Recettes salées Sans gluten Vegan

Boulettes de tofu panées aux olives et leur véganaise

Cette recette de boulettes de tofu panées garnies d’olives a failli ne jamais voir le jour. Quand j’ai fait ces boulettes, Aram, roi chat de l’appartement (que tu as du voir passer moult fois sur instagram si tu m’y suis), a décidé de venir mettre sa truffe dans les parages. Le résultat? Des boulettes jusque sous ma bibliothèque et de la véganaise jusqu’au plafond.

Après avoir respiré par le ventre pour ne pas étrangler le chat (qui se léchait langoureusement la pâte, parce que la véganaise était absolument délicieuse), je me suis dit que je devais absolument vous les prendre en photos quand même. J’ai donc épousseté les boulettes et leur ai tiré le portrait. Voilà pour la petite histoire gourmande qui accompagne les boulettes hein.
Le pire c’est qu’après j’ai perdu la recette, j’ai donc du les refaire quand même pour me souvenir de tout!

Sinon, je vois souvent des questions sur le groupe de cuisine végétarienne/vegan ou je suis sur facebook, par rapport à la cuisine du tofu. J’utilise régulièrement du tofu dans mes plats chauds ou froids, et j’avais déjà parlé de cet ingrédient dans mon article sur les similis carnés. C’est un ingrédient pratique, finalement pas si coûteux que ça, et qui permet de varier les plats.
Il existe nombre de variétés de tofu mais si je ne devais en garder qu’un seul, ce serait le tofu basilic façon pesto de la marque sojami. Je le trouve DELICIEUX, il est made in france et n’a même pas besoin d’être vraiment cuisiné.
J’utilise finalement très peu de tofu nature, qui demande à être franchement plus travaillé. J’ai lu plusieurs fois que la lactofermentation a vraiment quelque chose à apporter coté santé alors je prends toujours soin de choisir un tofu lactofermenté nature.

Ne nous voilons pas la face, le tofu nature c’est franchement pas folichon (en tout cas pas ceux qu’on trouve dans le commerce, car j’ai entendu dire que le tofu au japon n’a rien à voir avec ce qu’on mange ici, mais comme on n’est pas au Japon …). Du coup il n’est pas rare que je rie en lisant les expériences de ceux qui ont tenté de faire simplement poêler leur tofu sans le faire mariner ou l’assaisonner à la louche/truelle/bassine/piscine.
Je dirais presque que c’est pas comestible nature sans rien lui faire, alors je peux comprendre le dégoût, d’autant que la texture n’est pas fantastique non plus.
Mais ce serait dommage de s’arrêter sur un échec, pas vrai? Imaginez si on avait pas appris à accommoder le cacao parce qu’on aurait abandonné en le découvrant amer?

De fait, j’ai donc acheté ce tofu, en me disant que j’en ferais un cheesecake ou un truc du genre, et un beau jour, je me dis « et si j’en faisais des boulettes tiens? ».
Mais des boulettes à quoi? En cherchant (juste un peu) dans mon frigo, j’ai vu un bocal d’olives. Si tu es comme moi, les olives sont à peu près à ta vie ce qu’est l’oxygène à tes poumons. L’idée était trouvée pour un résultat terre/mer avec quelques algues en assaisonnement.
Quand j’ai eu fini de mixer et de faire des boulettes, je me suis souvenue de ma recette de tofu pané aux algues façon poisson pané, et j’ai eu un tilt! Je n’avais jamais refait cette recette mais c’était très bon et facile.
Avec un peu de polenta, on fait une panure superbe et régulière, qui cuit très bien et qui croustille légèrement, le tout sans gluten. Elle est pas belle la vie?

Pour la mayonnaise vegan, je vous ai récemment donné ma recette, et je trouve que c’est vraiment la plus facile à faire, de toutes les méthodes que j’ai pu tester. On pourrait se dire que c’est contraignant à faire soi-même mais c’est si rapide à préparer et si parfait avec ces boulettes que j’ai eu l’impression de découvrir la lune.
Donc si toi aussi t’as un bloc de tofu nature qui traîne dans ton frigo, je suis là pour le sauver.

J’ai accompagné ces boulettes d’une salade avec quelques radis, mais rien ne t’empêche de faire un peu de riz à coté pour quelque chose de plus costaud. A savoir quand même que la véganaise n’est pas le truc le plus léger du monde, donc allez-y mollo sur l’accompagnement tout de même haha.

Que faire avec du tofu nature?

Boulettes de tofu façon poisson

Boulettes de tofu vegan aux olives

Mayonnaise vegan maison facile

4.5 de 2 votes
Boulettes de tofu pané
Boulettes de tofu aux olives et aux algues - sauce véganaise
Temps de préparation
20 min
Temps de cuisson
10 min
Temps total
30 min
 
Type de plat: Plat principal
Keyword: algues, boulettes, olives, pané, tofu, vegan, végétalien
Portions: 8 boulettes
Ingrédients
  • 100 g tofu lactofermenté nature
  • 30 g olives vertes
  • 1 c. à café mélange d'algues du pécheur
  • 1 c. à soupe crème de soja si besoin
  • 1 c. à soupe saumure des olives
  • 1 c. à café moutarde
  • 4 c. à soupe polenta à cuisson rapide
  • 1 c. à soupe crème de soja
Véganaise
  • 2 c. à soupe crème de soja
  • 1 c. à café moutarde (fine ou forte selon vos goûts)
  • 4 c. à soupe huile de tournesol
  • 1 pincée sel kala namak
Instructions
  1. Mixez ensemble le tofu avec la moutarde et les algues du pêcheur que vous aurez laissé gonfler dans la saumure. Laissez reposer au frais si possible pour permettre aux saveurs de se développer.

