Recettes salées Sans gluten Vegan

Omelette végétalienne

Je dois dire que j’ai pas mal travaillé sur ma recette pour obtenir un résultat satisfaisant pour cette version d’omelette vegan.
Parce que oui, maintenant on peut faire une omelette sans casser des oeufs … Ou presque 😀 ! Je vois déjà les puristes s’évanouir et la Mère poulard me coller un procès aux miches pour faux et usage de fausse omelette, mais si vous êtes là c’est que vous aussi vous souhaiteriez connaître mon secret. Et comme je suis plus sympa que la Mère poulard je ne vais pas vous le vendre à 12€ l’omelette au Mont Saint Michel.

Je vous le rabâche à longueur de journées (ou plutôt d’articles), que le plus difficile à remplacer dans l’alimentation végétale et les recettes, ce sont les oeufs. Comble de faire une recette qui ne contient que des oeufs, mais sans oeufs, pas vrai?
Se compliquer la vie, plus qu’un passe temps, une véritable passion nourrie au grain.

J’ai longtemps boudé les recettes d’omelette végétale après en avoir essayé qui m’avaient un peu écoeurée. C’était pâteux, collant sur la langue, lourdingue, et ça n’avait aucun goût. Pire encore pour les versions 100% farine de pois chiche qu’on retrouve parfois, ça a le goût … De pois chiches quoi. Mais le côté un peu trop fort (parce que tu ne peux pas ignorer mon amour pour le pois chiche), une saveur très marquée, et un côté un peu granuleux sur la langue.
L’idée de réessayer m’est venue quand j’ai enfin trouvé mon appareil à quiche vegan parfait, même si ça fait un moment, vous comprendriez si vous voyiez la taille de ma todo food. Je la léguerai quand je quitterai ce monde, ce sera mon héritage.

Omelette vegan aux champignons

Recette d'omelettes vegan

Toujours est il que dernièrement j’ai refait de la quiche, et il m’est apparu comme absolument indispensable de retenter aussi la version omelette, parce que je me suis vraiment régalée ce jour là.
Comme la quiche végétale, il est important pour une omelette vegan de bien la garnir. Si la saveur n’a rien de désagréable, on atteint forcément les limites de la ressemblance au bout d’un moment.
Cette version cuit bien, il ne reste pas de coeur à moitié cru pâteux. Avec le sel kala namak qui est pour moi un indispensable dans ce genre de préparations, on obtient une saveur d’oeuf, la garniture tient cependant une place importante.

Ce qu’on ne retrouvera pas dans notre omelette végétale, c’est le côté mousseux de l’oeuf, les petits bulles alvéolées coincées au coeur, et l’effet un peu spongieux.
Une fois ça en tête, on peut pleinement savourer cet hommage à l’omelette sans oeufs dedans.
Cette version est bien moelleuse, elle sera le réceptacle parfait pour toutes vos envies, elle est également très protéinée, peu grasse, et très facile à faire, donc je vous le dis, c’est le jackpot.
J’ai choisi des champignons que j’aime particulièrement ici, chanterelles et girolles, qui sont très savoureux. Même si ce sont des produits qui sont chers, une petite quantité permet de donner une saveur unique aux plats. On peut alors garnir avec des pommes de terres sautées en complément (bien dorées en amont, c’est délicieux!), mais aussi des champignons de Paris pour une version un peu plus quotidienne.
Enfin vous y mettez bien ce que vous voulez, moi je vous propose la version automnale.
Je dégage ma responsabilité de toute personne qui mangerait des champignons inconnus cueillis dans le gazon je ne sais pas où, au passage. Cette année a l’air d’être une année record dans les intoxications aux champignons, s’il vous plait, restez en vie et ruinez-vous plutôt que de partir à la cueillette si vous n’y connaissez rien. Mieux vaut avoir un PEL vide que d’être mort.

