout. Pour ça, je vais vous donner plusieurs directions.
Le biscuit doit être totalement froid au moment d’être garni. Ca a l’air bête mais en pâtisserie en général la température des ingrédients c’est primordial.
Pareil pour votre crémeux : le mieux est de le mettre au frais pour qu’il commence à bien figer.
Une fois ces deux prérequis cochés, vous pourrez tartiner en prenant soin de laisser un bord sans crème vers l’extérieur (sauf ce qui sera le centre de la bûche). Une fois que vous allez rouler ça s’étalera naturellement sans faire prison break de partout.

Bien serrer la bûche est aussi important pour lui donner une tenue et une forme. Ca ne fonctionne évidemment pas autant avec les garnitures humides qui assouplissent le biscuit, mais le crémeux fige parfaitement et n’humidifie pas la génoise dans notre cas, ce qui lui permet de conserver une forme parfaite.
Serrez bien, sans excès, aidez-vous du papier sulfurisé comme d’un guide (un peu comme quand on forme des sushis!), et laissez votre bûche enroulée au frais, le temps qu’elle prenne bien.

Pour les noisettes caramélisées, c’est en fait un stock que je garde de mon praliné maison : au moment où je finis de les caraméliser j’en mets une partie de côté parce que c’est absolument délicieux.
Si vous voulez les réaliser sans la partie praliné, vous n’avez qu’à réaliser un caramel coloré puis, plantez vos noisettes dans un cure-dents, et trempez-les.
Ensuite on les laisse refroidir et ça donne la même chose.

Pochage pour bûche

Bûche au chocolat vegan
Imprimer la recette
4.85 de 13 votes

Bûche roulée praliné et chocolat vegan

Une génoise à rouler au cacao avec un crémeux au chocolat, du praliné maison et c'est tout! Une bûche très gourmande pour les fêtes.
Temps de préparation1 h 10 min
Temps de cuisson11 min
Repos au frais3 h
Type de plat: Dessert
Cuisine: Française
Portions: 8 parts

Ingrédients

Biscuit roulé vegan au cacao

  • 160 g farine de blé t45
  • 20 g cacao en poudre non sucré
  • 100 g sucre en poudre
  • 160 g lait de soja
  • 100 g yaourt de soja
  • 40 g huile végétale ici une huile spéciale "cuisson"
  • 1/2 c. à café sel
  • 8 g levure chimique sans phosphate
  • 1 c. à café bicarbonate de soude
  • 1 c. à soupe vinaigre de cidre

Crémeux au chocolat noir

  • 255 g chocolat noir
  • 35 g fécule de maïs
  • 90 g eau peut être réduit pour un crémeux moins fragile à préparer
  • 45 g sucre
  • 375 g crème de soja ~voir notes

Garniture

  • Praliné
  • Noisettes

Instructions

Préparation du crémeux au chocolat vegan

  • Dans une casserole, mélangez vigoureusement à froid l'eau avec la fécule de maïs, le sucre et la crème.
  • Préparez un saladier avec le chocolat détaillé grossièrement au couteau, puis faites épaissir pour obtenir la "nappe" (non, pas celle pour la table!) ; la crème doit épaissir un peu mais pas comme une crème pâtissière, comme une crème anglaise, c'es à dire qu'un doigt passé sur la spatule laisse une ligne qui restera visible. Mélangez avec une spatule et non un fouet, sur feu doux, pour ne pas faire mousser.
  • Une fois la crème épaissie (mais pas trop hein), versez sur le chocolat et laissez fondre 1 minutes. Mélangez avec votre spatule bien aimée par petit cercles, d'abord au centre puis de plus en plus élargi.
    Si vous avez laissé trop épaissir et que vous avez des grains, vous pouvez passer au mixeur plongeant pour lisser.
  • Mettez au frais à prendre pendant une heure environ, le temps que le crémeux fige. Le mieux est de laissez plusieurs heures, qu'il soit bien épais.

