Recettes salées Sans gluten Vegan

Gnocchi au houmous

Il y a des choses dont on se demande pourquoi on ne les a pas faites avant, tant c’est simple et bon. Et mélanger du houmous avec des gnocchi figure très en haut sur cette liste.
J’ai « créé » cette idée de recette pendant une longue période d’amour pour les gnocchi. J’ai des périodes culinaires comme ça où je découvre ou redécouvre quelque chose, et j’en mange très souvent. C’est super pratique pour s’imaginer plein de recettes avec parce qu’on va vraiment au fond du sujet.
A cette période j’avais donc développé un amour sans limites pour mon petit sachet de gnocchi acheté le vendredi quand on faisait nos courses. Je rentrais, j’ouvrais le paquet, je faisais dorer les petites morceaux de patate dans une belle rasade d’huile d’olive, et je me régalais avec ce que je trouvais à coller dedans.
J’avais mis sur pieds cette composition digne d’un 4 étoiles : des gnocchi bien dorés, un houmous prêt en 5 minutes, des tomates cerise, et des olives.
Facile, rapide, délicieux.

Gnocchi au houmous

Le choix des gnocchi

Je vous ai proposé plusieurs recette de gnocchi sur le blog, mais ma favorite reste pour toujours ceux à la pomme de terre, tout basiques.
C’est terriblement long à préparer, mais pour les longues soirées d’hiver, pourquoi pas. En l’occurrence, là, c’est pas l’hiver, et j’ai pas que ça à faire de rester dans ma cuisine alors que j’ai chaud.
Sur la lignée des recettes proposées récemment, j’ai travaillé celle-ci avec peu de cuisson et de travail.
Bien entendu, si vous ne mourrez pas de chaud à cuire dans vos propres liquides, rien ne vous empêche de faire vos propres gnocchi !

Au supermarché, je vous conseille de vérifier toujours la liste des ingrédients. Si traditionnellement les gnocchi peuvent être réalisés sans et le sont, il y a souvent des œufs qui se glissent dans les compositions.
J’achète ceux de chez Lustucru tout simples qui sont sans, et qui n’ont pas besoin de cuire dans de l’eau : je n’achète pas des trucs dans un sachet au supermarché pour avoir la moitié du boulot à faire. CQFD

Le houmous comme sauce

On pense souvent au houmous comme un merveilleux dip au bon goût de coriandre moulue, de cumin, de citron et de sésame. Une fois qu’on ouvre la porte vers l’idée que le houmous peut se transformer en sauce, on découvre tout un monde !
Dans notre cas, j’abaisse légèrement la quantité de cumin, et je met plus de coriandre, car je trouve que son goût frais va bien avec l’idée de l’été et les tomates.
Si vous le voulez, vous pouvez aussi opter pour la tartinade de haricots blancs à l’amande que je vous présentais avec des pommes de terre : plus neutre, très douce, et dans le même esprit.

Une chose est sûre, en ajoutant des tartinades à base de légumineuses on enrichit immédiatement ses plats de protéines et aussi de fer. Mélanie en parlait récemment dans une vidéo (pour une fois, je l’ai regardée !) : on ne trouve pas si facilement des protéines dans une alimentation vegan, et la meilleure manière de faire, c’est d’en ajouter partout et surtout, à tous les repas.
C’est quelque chose que je constate de manière assez générale autour de moi : beaucoup de végétariens ou végétaliens n’ont pas ce réflexe et c’est prendre, à mon sens, le risque d’une alimentation déséquilibrée que de ne pas leur faire une place systématique dans ses repas.
OUI aux légumineuses, tout le temps, partout.

Pour que ce soit moins kloug, je délaye un peu plus mon houmous et je le mixe très finement. J’utilise mon mixeur plongeant mais je prolonge simplement la période de travail. J’ajoute de l’eau (on peut aussi garder l’aquafaba), et j’obtiens un truc méga crémeux qui est absolument indécent de perfection avec les gnocchi bien croustillants.

Plat de gnocchi vegan

L’assiette composée gnocchi et houmous

Je me suis souvenue de cette recette en regardant mes archives de photos : j’avais préparé ça dans une assiette qui se la pète carrément, et ça faisait vraiment plat de restaurant. Ca m’a éclatée parce que ça prend 10 minutes à préparer.
C’est un plat super réconfortant, le genre qui fait un peu plat bonus dans les semaines où j’en ai ma claque de cuisiner (les cordonniers les plus mal chaussés on a dit).
La présentation importe peu mais c’est vite fait de disposer les gnocchi, les tomates et les olives par dessus avec les petites feuilles de basilic qui vont bien. Et ça fait rapidement un plat qu’on peut proposer quand on invite en ayant la certitude que tout le monde va trouver ça bon !

Je vous conseille de vraiment insister sur la cuisson des gnocchi : s’ils sont à moitié ramollos ça va tout de suite être très bourratif comme plat.