Omelette sans oeufs à base de tofu soyeux

La cuisson est importante pour ce genre de préparations -bon, dans toutes, mais là encore plus- : j’ai cuit mon omelette pendant une dizaine de minutes à feu doux, dans une poêle à crêpe anti-adhésive (qui était super fière de sortir du placard pour autre chose que pour des crêpes, même si ça ressemble vachement à une crêpe), le tout couvert pour bien conserver la vapeur et ajouter un genre de cuisson à l’étuvée. Un vrai petit Hammam pour omelette!
Le truc un peu difficile avec les omelettes en général (en omni aussi hein), c’est que l’omelette ne crame pas au cul, mais cuise au dessus. On dirait que c’est facile dit comme ça, mais vraiment, l’omelette végétale a besoin d’une infinie tendresse de cuisson.
Une fois bien cuite, je l’ai faite saisir un coup, pour qu’elle croustille légèrement.

J’espère que cette version de l’omelette sans oeufs vous plaira.
Vous allez vous dire que ces derniers temps je suis sponsorisée tofu soyeux, vous auriez tort parce que je touche pas un rond là dessus -what a shame-, mais par contre, quand je suis dans un aliment ou un style de cuisine je donne tout. Ne vous inquiétez pas, on part bientôt sur les légumes, parce que c’est ça, ma prochaine lubie. Et puis noël aussi.

Omelette végétalienne

5 de 1 vote
Recette d'omelette sans oeufs
Omelette vegan aux champignons
Temps de préparation
10 min
Temps de cuisson
20 min
 
Type de plat: Plat principal
Cuisine: Française
Keyword: champignons, tofu soyeux
Portions: 1 omelette
Ingrédients
  • 125 g tofu soyeux à trouver en magasin bio
  • 60 g crème liquide végétale
  • 60 g farine de pois chiches
  • 50 g eau
  • 1/4 c. à café sel kala namak
  • 1 gousse ail
  • 1 c. à soupe persil
  • 1 c. à soupe huile d'olive
  • 200 g champignons frais
Instructions
  1. Dans le verre doseur de votre mixeur plongeant ou dans le bol de votre mixeur, mettez le tofu soyeux avec la crème, l'eau, la farine de pois chiches, et le sel kala namak.

  2. Mixez pour obtenir un mélange parfaitement homogène et lisse.

  3. Pour préparer les champignons, grattez la terre résiduelle, et si vraiment besoin passez brièvement sous l'eau (mais c'est blasphème!).

  4. Dans une poêle, faites revenir les champignons dans un peu d'huile d'olive, et faites suer les champignons sur feu moyen.

  5. Vous pouvez conserver le jus des champignons pour remplacer une partie de l'eau de la recette d'omelette, la saveur n'en sera que plus marquée.

  6. Une fois les champignons cuits, après 5 minutes environ de cuisson, débarrassez le jus de cuisson, ajoutez l'ail que vous aurez passé au presse ail ou ciselé finement, puis le persil, également ciselé.

  7. Ajoutez la préparation d'omelette par dessus (si vous voulez que ce soit plus esthétique, mettez d'abord l'omelette, PUIS les champignons).

  8. Sur feu doux, laissez cuire l'omelette à couvert pour une cuisson "vapeur" en supplément.

  9. Il faudra une dizaine de minutes de cuisson : pour contrôler, vérifiez que l'omelette soit visuellement cuite, sans zones crues ou pâteuses en surface.

  10. Regardez la coloration de l'omelette en dessous, et si besoin, faites dorer quelques minutes.

  11. Servez chaud avec une salade de crudités par exemple!

Notes

Le sel kala namak est un sel soufré qu’on utilise en cuisine et pâtisserie végétale pour rappeler la saveur de l’oeuf. On le trouve sur les épiceries spécialisée dans le végétal en ligne et dans certaines grandes surfaces (j’ai cru comprendre dans certains magasins auchan ;)!)

Je sais que certains ont une dent contre le tofu, mais ce serait dommage de passer à coté de ce genre de plats faciles à préparer et qui permettent de varier les assiettes!