Biscuit roulé au cacao vegan

  • Allumez le four à 175°C.
  • Dans un saladier, mélangez le lait, le yaourt, le sucre, le vinaigre, l'huile et le sel.
  • Ajoutez par dessus la farine et le cacao tamisés, avec le bicarbonate et la levure sans phosphate (ça permet une action moins rapide de la levure avec!).
  • Mélangez le plus rapidement possible : je le répète à chaque fois, mais si on mélange trop un gâteau vegan et que ça traîne à être enfourné, la levure finit sa réaction avant même d'avoir vu le four et on obtient une galette.
  • Etalez sur une plaque à pâtisserie (la taille standard c'est 40*30), en ayant pris soin de mettre un papier sulfurisé. Faites en sorte d'avoir un niveau régulier, le mieux étant une palette coudée que les gens appellent spatule généralement '(un truc, long, en métal).
  • Enfournez et cuisez entre 11 et 13 minutes. Le biscuit ne doit pas colorer mais il ne doit pas être cru non plus.
  • A la sortie du four, retirez le biscuit de la plaque pour qu'il ne continue pas à cuire, et laissez-le cracher toute sa vapeur. Si vous ne le faites pas, il donne un effet mi cru pas terrible du tout. Si d'aventure vous avez trop cuit le biscuit ou que votre four est trop chaud d'un coté, coupez la partie trop cuite.
  • Sur un torchon propre, saupoudrez du cacao très légèrement (pour éviter que le biscuit ne colle au torchon), et déposez le biscuit par un mouvement habile et vif, face contre terre. Retirez le papier sulfurisé, et roulez votre biscuit dans le torchon. Laissez-le dedans le temps qu'il refroidisse.
  • Une fois le biscuit froid, déroulez-le et déposez-le sur un papier sulfurisé propre. Prenez 4 belles cuillères à soupe de praliné (on peut en mettre plus si on veut) et étalez.
  • Faites de même avec le crémeux (Warning : ne le fouettez surtout pas au fouet électrique, ni trop vivement, il a tendance à se liquéfier! Préférez la réalisation du crémeux le jour J, puis assouplissez le a la spatule, si besoin mais ça reste une préparation légère qui ne doit pas être trop travaillée. Si malheur, il devient liquide, mettez le au congélateur une petite heure pour pouvoir travailler à votre aise mais il restera plus liquide que prévu, dans ce cas envisagez un service en verrine pour éviter de vous rendre fous), mais gardez-en un peu pour la décoration, environ 1/4. Etalez à ras de la partie la plus pliée, et sur le reste des cotés, laissez l'espace d'une phalange environ pour éviter un débordement par la suite.
  • Vous pouvez, si vous le souhaitez, ajouter en plus quelques noisettes passées au four (torréfiées) pour leur faire prendre une saveur toastée.
  • Pour rouler, il faut agir vite, sans excès de serrage mais sans non plus laisser la bûche trop lâche.
    Faites de la place autour de vous (on travaille mal à l'étroit), et roulez bien, en gardant une pression constante et en resserrant régulièrement le boudin sur toute la longueur. Si tout sort sur les côtés, soit une des composantes était tiède, soit vous serrez trop.
  • Roulez ensuite la bûche dans sa feuille de papier, et laissez au frais pour qu'elle soit bien ferme. Rangez évidemment la crème pour la décoration au même endroit.
    SI votre bûche a craqué (ça peut arriver!), essayez de serrer pour masque, si ce n'est pas possible, prévoyez une ganache en mélangeant 150 g de chocolat et 150 g de crème que vous pourrez utiliser pour cacher la misère et colmater en toute gourmandise.
  • Une fois la crème bien prise, retirez le papier, déposez dans votre plat de présentation, et décorez avec la crème. Pour le décor sur la photo j'ai utilisé une douille petits fours et réalisé un tourbillon, mais si vous préférez plus simple vous pouvez étaler de la crème à la spatule et coller des décos qu'on a tous de petits sapins, de père noël flippants, bref, laissez votre imagination travailler.
  • Cette bûche peut être faite la veille sans souci, et je doute que la question de la conservation se pose, mais elle se garde sans problème 4-5 jours.

Notes

Toutes les crèmes végétales ne se valent pas, la soja et la noix de cajou sont à mon sens les seules capables d’imiter la proportion de graisse des crèmes traditionnelles. J’utilise la crème de la marque soy, qui comporte 13% de matière grasse.
Le crémeux est une préparation plus délicate que la ganache ; la crème anglaise doit avoir épaissi sinon le crémeux sera trop liquide. De même, une fois pris, le crémeux ne doit pas être fouetté, sous peine de devenir liquide. Préférez un travail à la spatule, juste histoire de l’assouplir, et seulement si besoin.

