Recettes salées Vegan

Gnocchi de carottes et pesto de persil

Parce que les carottes sont censées être à l’honneur tout le mois sur le blog et qu’on peut le dire, j’ai un peu fait dans la colle, voilà une deuxième recette de carottes. Pour être tout à fait honnête, deux autres suivront celles-ci mais dans le cadre de partenariats, qui se tiendront au mois de mai, donc vous ne m’en voudrez pas, on patientera un peu pour la fin de ces légumiades, histoire que je ne me transforme pas en carotte géante.
Et une recette de plus dont on n’a pas l’habitude, avec cette suggestion de gnocchi de carottes, avec quand même un petit twist de pesto de persil!

Recette de gnocchi de carotte

Faire ses gnocchis de légumes

Je vous ai déjà partagé ma recette de gnocchi de pomme de terre, on va dire la recette la plus « classique » qui soit en terme de gnocchi. Je vous ai aussi partagé la recette des gnocchi de betterave sur le blog, une recette détournée, avec des haricots blancs dedans. Et enfin la recette des gnocchi de patate douce violette, qui avaient une très jolie couleur!
Le principe du gnocchi n’est pas très compliqué en soi, mais dès qu’on commence à s’éloigner de la pomme de terre et de son amidon, on rentre dans une nouvelle cour, pleine de galères.

En fait, le plus difficile avec les gnocchi aux légumes c’est de ne pas faire des petits morceaux de caoutchouc. Plus on ajoute de farine, plus c’est élastique, et bien entendu, moins c’est bon.

En faisant des gnocchi de légumes, plusieurs options s’offrent à nous :

  • remplacer une partie des pommes de terre par de la purée du légume choisi
  • utiliser seulement de la purée dudit légume et ajouter plus de farine

En fait on est d’accord ça fait deux options, mais ça reste un choix hein?
Si vous optez pour la version sans pomme de terre, sachez que la texture sera différente et certainement plus difficile à travailler que les gnocchi classiques de pomme de terre et le résultat est plus élastique.
Mais ça se fait!
Le gros avantage c’est que vous aurez la saveur du légume de manière plus marquée.

Gnocchi de pomme de terre

Comment faire ses gnocchi de carottes

Dans le cas de la carotte, comme dans ma recette de gnocchis de betteraves, il s’agit d’une purée lisse.
Les carottes sont cuites en amont à la vapeur, et ensuite réduites au mixeur. on ne pourrait pas faire ça avec des pommes de terre qui finiraient par être élastiques (c’est d’ailleurs cette propriété qui permet de faire du fromage de pomme de terre!).
De là, on ajoute la farine, petit à petit, le moins possible, afin de ne pas altérer la texture.

Vous verrez en déroulé de la recette que la texture est assez collante au premier abord, mais le secret c’est de bien fariner le plan de travail pour réussir à en faire un boudin!
Ensuite, on découpe des petits tronçons.

Je ne sais pas si vous être familiers avec le terme « pocher » qui consiste à plonger un aliment dans de l’eau chaude pour le faire cuire. On en parle souvent pour les oeufs, et on le fait de la même manière pour les gnocchi, qui sont d’abord cuits dans l’eau avant toute autre chose.
C’est assez rigolo d’ailleurs, parce que quand ils sont cuits, il s’annoncent tout seuls et remontent à la surface, où vous n’avez plus qu’à les repêcher (avec une écumoire c’est super facile).
Une fois que t’as fait le maître nageur pour les gnocchi, hop, tout le monde à égoutter, parce que rien n’est génial détrempé, surtout pas les gnocchi.

On peut faire du gratin de gnocchi, mais moi les gnocchi, je les mange dorés dans de l’huile ; même quand j’en mangeais des panzani, je les faisais revenir dans plein de matière grasse jusqu’à ce qu’ils aient une petite cuirasse dorée, et que quand je les croque ça fasse « critch ».

Le pesto, pour accompagner les gnocchi de carottes

J’ai beau toujours essayer de manger des plats complets, j’admets qu’un peu comme les frites, j’aime bien manger les gnocchi tout seuls, ou avec très peu de choses dedans. Pour les accompagner au mieux, j’ai réalisé un pesto de persil.
Si jamais vous avez de jolies carottes primeur et que vous avez les fanes sur les bras, vous pouvez en utiliser pour la réaliser d’ailleurs! Je vous conseille cependant de garder une partie de persil car les fanes de carottes n’ont pas forcément la saveur la plus agréable du monde seules.

Pour faire un pesto en gros il vous faut une graine, de l’huile, un truc vert (ça laisse de la marge hein) et puis de l’ail pour que ça arrache un peu. Bon et en vrai du fromage mais la véganie ne propose pas encore de fromage prêt à l’emploi aussi facilement que ça donc on fera sans, parce que l’idée quand t’as déjà passé 45 minutes à faire et cuire tes gnocchi, c’est pas de continuer sur la lancée et affiner un grana padano vegan hein.

Dans cette version j’ai voulu allez au bout du concept du plat 100% François le français, et on est donc sur de la graine de tournesol absolument bien de chez nous.
Et ce qui est plutôt cool, c’est que c’est une graine qui apporte une légère saveur fromagère : je dirais pas que ça nous arrange bien ici, mais carrément les gars.
Du coup ça fait un pesto pas cher mais bien bon! Le persil étant facile à trouver, je vous fais pas un dessin, ce plat est super simple à réaliser, avec vraiment que des ingrédients bon marché, mais quand même on en fait un plat sympa.

