Desserts Vegan

Tarte aux reines-claudes

Vous commencez à en avoir l’habitude : chaque recette ici présente a son histoire. Et ce n’est pas avec cette recette de tarte crème pâtissière et reines-claudes que ça va changer!

Depuis que je suis arrivée à la campagne, je n’ai pas sympathisé avec beaucoup de personnes, mais ma voisine du bout de la rue, ça oui! C’est toujours un peu difficile d’expliquer ce qu’il retourne de ce qui est végétarien ou pas, d’autant que l’opinion publique (on t’emmerde un peu, honnêtement), a l’air de considérer que les poissons poussent dans la terre par système racinaire.
Même si je sens qu’elle ne comprend pas forcément toutes les implications et que c’est obscur, elle n’a jamais exprimé le moindre désaccord envers ça -en tout cas pas devant moi haha-.
Je ne sais pas si c’est le temps qui passe, ou si c’est simplement qu’on a un faux avis sur la campagne et ses idées arriérées sur le sujet, mais depuis que je suis ici, j’ai trouvé des réactions beaucoup plus modérées sur le végétal que quand j’étais en ville.
Je vous pose ça là sans trop savoir où ça va mais je trouve toujours ça positif de dire qu’on trouve parfois la tolérance dans des endroits que l’on ne soupçonnerait pas et que c’est important de rester ouvert aux bonnes surprises.

Tout ceci étant posé, ma petite voisine avait déjà commandé plusieurs fois chez son « ami Thiriet » (pour ceux qui ne connaissent pas, c’est l’équivalent de Picard surgelés, c’est un peu la petite boutade), une tarte aux fruits. A force d’en discuter avec, j’ai dégagé sa préférence pour ce type de desserts. Même si après avoir goûté à la tarte citron, elle n’aurait pas dit non non plus ;-)!
Le fait est qu’elle avait à ce moment là de magnifiques reines claudes dans son jardin. Ici, presque tout le monde a des fruits entre ses murs, mais tout le monde n’a pas forcément ni l’envie, ni l’énergie de cuisiner, mettre en bocaux, ou même cueillir.
Alors, après avoir vu les énormes fruits dans son jardin, n’ayant rien à voir avec les reines-claudes qu’on trouve dans le commerce qui sont minuscules, j’ai eu envie d’y goûter et aussi, de lui faire un petit quelque chose avec.

Cette tarte n’est ni plus, ni moins que la tarte la plus classique qu’on puisse faire avec des fruits : un fond de pâte croustillant, une crème pâtissière épaisse et fondante, et des fruits passés au four.
Pourtant, c’est un véritable délice!
Je vais vous donner une astuce pour donner un peu de brillance à vos tartes aux fruits, qui font parfois un peu la tête!
Soit vous achetez du nappage blond en magasin (que vous trouverez chez Zodio notamment ou G detou à Paris, ou alors en ligne, tout simplement), ou bien vous avez dans vos placards une gelée ou une confiture assez fluide. J’utilise souvent la confiture d’abricots, mais la gelée de n’importe quoi qui ne soit pas trop coloré (type mûre ou autre), fera parfaitement l’affaire. Prenez alors un pinceau, prélevez de la gelée que vous aurez fouetté pour la rendre fluide, et nappez le dessus des fruits délicatement. Vous aurez une tarte comme à la boulangerie 😉 !
N’y allez pas non plus comme des brutes à mettre 20 cm de nappage, c’est très sucré! Mais ca peut aussi apporter une saveur supplémentaire, et offrir un coup de fouet à une tarte un peu tristounette en sortie de four 😉 !

Pour la blague, je n’ai pas stipulé à ma voisine que la tarte était entièrement végétale : elle l’a trouvée très bonne, c’est tout ce qui m’importait!
Cela fait quelques temps que je me questionne sur l’intérêt de mentionner la démarche, je ne le fais qu’après coup quoi qu’il arrive, le goût de « ha oui maintenant que tu le dis y’avait un truc bizarre » étant moins évident à placer quand on te demande ta recette ou qu’on te félicite sur une pâtisserie.
Vous me trouvez peut-être fourbe, je me trouve rusée. J’imagine que tout est question de point de vue!

Vous pouvez évidemment varier cette tarte au gré de vos envies et des saisons, en vous assurant qu’il s’agisse de fruits qui ne rendent pas trop d’humidité à la cuisson : en ce sens je vous déconseille la poire par exemple.
Je songe déjà à des versions aromatisées de crème pâtissière … Et de la variété de fruits qui pourraient prendre la place des reines-claudes.

Je vous avais également partagé une version de brioches à la crème et aux reines-claudes il y a de ça un moment, n’hésitez pas si jamais vos envies se portent sur quelques chose de plus dodu qu’une tarte! Et si l’idée d’une tarte vous plait mais que vous avez toujours envie d’inspiration, j’avais publié une recette de tarte noisette et reines-claudes, dans un autre style mais tout aussi sympathique!
Et maintenant place à la recette!