43 Commentaires

  • Merci pour la recette qui a l’air top! premier noël vegan ici, un vrai défis! deux petites questions:
    – si je la fais la veille ça le fait?
    -pour combien de personnes sont prévus les quantités indiquées?
    Merci d’avance , et bravo pour ce blog pleins de bonnes recettes et d’humour 🙂

    • Coucou peeters!
      Oui la veille c’est trrès bien : veille seulement à bien emballer la bûche car le chocolat, comme toute matière grasse, prend beaucoup la saveur du frigo 🙂 Je te conseille donc de garder la bûche roulée bien enfermée dans un film plastique et/ou une cloche et de finir la déco la journée où tu la consommes
      La bûche est pour 8 personnes environ pour des parts de taille classique 🙂
      Merci beaucoup pour ce petit mot sur mon travail, je le range dans ma boîte à gentillesses!

    • 5 stars
      MERCI
      C’EST MAGNIFIQUE
      Une première pour moi. Le Praliné m’a le plus inquieté, mais c’est assez simple il faut être attentif à la cuisson. Le reste est très facile (merci encore pour la vidéo pour le roulage et lissage). Un régal des yeux, des papilles et les félicitations de la famille, très important, non ?
      Merci pour ce cadeau de Noël une recette très chouette.

      • Salut David!
        Oui, d’ailleurs si tu as peur de la cuisson tu peux juste réaliser un caramel à part, ce sera peut-être plus simple? 🙂
        J’adore voir les papilles en folie en face de moi, donc oui, et du coup merci pour ton cadeaude remerciement!

  • Bonjour,
    Merci pour cette recette que je vais adapter puisque mon plus jeune n’aime pas les noisettes ! J’envisage donc de tartiner le biscuit de confiture de framboises + ganache chocolat 🙂
    Bref, j’expérimente ce week end et on va goûter demain, à quatre. Donc il en restera. Est-ce que je peux congeler les parts restantes (en parts individuelles) pour mes desserts de janvier ? Si oui, combien de temps de décongélation à température ambiante dois-je prévoir ?
    Merci d’avance !!
    Emmanuelle

    • Coucou Emmanuelle !
      Si tu peux, je te conseille plutôt de faire une compotée un peu gélifiée qui sera moins sucrée!
      Oui tu peux, et pour la décongélation, toujours au frigo (plus safe niveau sanitaire 😉 ), une nuit mais pour des tranches quelques heures devraient suffire 🙂

  • ok, merci ! La compotée, je peux, mais j’ai la flemme 🙂 J’en ferai une pour le réveillon (avec un chtouille de cannelle !!).
    Merci pour la recette de biscuit, je sens que ça va être facile à rouler (il m’attend dans son torchon, moelleux mais pas trop, je le sens bien).
    Bonnes fêtes !

  • Bonjour, merci pour cette recette qui a l’air délicieuse. Elle est au frigo, verdict ce soir 🙂
    Malheureusement, j’ai complètement raté l’enroulage, le biscuit s’est cassé a l’étape 8, et a nouveau a l’étape 9 lorsque j’ai déroulé le biscuit froid 😥
    Aussi, je crois qu’il manque quand ajouter l’huile dans la partie préparation du biscuit

    • Coucou Lucile
      As-tu suivi toutes les recos? (farine, mêmes ingrédients, cuisson?).
      De même, as-tu ajouté l’huile du coup? Je l’ai ajoutée, merci de m’avoir fait remonté l’erreur.
      J’espère que ça ira tout de même, n’hésite pas à nous dire ce qui aurait pu pêcher et comment j’aurais pu être plus précise encore 🙂

      • 5 stars
        Oui, la seule différence c’était la farine : T55 car je n’avais pas de T45. Je ne suis pas sûre d’avoir compris l’enroulage dans le torchon : le torchon se retrouve autour du biscuit ou bien il est enroulé dans le biscuit ? (c’est dur à expliquer ^^)
        Dans tous les cas, même en s’étant cassé à 3 endroits, ça ressemblait quand même à quelque chose de roulé et surtout c’était hyper bon 🙂 Merci !

  • Bonjour,
    Merci pour cette recette. Petite question; mon crémeux au chocolat après une après midi au frais reste trop liquide. Comment puis-je faire pour le rattraper pour l’épaissir s’il te plait?
    Merci beaucoup par avance 🙂

    • Coucou Mathilde !
      Petite question : avec quelle crème as tu réalisé ton crémeux ?
      Tu peux ajouter du chocolat et l’incorporer mais il faut que ta préparation de crémeux soit a température ambiante sinon ça risque d’être une catastrophe !