Ensuite, il va sans dire que la qualité des tomates et des olives est primordiale. Je prends des tomates bien mûres de préférence de petit producteur qui ont vu le soleil, mais aussi les olives kalamata qu’on trouve en vrac au magasin bio en vrac ou en bocal de la marque epikouros. Je vous conseillerais presque de ne pas goûter parce qu’une fois qu’on a commencé avec ces olives, on devient péteuse : on ne veut plus jamais manger les olives noires dégueulasses, plus jamais.

Pour des inspirations de menus, des rappels sur d’anciennes recettes, et plus encore, n’hésitez pas à vous abonner à ma newsletter !

Gnocchi à la sauce houmous

Plat de gnocchi au houmous
Imprimer la recette
5 from 2 votes

Gnocchi au houmous

Des gnocchi servis avec du houmous bien fluide en guise de sauce, des tomates, et des olives. Un plat complet et très rapide à préparer.
Temps de préparation13 min
Temps de cuisson7 min
Type de plat: Plat principal
Cuisine: vegan, Végétarienne
Portions: 4 personnes

Ingrédients

Le houmous

  • 530 g pois chiches soit 2 boîtes
  • 2/3 jus d'un citron jaune
  • 1/2 c. à café sel
  • 1 c. à café coriandre moulue
  • 2/3 c. à café cumin
  • 1 c. à café sésame
  • 2 c. à soupe huile d'olive
  • 2 gousses ail

Les gnocchi et la garniture

  • 600 g gnocchi soit 2 paquets
  • 600 g tomates
  • 15 olives kalamata
  • feuilles de basilic

Instructions

  • Faites revenir les gnocchi dans un fond d'huile d'olive, sur feu moyen, pendant environ 4 minutes de chaque côté. C'est un peu fastidieux mais au lieu de tout remuer, je préfère les retourner un par un pour m'assurer qu'ils sont bien dorés.
  • Pendant ce temps, préparez le houmous : égouttez les pois chiches (vous pouvez conserver l'aquafaba pour un dessert ou bien pour délayer le houmous), rincez-les, puis mettez dans votre récipient pour mixer.
  • Ajoutez par dessus le reste des ingrédients en ayant pris soin de dégermer l'ail et de conserver un peu du jus de citron : parfois les citrons sont plus ou moins acides et j'ajuste la quantité.
  • Mixez et ajoutez progressivement du liquide pour détendre le houmous : le but est d'obtenir quelque chose de crémeux, lisse, mais encore un peu épais.
  • Après avoir retourné vos gnocchi, ou quand ils sont cuits selon votre rapidité d'exécution, rincez les tomates, les feuilles de basilic.
  • Dans des assiettes larges (moi toujours creuses mais bon, tout le monde n'est pas parfait), disposez le houmous de manière généreuse, une portion de gnocchi, les tomates (on peut essayer de disposer ça de manière esthétique, ou pas), puis des olives, du basilic frais. La touche du chef consiste à poivrer avec un poivrier, au moment de consommer pour avoir tous les arômes du poivre fraîchement moulu.

6 Commentaires

  • en lisant le titre, j’imaginais des gnocchi avec des pois chiches au lieu des pommes de terre dans la pâte, bin non, le houmous ( sans tahini!!) il est dans la sauce, comme quoi il ne faut pas s’arrêter au titre.
    donc c’est un plat chaud/ froid si j’ai tout bien compris et il faut se grouiller de le faire parce que dans 6 semaines les tomates c’est fini!

    • Haha, tout à fait, et même que c’est volontaire de pas mettre de tahini dans celui ci parce que je trouve que ça ne va pas DU TOUT avec le reste du plat :p !!
      Oui, après, franchement, l’année dernière il y a eu des tomates jusque fin octobre, on est large 😉

  • 5 stars
    Une idée simple mais diablement efficace, rien a redire, c’était une excellente idée, et c’est une excellente recette !
    Nous avions du melon que nous devions manger et que nous avons rajouté en topping : cela a rajouté une touche de fraîcheur sucrée pas déplaisante à l’ensemble.
    Merci 😘

  • 5 stars
    Super recette que je vais refaire mais j’ai oublié le citron aux courses 🙁 vive la charge mentale lol 😉 je pense aller vite en acheter entre midi et 2 et finaliser le houmous pour pouvoir le manger ce midi 🙂
    Ninoucg sur Insta

    • J’espère que ça te plaira (avec le citron du coup :D) !
      Je vide totalement mon cerveau sur papier pour les courses et j’emporte mon petit marqueur à paillettes pour rayer. Ca m’évite d’avoir la tête pleine comme une pastèque ! Courage avec cette fichue charge mentale.

Commenter

Evaluation de la recette




En publiant ce commentaire, vous autorisez la collecte de vos informations (adresse e mail et IP) qui ne seront utilisés qu'à cette fin précise. Pour plus d'informations sur la collecte de données consultez mes mentions légales.