Je vous conseille, pour apprendre à apprécier le tofu :

  • D’essayer plusieurs marques de tofu : je lis souvent des personnes qui disent ne pas aimer le tofu, mais qui n’ont essayé qu’une seule marque de tofu!
  • D’essayer plusieurs sortes de tofu : il n’existe pas que le tofu en bloc nature, parmi les tofus que je préfère, ceux de la marque taifun notamment, qui ont une belle gamme de tofus aromatisés, mais aussi sojami!
  • De le cuisiner! Le tofu n’est pas un steak qu’on cuit de chaque coté (quoique pour certains tofus aromatisés!), il convient donc de accommoder un peu
  • De ne pas partir avec des à priori : le tofu souffre de sa réputation, alors que c’est un aliment très intéressant sur le plan nutritionnel, et qu’il est finalement bon marché 🙂

Pour les plus curieux et pas encore amateurs de tofu, je vous conseille mon article sur comment cuisiner le tofu, ça vous inspirera certainement une certaine sympathie à l’égard de cet aliment ;-)!

En vous souhaitant de bien vous régaler avec cette recette d’omelette végétale!

10 Commentaires

  • « Mieux vaut avoir un PEL vide que d’être mort ».

    Tu es mon idole.

    De toute les omelettes de pois chiches que j’ai pu cuisiner, il est clair que le tofu soyeux apporte un vrai plus au niveau de la texture. C’est néanmoins un produit que j’ai très rarement, et je lui substitue quasiment tout le temps de la crème de soja, voir, en cas de fond de placard, du lait, en moindre quantité. Et à feu doux, avec de l’oseille, de l’ail , des petits oignons et bien sur, des patates sautées dorées, avec, une petite salade de mâche. Rajoute à tout ceci, un petit blanc pas trop sec, moi je dis qu’on peut ouvrir un bistrot terroir végétal.

    Tu m’accompagnes ?

    • C’est à dire que j’en espérais pas moins avec des punchlines pareilles!
      Haha
      J’avoue que j’en achetais pas beaucoup mais ces derniers temps c’est fréquent, justement parce que je suis dans ma phase quiche/omelette.
      Moi je fais pas à manger, je mange dans ton bistrot, c’est bon? :p

  • Merci pour cette inspiration ! Je suis totalement d’accord sur le fait que les crêpes de farine pois chiches toute seule, c’est pâteux, écœurant. Quelle bonne idée que le tofu soyeux, quand on sait que le tofu brouillé existe, ou que tu remplace des œufs avec du tofu dans un super beau cœur coulant au chocolat. Par contre je me disais, pour remplacer l’effet mousseux de l’œuf, pourquoi ne pas intégrer de l’aquafaba au mélange ? Ça se tenterais je pense, après je ne sais pas si il faudrait le monter un peu d’abord ou non.

  • 5 stars
    Hello ! Je reviens ici après avoir testé la recette ce midi. Je n’avais pas de sel soufré, donc pas de petit goût d’œuf, mais même sans ça très bon ! Par contre, je ne maîtrise absolument pas la cuisson de l’omelette car en version tradi je n’aime pas ça ^^’ du coup, question très bête mais quand tu dis 10min à couvert sur feu moyen, est-ce que tu retourne ton omelette au bout de 5min ? En tout cas, même si j’ai plutôt cuit plus rapidement le deuxième côté, rien de pâteux pas agréable en bouche. Après , c’était encore très moelleux au centre, presque un peu humide, mais pas du tout désagréable comme les galettes de farine de pois chiche seule.
    p.s : je l’ai garnie de brocoli vapeur avec un peu de sauce soja, et ça rend très bon 😉

    • Hello Lou!
      Je re réponds ici du coup, que tout le monde ait les informations : je n’ai pas retourné mon omelette du tout, elle a cuit 10 minutes environ à couvert.
      Je n’ai pas encore glissé de brocolis dans mes omelettes mais ça ne saurait tarder …

Commenter

En publiant ce commentaire, vous autorisez la collecte de vos informations (adresse e mail et IP) qui ne seront utilisés qu'à cette fin précise. Pour plus d'informations sur la collecte de données consultez mes mentions légales.