Desserts Sans gluten Vegan

Praliné de noix de pécan

S’il est bien une recette de base qu’on achète souvent mais qu’on peut faire assez facilement, c’est le praliné maison! Ici, je vous en propose une version plus originale que celle qu’on retrouve souvent, à savoir le praliné amande, noisette ou amande/noisette. On va aujourd’hui faire du praliné de noix de pécan, mais j’en profite pour vous donner tout ce que je sais sur le praliné!

Praliné de noix de pécan

Qu’est-ce que le praliné?

Le praliné est un mélange de fruits secs (seul ou plusieurs, on retrouve souvent du praliné amande noisette dans le commerce), qu’on caramélise et qu’on mixe ensuite plus ou moins grossièrement pour obtenir comme une pâte à tartiner, avec une forte saveur d’oléagineux et de caramel.

Comment faire son praliné maison?

Comment faire son praliné?

Pour faire du praliné, il est plus intéressant de prendre des oléagineux de bonne qualité : j’achète les miens au magasin bio pour la plupart, sauf certains très particuliers comme la pistache qu’on ne trouve jamais en vrac. Il faut ensuite, pour relever leur saveur et les sécher, les faire torréfier au four pendant une dizaine de minutes.
Torréfier les oléagineux leur donne une saveur plus corsée, dorée, quelque chose de très agréable. Ca permet également de retirer facilement l’enveloppe des oléagineux, car elle s’enlève ensuite très facilement en frottant le tout dans un torchon.
Dans le cas du praliné de noix de pécan, je n’ai cependant pas torréfié car j’avais peur que cela apporte d’avantage d’amertume, même si cette dernière est subtile.
On fait ensuite un sucre cuit, mais pas caramélisé, à 121°C qui correspond à la cuisson au « Petit Boulé ».
On ajoute alors tous les oléagineux dans la casserole, et ce qui doit arriver arrive : le sucre masse. D’une version liquide et translucide, on obtient un sucre opaque, qui enrobe les oléagineux.
Si vous étiez en pleine création d’un caramel, si ça se produisait, je vous dirais que vous avez loupé le coche, mais ici c’est ce qu’on recherche!
Faites alors chauffer sur feu moyen les fruits enrobés de sucre, jusqu’à obtenir un caramel.
Certains morceaux du presque praliné ne fondront pas totalement mais ne vous inquiétez pas : le but ici est surtout d’apporter une saveur caramélisée au mélange.
Laissez totalement refroidir ces oléagineux sur un tapis de cuisson ou du papier sulfurisé.
Une fois bien froid et cassant, rompez des morceaux puis mixez le tout.
Selon vos goûts et ce que vous comptez faire avec votre praliné, outre le manger à la cuillère, mixez plus ou moins longtemps. Ils est conseillé de ne pas trop faire chauffer le praliné, n’hésitez pas à faire des poses entre les périodes de mixage, et à goûter, vaut mieux être sûrs hein!

Recette du praliné de noix de pécan

Praliné maison

Peut-on faire du praliné sans thermomètre?

J’ai réalisé ce praliné avec mon thermomètre, mais il a décidé de bloquer à 108°C sans explication.
Le travail de quantités de sucre réduites est toujours un peu difficile, d’autant plus si votre source de chaleur n’est pas totalement homogène.
Le tout est donc de guetter le stade du sucre où on le voit devenir plus solide, que des grosses bulles apparaissent.
Pour reconnaître le petit boulé, on peut également faire le test du verre d’eau : on plonge une goutte de sirop, et si ça forme une boule qu’on peut travailler entre deux doigts, c’est prêt!
En pratique, sur ces quantités, j’ai tendance à regarder et guetter l’arrivée d’une caramélisation légère sur un bord de la casserole. A ce moment là, j’ajoute alors mes oléagineux, et je prépare mon praliné!
Donc oui, vous pouvez tout à fait réaliser un praliné sans, mais il faut être attentifs et ne pas louper le coche.

Quel mixeur pour faire du praliné?

Pour mixez des oléagineux type amande, noisettes, et autres, le tout enrobé de caramel, il vous faudra un bon mixeur.
Alors bien sûr, il est tout à fait possible de se tourner vers un Vitamix qui reste la rolls des blenders puissants, mais on peut aussi faire du praliné quand on ne possède pas 600€ à investir dans un robot, et utiliser le robot hachoir Kenwood CH250 qui m’a été gentiment offert par Sandra, ma cop’s qui tient un super blog de recettes de pâtisserie.
Il ne peut pas contenir beaucoup, mais il fait très bien son travail et permet d’obtenir du praliné très correct et lisse pour moins de 60€, ce qui à mon sens est un exploit.