Tarte à le reine claude

Tarte aux reines-claudes
Temps de préparation
1 h
Temps de cuisson
40 min
 
Type de plat: Dessert
Cuisine: Française
Keyword: prunes, tarte
Portions: 6 personnes
Ingrédients
Pâte sucrée vegan
  • 130 g margarine vegan
  • 50 g sucre glace
  • 20 g sucre en poudre
  • 25 g poudre d'amandes
  • 1 c. à soupe fécule de maïs
  • 60 ml eau
  • 250 g farine de blé t45
  • 2 c. à soupe purée d'oléagineux amande ou cajou sont parfaites
  • 1/2 c. à café sel si possible kala namak
Crème pâtissière vegan
  • 225 g lait végétal
  • 1/2 gousse vanille
  • 30 g sucre en poudre
  • 30 g fécule de maïs
  • 1 pincée sel kala namak voir notes
  • 1 pincée curcuma pour la couleur – facultatif
  • reines-claudes selon la taille, le poids varie!
Instructions
Préparation de la pâte sucrée vegan
  1. Dans une cul de poule ou la cuve de votre batteur muni de l'outil "feuille", travaillez tous les ingrédients ensemble, jusqu'à obtenir une boule de pâte.

  2. Emballez au contact avec un film alimentaire après l'avoir boulée et légèrement aplatie, et mettez au frais pendant une heure environ pour faciliter le travail de la pâte, car elle est un peu capricieuse.

  3. Prenez un rouleau, et posez la boule sur une morceau de papier sulfurisé. Pour faciliter l'étalage, la pâte doit légèrement revenir à température pour ne pas être trop dure non plus sinon elle a tendance à craquer.

  4. Etalez la pâte sur une épaisseur de 2/3 mm environ (assez fin donc!), pour ne pas obtenir une pâte trop épaisse. Retirez le papier sulfurisé du dessus de la pâte.

  5. Déposez la pâte délicatement dans un moule ou un cercle à tarte. Si vous prenez un moule, vous aurez certainement besoin de plus de crème pour garnir car ils sont plus profonds. Foncez le moule ou le cercle avec la pâte après avoir décollé le papier sulfurisé délicatement.

Préparation de la crème pâtissière vegan
  1. Aplatissez bien la gousse de vanille sur une planche ou votre plan de travail, et coupez-la dans l'épaisseur en deux, pour en extraire le maximum de graines en grattant avec la lame de votre couteau.

  2. Si vous en avez le temps, réalisez une infusion du lait avec la gousse de vanille la veille : mettez la vanille et les grains dans la casserole, faites bouillir, et mettez au frais, de manière hermétique (dans une boîte ou avec un film alimentaire).

  3. Le lendemain, ou si vous n'avez pas le temps de faire infuser, faites chauffer tous les ingrédients en ayant pris soin de bien remuer pour éviter les grumeaux de fécule, et faites épaissir sur feu moyen.

  4. Cuisez jusqu'à ce que le fouet laisse des traces dans la crème.

  5. Une fois la crème cuite, retirez la gousse à l'aide d'une fourchette (n'y allez pas avec les doigts, malheureux, c'est chaud!), et versez la crème dans le fond de tarte. Lissez au mieux avec une cuillère.

  6. Rincez et essuyez vos reines-claudes. Selon leur taille, découpez en deux ou plus, et garnissez la tarte : les fruits rétrécissent pas mal à la cuisson, soyez généreux sans exagération, sinon c'est la piscine garantie.

  7. Enfournez à 180°C pendant environ 35 minutes, le temps que la pâte soit dorée, et avant que les fruits ne soient brûlés (dit comme ça on dirait que c'est simple, mais ça ne l'est pas tant que ça!)

  8. Selon votre envie, nappez avec du nappage blond (qu'on trouve en magasin spécialisé) ou avec un peu de gelée de fruits.

Notes

La recette est réalisée dans un cercle de 22 cm de diamètre. 
Les proportions de la pâte vous donneront certainement plus d’une tarte, vous pouvez alors congeler la pâte sucrée, emballée, en ayant pris soin de bien identifier ce que c’est et la date de fabrication. Pour l’utiliser, vous n’aurez plus qu’à la décongeler en la laissant une nuit au frais ;-).
Le sel kala namak est un sel au goût soufré qui rappelle la saveur de l’oeuf.

En vous souhaitant bon appétit, je retourne à ma bien aimée cuisine!

Délia ♥

1 Commentaire

Commenter

En publiant ce commentaire, vous autorisez la collecte de vos informations (adresse e mail et IP) qui ne seront utilisés qu'à cette fin précise. Pour plus d'informations sur la collecte de données consultez mes mentions légales.