Recettes salées Vegan

Quiche vegan courgettes, noix de coco et curry

Un truc que j’ai remarqué avec doudou : peu importe la saison, on aime manger chaud. J’ai toujours eu une sainte horreur des trucs cuits et froids comme les rôtis (dieu merci je n’aurai plus jamais à en gober une tranche froide) ou la quiche. Le machin, insipide, à peine sorti du frigo, qui te glace la langue et anesthésie les papilles : not on my watch.
Alors qu’il fasse 3 degrés ou 40, ça ne change finalement pas grand chose à nos envies, si ce n’est la grand roue de la saisonnalité.
Dans notre cas présent, on a découvert que la quiche était un vrai « hack » cuisine : ok, c’est un peu plus long à cuire que des pâtes, mais quand on l’a faite, on en mange pendant 2 ou 3 repas à deux, et ça, ça vaut.
Je vais donc vous parler de cette quiche toute douce coco, curry et courgette. Toujours avec son appareil sans oeufs, bien fondant, pas pâteux pas bon, pas cuit.

Comment faire de la quiche aux courgettes sans qu’elle ne rende de l’eau

Je vais ajouter ma petite pierre à l’édifice des quiches : on ne balance certainement pas les courgettes crues dans la quiche. La courgette rend le triple de son poids en eau, c’est le meilleur moyen de finir avec une quiche crue à coeur.
Déjà, pour une quiche bien dorée, je vais encore chanter les louanges des plats à tarte perforés en métal : ils permettent une répartition de la chaleur et une conduction qui vont venir cuire la tarte de manière uniforme, et permettre à l’humidité sous forme de vapeur de s’échapper, au lieu de rester emprisonnée dans le plat. Ca n’en a pas l’air comme ça, mais ça fait toute la différence. Finie la piscine d’humidité collée au fond du plat, qui nous garde le fond de tarte humide et blanc.

Ensuite, même si ça contrecarre nos plans de faire les choses vite fait bien fait, il va falloir précuire les courgettes. Je sais, ça a l’air casse pied mais vraiment, il n’y a aucun secret particulier.
On ne va pas se parler d’une cuisson jusqu’à obtenir de la purée de courgettes, mais de commencer à leur faire perdre une partie du liquide qu’elles contiennent.
J’ai choisi une cuisson à la poêle, parce que je trouvais ça moins gênant que d’allumer mon four, mais entre nous, ça fonctionnerait très bien avec des courgettes rôties avec très peu d’huile.

Garniture noix de coco et épices pour la quiche

Notre passion quiches est assez récente à l’échelle d’une vie, et on est (ou je suis ?) plutôt classiques concernant les garnitures. Ma grande favorite reste la quiche façon lorraine, donc je m’enfuis rarement dans de grandes variations improbables.
Il n’empêche que les courgettes ont finalement assez peu de goût, et que cette quiche méritait qu’on y ajoute un petit twist !

Habituellement, j’utilise de la crème de soja pour la quiche, j’ai simplement pris le parti de remplacer une partie par de la crème de noix de coco et d’ajouter un peu d’épices. J’ai pris en compte le fait que la courgette soit déjà sucrée pour ne pas remplacer la totalité de la crème par de la crème de noix de coco, ça aurait été trop écoeurant.

Le curry (dont les épices sont d’ailleurs très variables selon les marques) est un mélange que j’utilise peu car on y retrouve souvent du clou de girofle, que je ne peux pas manger y étant allergique.
Je répète assez régulièrement mon mélange, mais je compose avec des épices simples que j’ai dans mon placard : cumin, coriandre, curcuma, cannelle, gingembre, et cardamome.
Ca a l’air beaucoup dit comme ça mais je préfère pouvoir doser moi-même les arômes que j’apprécie moins et que je trouve vite prégnants comme la cardamome.

En mélangeant tout ça, on obtient une couleur jaune un peu discrète mais bien présente. On obtient une quiche toute douce, légèrement sucrée, avec une saveur d’épices, discrète mais bien présente.