      • J’ai utilisé la crème de soja comme indiqué. J’ai laissé la crème prendre au froid plusieurs jours et je vais faire le montage demain. Ca à plutôt bien pris depuis dimanche mais j’espère qu’avec la chaleur ça ne va pas couler partout…

        • Bonsoir Mathilde
          Un crémeux est plus souple qu’une ganache, mais peut être que la crème anglaise était trop fluide ? Autre piste de réflexion si elle est vraiment liquide.
          Quoi qu’il arrive la bûche se conserve au frais, et se sort au moment de la dégustation, logiquement aucun souci !

          • Merci beaucoup pour tes conseils. 🙂
            Autre petite question: j’ai laissé ma génoise dans le torchon refroidir depuis quelques jours.. Comment faire pour la sortir du torchon sans la casser? Car elle a pris la forme du torchon et reste enroulé quand je tente de la sortir.

          • Aucune idee le biscuit nattend logiquement pas plusieurs jours dsns le torchon. L’as tu conservé au frais (ca reste humide, attention au côté sanitaire).
            Il est possible qu’après tant de temps il ait pris définitivement la forme.

  • 5 stars
    OOOh ! J’ai hâte de tester ça. Est-ce que tu penses que c’est possible de faire un enrobage cacao sur cette bûche pour pouvoir y poser un feuille transfert ? Merci !

  • 3 stars
    Bonjour, superbe recette mais la crème ne fige pas vraiment, elle reste un peu molle au doigts… J’ai pourtant suivi les instructions à la lettre et utilisé la bonne crème de soja. J’aime que la crème de la bûche soit bien ferme presque comme une ganache… Dommage. On verra à la découpe. Passez de bonnes fêtes.

  • Hello,
    Petite question, car je suis déjà bloqué à l’étape 1 du crémeux 🤣
    On mélange vigoureusement en chauffant ou juste dans la casserole ?
    Merci par avance pour la réponse 👌

  • 5 stars
    Je n’ai pas réussi à l’avoir aussi belle, mais en tout cas, c’était super bon, et j’ai convaincue toute la famille omni avec cette bûche ! MERCI Deliaaaa !

    Va juste falloir que je m’entraine au roulage c’est pas encore ça 😴🤭

    • Coucou Leila!
      Bon, première étape réussie, pour le reste, vérifie en faisant un peu moins cuire et fais bien attention à tous lesingrédients, normalement ça devrait bien se passer! Et si jamais ça ne se passe pas bien, tu peux toujours monter ta bûche en carré sans la rouler, ça fonctionne aussi et ça évite de se casser la tête 😀 !

  • Réalisée pour Noël, cette bûche est délicieuse !! La génoise est moelleuse comme un nuage, le praliné apporte un côté très gourmand et le tout n’est pas trop sucré. Les explications de la recette sont bien détaillées, bref, un grand MERCI ! Toute ma famille a adoré, voilà un dessert qui les a convaincu que manger végétalien est aussi synonyme de gourmandise 😉

  • 5 stars
    Recette excellente. Elle a fait l’unanimité dans la famille (qui est très sceptique sur le véganisme). Les explications sont super claires, impossible de la rater. Miam j’en salive encore !

  • 5 stars
    Coucou Vanessa,

    Grâce à toi j’ai réalisé ma toute première bûche roulée et quel succès !

    J’avais toujours hésité jusqu’à présent, de peur de rater la cuisson du biscuit ainsi que son roulage mais tes explications détaillées m’ont mise en confiance. Comme d’habitude, j’ai remplacé la farine de blé par de la farine d’épeautre (T65) et ça a très bien fonctionné (désolée, je sais combien c’est pénible quand on remplace des ingrédients mais je n’ai à ce jour pas encore trouvé de recette de bûche végétalienne à base d’épeautre donc j’adapte systématiquement des recettes à base de blé) ; je précise au cas où ce détail intéresserait d’autres personnes intolérantes au blé… Ah et j’ai aussi fait sans praliné… car je n’aime pas ça tout simplement (mais à te lire, je me dis que je n’ai peut-être jamais goûté de très bons pralinés…). C’est tout pour les modifications, promis…