J’admets que pour accompagner les gnocchi que je mets 1h30 à préparer, j’adore les émincés façon poulet de la marque céréal (je vous dis ça avec le coeur parce que je touche pas un rond sur cette reco haha). Parce que j’imagine que je suis faite de contradictions.
Rien ne vous empêche de faire du seitan ou du tofu rôti avec, histoire de, mais bon, vous savez tout sur ma reco.

Gnocchi de carottes sans oeufs

Recette des gnocchis à la carotte
Imprimer la recette
5 de 1 vote

Gnocchi de carottes au pesto de persil

Une recette de gnocchi à base de carotte, et un pesto de persil avec des graines de tournesol. Un plat vegan et pas cher!
Temps de préparation1 h
Temps de cuisson20 min
Type de plat: Accompagnement
Cuisine: Italian
Portions: 4 portions

Ingrédients

  • 150 g carottes
  • 200 g pomme de terre
  • 180 g farine de blé (environ)
  • 2/3 c. à café sel

Pesto de persil

  • 50 g persil frais
  • 50 g graines de tournesol
  • 70 g huile d'olive
  • 1/2 c. à café sel
  • 1 c. à soupe levure maltée
  • 1 gousse ail

Instructions

Préparation des gnocchi

  • Epluchez et faites cuire les carottes et la pomme de terre (j'ai une large préférence pour la vapeur qui ne les laisse pas gorgées d'eau), jusqu'à ce qu'elles soient tendres. Vous pouvez ne réaliser la recette qu'avec des carottes.
  • Mixez les carottes pour en faire une purée lisse et écrasez les pommes de terre au presse-purée.
  • Ajoutez la farine en mélangeant avec une cuillère et en ajoutant le sel. La texture vous paraîtra très humide si vous n'avez mis que des carottes, mais c'est normal.
  • Farinez généreusement un plan de travail (j'insiste sur le caractère généreux, à ce stade voici à quoi doit ressembler la pâte). Il faut savoir que plus vous ajouterez de farine dans les gnocchis et non au façonnage, et plus la texture sera élastique.
    Pâte à gnocchi de carottes
  • A l'aide de la farine réalisez un boudin long (il faudra en faire plusieurs pour écouler le stock de pâte, en farinant bien à chaque fois), dans lequel vous détaillerez des petits morceaux de quelques centimètres de long.
  • Pour ma part et compte tenu de la texture, je n'ai pas réalisé le traditionnel rayage de gnocchi et les a laissés en "carrés" que je trouve beaucoup plus pratiques à faire dorer.
  • Faites bouillir une casserole d'eau salée, et plongez-y les gnocchi en évitant d'en mettre trop à la fois, pour qu'ils ne se collent pas entre eux. Les gnocchi sont cuits quand ils remontent à la surface ; il est possible qu'ils se collent au fond de la casserole donc remuer un coup avec votre écumoire de temps en temps pour les inciter à remonter.
  • Egouttez bien.

Préparation du pesto de persil

  • Mixez tous les ingrédients ensemble : j'aime bien le pesto assez lisse mais je sais que certains le préfèrent avec des petits morceaux!
  • Dans une poêle, faites revenir les gnocchi dans de l'huile (généreuse) pour les faire dorer. En fin de cuisson, après avoir éteint la source de chaleur, ajoutez un peu de pesto, et servez aussitôt. Ces gnocchi seront très bons avec de la roquette et un peu de crème de balsamique.

Notes

La proportion donne des gnocchi pour 3-4 personnes en accompagnement, mais si vous les mangez seuls, il en faudra un peu plus!
 

7 Commentaires

  • 5 stars
    Whaou on l’a testé et il est trop trop bon ce pesto ! J’ai énormément de persil au jardin, je vais pouvoir en faire plein ! Je le mets dans un bac à glaçons pour le congeler et en manger toute l’année ! Merci !

    • Coucou vavaapaella!
      Haa c’est net que le persil quand on en a beaucoup c’est pas forcément aisé de le faire passer dans les recettes, mais j’suis bien contente d’avoir modifié le pesto de base en pesto de persil dis!
      Merci à toi et régale toi bien 🙂

  • Encore une chouette recette merci !!
    J’en ai eu pour deux repas, après les avoir pochés j’ai mis une moitié des gnocchis à part, le reste j’ai suivi ta recette, sauf que je les ai accompagné d’un pesto d’ail des ours, c’était trop booon. (à défaut de persil, j’ai la chance d’avoir un bois à côté de là où je vis plein à craquer d’ail des ours alors j’en profite tant que c’est la saison !)
    J’ai mangé l’autre moitié ce soir, j’ai fait un mix avec ta recette précédente de carottes confites. Donc j’ai fait confire des oignons avec cannelle (je l’aime d’amour cette épice), coriandre, raisins secs et amandes et ensuite j’ai fait revenir les gnocchis dedans. Un délice !!
    Les deux plats étaient bien différents, mais tout deux excellents !
    Encore mercii 🙂
    C’est toujours un plaisir de réaliser tes recettes. Alors à bientôt pour de nouvelles aventures haha. (De belles aventures bien gourmandes bien sûr) 😉

    • Coucou Charlotte!
      Tu as bien raison, je suis d’ailleurs bien dégoutée que le coin que j’avais repéré ne puisse pas me servir à préparer mille merveilles 😉
      Merci à toi pour ta fidélité, c’est vraiment trop chouette!!
      Gourmandes, je l’espère oui 😀

Commenter






En publiant ce commentaire, vous autorisez la collecte de vos informations (adresse e mail et IP) qui ne seront utilisés qu'à cette fin précise. Pour plus d'informations sur la collecte de données consultez mes mentions légales.