Avec cette quiche qui supportera très bien d’être réchauffée, je vous conseille de préparer une jolie salade : l’été est généreux concernant la variété, mais je reviens toujours au duo tomates et roquette avec une vinaigrette toute simple et quelques graines de courge.
Pour compléter le tableau, et parce que j’aime cette touche aigrelette, j’ajoute presque toujours du fromage frais à tartiner. On obtient un contraste vraiment délicieux, et c’est aussi pour ça que je vous le dis : mettez de la vinaigrette dans votre salade, l’acidité va contraster avec la douceur de la quiche, vous pourrez alors mieux saliver, et apprécier son goût délicat.

Quiche courgette, noix de coco et curry

Quiche vegan à la courgette et au curry
Imprimer la recette
5 from 2 votes

Quiche à la courgette, noix de coco et curry

Une quiche originale avec des courgettes, de la crème de noix de coco et des épices, facile à préparer et riche en protéines.
Temps de préparation30 min
Temps de cuisson40 min
Type de plat: Plat principal
Cuisine: Française, vegan, Végétarienne
Portions: 6 personnes

Ingrédients

Pâte brisée

  • 250 g farine de blé
  • 1/2 c. à café sel
  • 50 g huile ou 80 g de margarine
  • 80 g eau

L'appareil à quiche vegan sans tofu soyeux

  • 200 ml crème de coco
  • 200 ml crème de soja
  • 200 g yaourt de soja
  • 40 g farine de pois chiches
  • 20 g fécule ici maïs
  • 1/4 c. à café sel
  • 2 c. à soupe épices type curry

Garniture

  • 550 g courgettes
  • 1 c. à soupe huile d'olive
  • 1 oignon
  • 2 gousses ail

Instructions

  • Commencez par préparer les courgettes. Rincez les courgettes, puis détaillez-les en rondelles ou demi rondelles assez fines.
  • Coupez également votre oignon en lamelles fines.
  • Faites chauffer une poêle ou un faitout, ajoutez l'huile d'olive puis les oignons. Faites revenir quelques minutes en remuant pour éviter qu'ils ne colorent, puis ajoutez les courgettes et l'ail dégermé et détaillé en petits morceaux.
  • Faites cuire à couvert pendant une bonne dizaine de minutes : quand les courgettes deviennent translucides, elles sont prêtes !
  • Laissez de côté : si vous faites la pâte à la margarine, vous risquez de l'abîmer en disposant les courgettes chaudes si vous faites attendre votre quiche avant de l'enfourner (oui, ça fait beaucoup de "si" mais ça peut vraiment être relou).
  • Préparez la pâte en mélangeant la matière grasse choisie avec le sel et la farine. Ensuite ajoutez l'eau pour lier : il est parfois nécessaire d'ajuster la quantité d'eau et de travailler la pâte jusqu'à obtenir une boule.
  • Etalez au rouleau sur votre plan de travail fariné ou entre deux feuilles de papier sulfurisé, et foncez un moule de 30 cm. Je ne peux que chaudement vous recommander les moules en fer pour une meilleure cuisson.
  • Dans un bol à fond plat ou un mixeur à petite contenance, préparez la crème en mixant tous les ingrédients. Je réalise un mélange moi même en mélangeant cumin, coriandre (1 c.à café) avec cannelle, curcuma, gingembre, cardamome, muscade en ajustant selon mes goûts. Ce mélange peut aisément être remplacé par votre bocal d'épices nommées "curry".
  • Disposez les courgettes dans le fond de tarte : j'en ai conservé quelques-unes pour décorer le dessus de la quiche mais vous faites bien comme vous voulez.
  • Versez par dessus le mélange et comblez éventuellement les vides sur les côtés et enfournez à 180°C pendant une quarantaine de minutes, jusqu'à ce que le dessus de la quiche soit doré et le fond cuit.
  • Laissez tiédir pour ne pas vous brûler la langue et mangez avec un peu de fromage frais vegan, et une salade de crudités.