  2. Coupez les olives en petits morceaux. 
    Reprenez votre mélange mixé à base de tofu. Il doit être mixé bien fin et permettre de réaliser des boules bien compactes qui se tiennent. Si le mélange est trop friable n'hésitez pas à ajouter un peu de crème de soja pour lier (cela dépend beaucoup de la marque du soja).

  3. Réalisez des boules d'une cuillère à café bombée pour chacune. Si vous avez du mal à faire des boules, vous pouvez aussi en faire des palets, tout aussi bons et plus faciles à cuire de manière homogène.

  4. Disposez la crème de soja de la panure dans un ramequin, et la polenta dans un autre. De préférence, je vous conseille d'utiliser une main pour rouler dans la crème et l'autre pour rouler dans la polenta.

  5. Dans une poêle qui n'adhère pas, faites chauffer 2 cuillères à soupe d'huile d'olive sur feu vif, et faites dorer les boulettes de tofu. Au besoin, n'hésitez pas à ajouter un peu d'huile supplémentaire.

Sauce Véganaise
  1. Mixez tous les ingrédients ensemble, conservez éventuellement au frais si besoin, ou consommez directement.

  2. Servez le tout avec des crudités (ici du pourpier et des rondelles de radis) ou bien un peu de riz.

Boulettes de tofu pané

J’espère qu’en goûtant ces boulettes, vous changerez d’avis sur le tofu nature. Pensez-y aussi si vous voulez réaliser des fromages végétaux (le soja étant d’ailleurs en lui-même ce qu’on pourrait qualifier de fromage puisque c’est une pâte fermentée!), ou même des desserts de type cheesecake : ça peut-être un bon allié! (et ne parlons pas des farces, à condition de bien les assaisonner 😉 !).

Et sinon, je voulais faire un bisou à une chouette copine rencontrée grâce au blog, Florence, qui tient le blog du bio dans mon bento, et qui propose des recettes de boulettes incroyables. Etant une véritable incapable de la boulette, ça a souvent été une petite private joke entre nous, mais Florence est ma reine incontestable de la boulette, pleine d’une belle énergie, et de soleil (en même temps elle vit à aix en provence donc…). Je tenais à lui remettre mon prix pour ces boulettes parfaites, pour certainement la première et la dernière fois de ma vie (d’habitude ce sont plutôt des crêpes.

Je vous embrasse, j’ai de la glace à faire.

Délia ♥

8 Commentaires


  • Le tofu nature je m’embête pas je le fait mariner dans de la sauce soja et doré à la poêle ensuite, c’est rapide et plutôt bon. 😁 Mais tes boulettes ont l’air excellentes ! 🤤

  • Alors pour avoir gouté du tofu asiatique à deux reprises (une fois dans un restaurant chinois sois forme de ma po tofu et une autre dans un resto coréen dans du kimchi jigae aka ragout de kimchi), ben je peux te dire que c’est encore plus dégueu que nos tofus européens. Ça a un goût de soja hyper fort, c’est pas du tout neutre en goût. Franchement, je préfère encore nos tofus sans goût ! J’attends quand même de voir avec le tofu japonais (oui, un jour j’irai au Japon !!!) mais je suis pas très optimiste…


  • Bonsoir,
    exilée dans un pays fort fort lointain et très très très humide (98%, même pas peur!), mon homme et moi avons décidé de nous lancer dans le vegan…Super facile, sauf qu’ici, le tofu et les proteines de soja sont quasi inexistantes!!!Bref, me voilà avec mon caddie au supermarché du coin et oh surprise, du tofu (à pris d’or, soit, mais présent tout de même..), donc hop dans le caddie!Sauf, que, maintenant dés que je vois le paquet, je me dis « que faire avec ce truc trop bizarre?? », puis je tombe sur ton site (un paradis pour moi, soit dit en passant!), et là:miam, des bonnes boulettes!!Allez je me lance!!Mais hic, pas d ‘algues de pêcheur, ni de ramoneur d’ailleurs…Snif…Puis je remplacer ces algues par un autre ingrédient que je puisse trouver dans mon pays sauvage et adoré??Je sais , pas facile mais on sait jamais, si tu as une idée, je prends!!!Merci!!!

    • Haha, merci pour ton commentaire ensoleillé!
      Je pense que si tu te passes des algues et que tu n’utilises que les olives ce sera bon aussi 😉 !
      Merci en tout cas pour ton commentaire!
      Je réponds longtemps après, je ne sais pas ce qu’il en est pour toi, toutes mesexcuses j’étais en transit entre deux adresses ! 🙂

Commenter

En publiant ce commentaire, vous autorisez la collecte de vos informations (adresse e mail et IP) qui ne seront utilisés qu'à cette fin précise. Pour plus d'informations sur la collecte de données consultez mes mentions légales.