    J’ai réalisé le biscuit et le crémeux mercredi puis j’ai conservé la bûche sans décor dans un film plastique (acheté exprès… du coup je me retrouve avec un reste de 74,5 mètres de film étirable… je devrais donc être tranquille pour les 149 prochaines bûches roulées, haha !) et nous l’avons dégustée vendredi midi. Le crémeux restant pour la déco était alors trop ferme… j’ai profité du four encore un peu chaud pour le ramollir un peu et faute d’avoir pu acheter une douille avant la fermeture des commerces (les mesures du confinement se sont renforcées mi-décembre en Allemagne), j’ai simplement étalé le reste du crémeux pour donner à mon roulé un air de… bûche ! En attendant de pouvoir réaliser un aussi joli décor à l’aide d’une douille, la fourchette est une alternative simple et efficace, haha.

    On a vraiment adoré – autant le goût que la texture que l’équilibre des saveurs, c’était absolument parfait. J’en ai offert quelques parts à des ami·es-voisin·es qui se sont vraiment régalé·es également.
    Alors merci pour cette belle recette qui fait partie des petits bonheurs qui ont égayé cette période et ce Noël particulièrement difficiles.

    • Coucou Natasha!

      Merci pour tes précisions! 🙂 Et non ne sois pas désolée, très franchement, c’est cool de savoir que ça a fonctionné aussi car c’est toujours périlleux de changer des farines (je ne râle que quand on vient me gronder alors que j’y suis pour rien, promis haha).
      Possible pour le praliné, c’est vraiment comme le chocolat : il y en a de très bons et de très mauvais!
      Haaa je n’ai rien trouvé pour le moment qui puisse remplacer le film plastique, mais ceci dit, ça te laisse en effet tranquille pour quelques années :p ! A moins que tu fasses de la bûche toute l’année!

      Je lis entre tes dernières lignes que les fêtes ont été compliquées émotionnellement pour toi, je t’embrasse et j’espère que ça ira mieux rapidement pour toi <3

  • 5 stars
    Super recette ! J’ai préparé la buche avec la recette de praliné maison (une tuerie). Mon biscuit s’est cassé pendant le roulage, probablement un peu trop cuit mais le crémeux était incroyable et j’ai pu tout colmater c’était parfait. J’ai fait les quantités indiquées pour 7 (pas très grand mangeurs) et il en restait environ 1/3.

    Seul conseil éventuellement, mettre un petit peu plus de praliné que les 4 cuillères, pour que le goût se sente un peu plus !

    • Hello Marion!
      Navrée pour ton accident de biscuit, mais si tu as rattrapé le coup, c’est le principal!
      En effet, on peut mettre plus de praliné, et ça dépend aussi pas mal de sa texture (le mien était bien fluide, du coup il s’étalait bien!)

  • 5 stars
    Merci beaucoup pour cette recette, elle a été très appréciée ce Noël ! Le crémeux s’est très bien tenu ; le biscuit a un peu craqué au moment de rouler mais rien de grave !
    Je l’ai faite avec du Pralinut de la Noiseraie après un échec de praliné maison (j’ai découvert après mixage qu’un reste de sel avait été malencontreusement mélangé dans le bocal de sucre, résultant en un praliné vraiment très très salé) et c’était fort bon 🙂
    La prochaine fois je ferais environ mille noisettes caramélisées à manger avec ou à insérer dans le crémeux avant de rouler, parce qu’elles étaient vraiment délicieuses !

    • HO NOOOON la loose totale pour le praliné x)!
      On est malheureusement très compréhensifs pour les noisettes : c’est un enfer ces machins :p
      Bon et pour le biscuit, j’espère que ça n’a pas ralenti ton entrain!

  • 5 stars
    J’ai du faire la génoise 3 fois, mais rien à voir avec ta recette, c’est juste que je suis une nouille :
    – 1ier essai : j’ai oublié la farine, oui oui…
    – 2ème : j’ai eu trop confiance en mon tapis en silicone, je n’ai pas mis de papier sulfurisé…
    – 3ème essai : OUF !

    En dehors de mes bêtises, c’était vraiment très bon, et on a tout mangé à deux dans la soirée ! (j’avais divisé la recette par deux, donc c’était normalement une recette pour 4).

Commenter

Evaluation de la recette




En publiant ce commentaire, vous autorisez la collecte de vos informations (adresse e mail et IP) qui ne seront utilisés qu'à cette fin précise. Pour plus d'informations sur la collecte de données consultez mes mentions légales.