Notes

Je réalise ma quiche dans un grand plat à tarte amovible avec des perforations pour laisser la chaleur et l’humidité bien circuler. 

15 Commentaires

  • Oh la la j’en rêve dès le matin. Alors moi je suis clairement team quiche depuis longtemps comparativement à l’échelle de ma « courte » vie (27 ans c’est court ?). Et je raffole des déclinaisons en tout genre, des associations nouvelles, des tests parfois loufoques. Je crois que je suis toujours en train d’en tester de nouvelles à chaque fois. Ayant une pâte dans le congélo et plein de courgettes, je pense me laisser tenter par cette recette toute fraîche (sauf si les températures toulousaines m’en empêchent).
    Pour ce qui est de la cuisson, je plussoie ce que tu écris. J’ai malheureusement un petit appartement, avec un petit four qui faisait le job mais qui commence à faiblir et alors souvent les pâtes manquent clairement de cuisson et c’est pas fou. Mais bon, pour le côté pratique du plat je ne suis pas prête encore à arrêter !

    A bientôt 🙂

    • Coucou Fanny !
      Haaa les fours, c’est souvent vraiment TOUT de leur faute.
      Par contre pour les quiches c’est vraiment l’infini des possibilités, comme toi j’en glisse régulièrement dans mes menus, disons une semaine sur 2 🙂

      • Ma mère l’a testé en suivant la recette à ligne de près et elle a ADORE. Elle a été bluffée par le côté fondant. Je crois que tu l’as réconcilié avec les quiches vegan. Elle m’a dit qu’elle préférait contrairement à celles à base de tofu soyeux.

  • Merci merci ! Nous nous sommes régalés ce midi avec cette quiche ! La recette est vraiment parfaite ! Je n’ai pas mis la crème de soja (un allergique à table) que j’ai remplacée par une bouillie (pas trop épaisse) de haricots blancs et c’était tout simplement un vrai régal !
    Encore merci !

  • Pour le coup chez moi, la quiche est un grand classique… et contrairement à toi, j’aime la déguster aussi bien chaude que froide. Pour la précuisson des courgettes, pour ma part, j’opte souvent pour la cuisson vapeur, simple et rapide !

  • 5 stars
    Un grand merci pour cette recette délicieuse et facile. Le lait de coco apporte vraiment une nouveauté dans la quiche aux courgettes.
    Ayant un plat en céramique, je rêve maintenant d’un plat en métal à fond perforé…

    • Bonjour Elisabeth,
      Très contente de lire que cette petite note subtile t’a plu !
      Haaa, je trouve la céramique si jolie, mais malheureusement, son pouvoir de cuisson ne me séduit pas autant que ce moule d’aventure pas très présentable mais si parfait pour cuire (et en prime il a un fort pouvoir de non adhérence, donc une fois fini d’utiliser, il est comme propre haha)

  • Passion quiche par ici aussi, à toute les sauces! enfin plutôt toutes les garnitures. C’est un peu comme les cakes, j’y mets tout ce qui me passe sous la main. Les restes de légumes rotis de la veille, au poireaux (ils sont de retour chez le maraicher, j’ai trop hate!) etc… j’ai souvent essayé de trouver la solution pour cette fichue pate humide sous la quiche là, bien au centre, et bien je suis contente que tu nous donnes l’astuce! je vais aller fouiner les magasins d’ustensiles de cuisine pour trouver ce fameux moule!

    • J’adooooore la quiche aux poireaux ! Surtout avec du tofu fumé hihi
      J’espère que ça solutionnera très problèmes : ici j’ai toujours le fond bien cuit depuis cet achat, que je ne regrette absolument pas !

Commenter

Evaluation de la recette




En publiant ce commentaire, vous autorisez la collecte de vos informations (adresse e mail et IP) qui ne seront utilisés qu'à cette fin précise. Pour plus d'informations sur la collecte de données consultez mes mentions légales.