Desserts Sans gluten Vegan

Praliné de noisettes

Une recette méga traditionnelle aujourd’hui, qui vous servira dans plein d’autres recettes absolument délicieuses, j’ai nommé le praliné de noisettes!

Cadeau gourmand : praliné maison

Faire son praliné maison

Je vous avais déjà parlé du praliné avec une recette moins classique : le praliné de noix de pécan. Il a un rendu moins classique, et surtout, il développe une petite amertume qui lui retire un peu de son côté sucré. Mais il est aussi un peu plus exotique et onéreux que la version aux noisettes que je vous propose aujourd’hui.

J’ai la chance d’avoir un noisetier très généreux au jardin, qui me donne, depuis que nous vivons ici, quelques kilos de délicieuses noisettes, grosses et rarement véreuses.
J’adore es manger à la croque mais le mieux c’est quand même de les transformer en praliné.
Prenez quoi qu’il arrive de bonnes noisettes, éviter de conserver les rabougries pas terribles.

Les noisettes sont délicieuses tel quel, mais pour développer leur plein potentiel et une saveur très complexe, dorée, le mieux est de les passer au four pour les faire torréfier.
C’est super important et plutôt rapide : une bonne dizaine de minutes au four et de bonnes noisettes on passe à de très bonnes noisettes.

Recette du praliné de noisettes

Pour la partie réalisation du praliné de noisettes, il y a deux écoles.
La première école et la plus traditionnelle consiste à faire torréfier les noisettes, puis à faire un sirop au petit boulé (c’est pas une technique spécifique c’est juste la température du sucre haha), et plonger les noisettes dedans qui vont alors faire “masser le sucre”.
En deux lignes j’ai perdu tout le monde !
Quand je le dis ça paraît savant, c’est juste ce qui parfois a du vous arriver quand vous avez préparé du caramel et qu’il a fini par devenir cristallisé après l’avoir remué. C’est ce qui arrive quand il y a des impuretés dans le sucre ou qu’on y plonge quelque chose, ici des noisettes.
On va alors continuer de remuer les noisettes pour les faire caraméliser, puis les retirer de la casserole et attendre que tout soit bien froid pour les broyer et réaliser le sacré praliné.

La deuxième option, c’est de réaliser un caramel à part, puis de le mixer avec les noisettes.
Par pure habitude j’ai toujours réalisé la première méthode mais ell est un peu plus irrégulière sur la coloration des noisettes et il peut parfois être nécessaire de retirer les noisettes un peu plus tôt du feu pour éviter que le caramel ne devienne noir et amer. Alors qu’avec la deuxième, on s’assure d’une coloration homogène!

Mixer son praliné maison

Ne pensez pas réaliser ça avec un petit mixeur maison c’est MORT. C’est un des crash test les plus efficaces pour savoir si un robot mixeur est efficace : lui donner du praliné à broyer.
Je vous parlais d’un petit robot kenwood offert par ma copine Encore un gâteau, depuis j’ai reçu un Super blender Artisan de chez KitchenAid (produit offert mais avis ici totalement spontané) : il est très puissant et même si initialement il n’a pas été conçu pour ça, après quelques tours dans la panade, on obtient un praliné parfait! Il faut seulement veiller à en faire une quantité suffisante sinon le robot peine à mixer.

A l’origine et de manière la plus ancienne, le praliné était écrasé à la pierre, et du coup, il y avait un rendu plus grossier avec des petits grains. Pour ma part je craque totalement pour cette version qui permet d’avoir un peu de croustillant de caramel et de petits morceaux de noisettes.

En mixant le mélange, la graisse des noisettes ressort, on obtient alors le même principe ; les noisettes “huilent” et ca permet d’avoir quelque chose d’onctueux!

Une fois votre praliné prêt, il vous suffira de le glisser dans un pot bien propre, et vous pourrez le conserver un moment, mais ça peut quand même rancir.
Vous pouvez bien entendu en faire un chouette cadeau gourmand! Après avoir passé 3 heures à casser des noisettes, vous aurez l’impression d’offrir un vrai trésor.

Pour utiliser votre praliné, rien de plus simple. Déjà, à la cuillère c’est illégal mais délicieux.
Dans un yaourt ou dans de la compote de pommes c’est une folie sans nom. J’ai déjà proposé ici une recette de tartelettes chocolat et praliné qui est un enfer de douceur. Dans des crêpes, sur des gaufres, mais aussi dans une babka … Les utilisation sont infinies ; tout est meilleur avec du praliné.

Praliné aux noisettes

Praliné de noisettes

La recette du praliné, mélange de noisettes et de sucre cuit en caramel, puis mixé, pour obtenir une préparation crémeuse.
Temps de préparation20 min
Temps de cuisson14 min
Type de plat: Dessert
Cuisine: Française
Portions: 1 pot

Ingrédients

  • 170 g noisettes
  • 170 g sucre en poudre blanc
  • 40 g eau

Instructions

  • Faites chauffer votre four à 185°C, puis enfournez les noisettes disposées sur une plaque.
  • Surveiller régulièrement : les noisettes doivent colorer légèrement et dégager une odeur agréable et toastée.
    Noisettes torrefiées
  • A la sortie du four (enfin un peu après, pas tellement utile de vous brûler!), vous pouvez frotter la peau des noisettes qui s'en ira très facilement. Elle n'est pas plus gênante que ça donc vous pouvez la conserver.
  • Dans une casserole assez grand pour accueillir vos noisettes, pesez l'eau puis le sucre (ça permet qu'il soit intégralement mouillé).
  • Selon la méthode choisir deux possibilités : réaliser un sirop et plonger les noisettes dedans puis remuer jusqu'à les caraméliser, ou réaliser un caramel à part.
    Dan la première solution : faites chauffer sur feu moyen le sirop pour qu'ils parvienne à 121°C, qui se matérialise par un sirop encore translucide mais qui fait de très grosses bulles. Mettez vos noisettes dans le sirop, qui va se troubler et "masser". Puis continuez, sur feu doux, de faire réchauffer les noisettes pour que le sucre fonde de nouveau et se transforme en caramel. Débarrassez ensuite sur une feuille de cuisson ou un silpat et laissez totalement refroidir.
    Pour la version caramel : réalisez un caramel clair et laissez-le refroidir également.
    Sirop pour praliné
  • Une fois le caramel bien dur, vous pouvez passer à l'étape de mixage. A vous de vous arrêter au moment que vous jugez le plus opportun. Si vous aimez le praliné "à l'ancienne" laissez quelques grains mais vous aurez une texture plus épaisse et pâteuse. Si vous aimez le praliné fluide, mixez jusqu'à obtenir une texture fine et presque liquide.
    Selon la qualité de votre mixeur, cela peut prendre plus ou moins de temps, et vous pouvez obtenir un résultat plus ou moins lisse.
    noisettes caramélisées

4 Commentaires

  • Les conseils sont parfaits pour réussir la recette.
    Ayant l’habitude de consommer la noisette en purée, avec un filet de sirop d’érable, je trouve ça beaucoup trop sucré. Mais je ne manquerai pas de réessayer avec une quantité de sucre plus faible !

    Merci !

    • Hello !
      Le praliné est un produit très sucré en effet, si jamais tu le réalises avec moins de sucre, je te conseille d’opter pour un caramel à part plutôt qu’avec les fruits secs car ça risque de ne pas être assez en quantité pour les napper 😉

Commenter

Evaluation de la recette




En publiant ce commentaire, vous autorisez la collecte de vos informations (adresse e mail et IP) qui ne seront utilisés qu'à cette fin précise. Pour plus d'informations sur la collecte de données consultez mes mentions légales.