Praliné facile

Conservation du praliné maison

Le praliné est un mélange de sucre et d’oléagineux, tout est donc sec ET sucré, le praliné maison se conserve longtemps, bien rangé à l’abris de la lumière, dans un bocal fermé. Il n’est pas nécessaire de le conserver au frais, cela aurait tendance à le faire figer et rendre son utilisation moins facile, à moins de le sortir suffisamment longtemps avant du frais!

L’intérêt de faire soi-même son praliné est double : on sait ce qu’on y met comme matière première, mais surtout, on fait de grosses économies!
Il n’est pas facile de trouver certains pralinés sur la marché, dès lors qu’on sort du praliné amande ou noisette, c’est fichu!
Et surtout, la saveur n’a rien à voir! Il est très facile de trouver de mauvais pralinés et d’être tentés de faire une économie en les choisissant : ce n’est une bonne idée que si vous aimez le praliné insipide qui ressemble juste à du sucre.

Cuisiner son praliné

5 de 1 vote
Praliné maison facile
Praliné maison de noix de pécan
Temps de préparation
30 min
Temps de cuisson
10 min
Refroidissement
15 min
 
Type de plat: Dessert
Cuisine: Française
Keyword: noix de pécan
Portions: 1 pot
Ingrédients
  • 170 g noix de pécan
  • 170 g sucre en poudre
  • 40 g eau si possible de l'eau minérale
Instructions
  1. Dans une petite casserole, mettez le sucre et l'eau (froide, c'est important pour laisser le temps au sucre de fondre), en essayant de la répartir pour que tout le sucre soit mouillé.

  2. Faites chauffer sur feu moyen. Le sucre va progressivement devenir un sirop, notre objectif ici est d'obtenir un sirop à 121°C, correspondant au petit boulé. Si vous avez un thermomètre, rien de plus simple, autrement, à l'oeil, il s'agira de contrôler la cuisson du sucre quand les bulles se forment à la surface, et une goutte versée dans de l'eau froide pourra se solidifier pour être moelleuse et rouler entre les doigts.

  3. Quand le sucre est prêt, versez dessus les noix de pécan, puis remuez à l'aide d'une spatule ou d'une cuillère en bois, afin d'enrober les noix de sucre.

    Une réaction normale va se produire : le sucre va masser, de transparent et liquide, il va passer à opaque et dure. C'est ce qu'il se passe quand le sucre contient des impuretés par exemple, ou quand on cuit un sirop avec un ustensile dans la casserole, le sucre reforme alors des cristaux, et arrête de fondre.

  4. Une fois le sucre bien recristallisé, laissez sur le feu en remuant, jusqu'à ce que le sucre forme un caramel. Il est possible que quelques bout de sucre récalcitrants traînent dans le coin, mais rien de bien grave.

  5. Débarrassez alors sur un tapis de cuisson ou un papier sulfurisé, et laissez refroidir totalement.

  6. Une fois le caramel aux noix de pécan bien dur et froid, cassez des morceaux et mettez dans le mixeur.

  7. Mixez pendant autant de temps que nécessaire jusqu'à obtenir la texture souhaitée : j'aime le praliné plutôt "à l'ancienne" avec des morceaux qui croustillent, mais pour certaines préparations, il vaut mieux un praliné bien lisse.

    Quoi qu'il en soit, n'hésitez pas à faire des pauses pour laisser le temps au mixeur de ne pas trop chauffer, mais aussi au praliné de ne pas trop monter en température.

  8. Débarrassez dans un bocal propre et sec, et conservez à température ambiante, à l'abris de la lumière. Le praliné se conserve pendant un bon mois!

Bien entendu, le praliné maison peut servir à des tas de recettes, soit à tartiner, ou à inclure comme garniture supplémentaire … Voici quelques idées :

2 Commentaires

  • 5 stars
    Lire cet article un matin en crevant de faim parce qu’il te reste une demie banane bien bien (bien) mûre 👍🏾
    Tes photos sont réellement belles ! Jusqu’à maintenant je n’ai pas pensé à mettre mon praliné dans un chocolat chaud ! Mais oui la bonne idée !

Commenter

En publiant ce commentaire, vous autorisez la collecte de vos informations (adresse e mail et IP) qui ne seront utilisés qu'à cette fin précise. Pour plus d'informations sur la collecte de données consultez mes mentions légales.