Recettes salées Sans gluten Vegan

Poêlée de marrons, de pommes et de figues aux épices

Au repas de Noël, ma belle mère, adepte de Picard (où on trouve d’ailleurs une belle gamme de produits vegan qui ne fait que s’étoffer avec le temps !), avait dégoté un sachet de marrons aux épices avec de la pomme dedans, avec un peu de miel également.
J’ai trouvé l’idée très bonne, en grande adepte des châtaignes, je me suis demandé pourquoi je n’avais pas pensé à ça avant, à vrai dire. Alors rendons aujourd’hui à Caesar ce qui est à Caesar : merci Picard !

Poêlée de marrons aux épices

Marrons ou châtaignes ?

Tu t’es certainement déjà demandé pourquoi on dit de la crème de marron mais qu’on cueille des châtaignes ?
C’est tout simplement un abus de langage : tu serais bien mal avisé.e d’aller croquer dans un marron qui tombe d’un marronnier, car tu aurais le bidon bien contrarié, car on y ramasse des soucis digestifs et des irritations de l’œsophage.

C’est souventt un abus de langage, mais sachez qu’il existe quand même des variétés qui existent, de grosses châtaignes, qui sont cultivées justement pour faire des produits qui auront ensuite très certainement un nom du genre « crème de marron ». Comment semer le doute.

Le tout étant de vous, dehors, en balade, ne jamais vous dire que vous pouvez croquer dans des marrons, et de préférer les châtaignes, qui cohabitent à plusieurs dans une bogue bien piquante comme un petit hérisson, et qui n’aura pas une forme ronde mais plutôt de goutte.

Marrons aux pommes et aux figues

Les épices douces de noël

Pour cette poêlée, il y avait initialement du clou de girofle en plus des épices que j’ai ajoutées, sauf que j’y suis allergique, donc je l’ai évidemment retiré de la recette.

Si l’on ne dispose pas de toutes les épices individuellement, on peut tout à fait opter pour les mélanges d’épices qu’on trouve « tout prêts » dans le commerce qui sont généralement destinés à la confection de pains d’épices, et qui contiennent généralement du gingembre, de la cannelle, de l’anis, de la cardamome, du clou de girofle
A vrai dire, on pourrait aussi bien ne mettre que de la cannelle, ça marche aussi, mais ça fait un peu moins de relief au niveau des saveurs.

Je ne peux que vous conseiller évidemment d’avoir la capacité de faire vos propres mélanges (et de fait, de consacrer un tiroir entier à vos épices, hahem) : c’est beaucoup plus personnalisable, et puis on a vite fait de les utiliser en sucré comme en salé.
Evidemment, le must reste de pouvoir utiliser les épices fraîchement moulues, n’hésitez pas à vous procurer un moulin à épices et le faire au moment de vous en servir, ça n’en sera que meilleur et la saveur sera incomparable (pour la cannelle j’ai un moulin spécifique dont je vous parlais dans mon article sur la brioche pomme et cannelle et on a vraiment une saveur totalement inédite et presque citronnée !).

Marrons aux épices de noël

Préparation des marrons aux épices et à la pomme

Même si c’est tout à fait possible de le faire quand c’est la saison, je n’ai pas préparé mes propres châtaignes : c’est long, très long (trop long ?).
Toute personne qui l’a fait une fois sait combien on peut adorer les châtaignes et les détester au moment de devoir les éplucher une par une.

Je vous conseille d’acheter soit des châtaignes sous vide, soit en bocal : en boîte elles sont généralement baignées dans leur jus, je les trouve un peu moins bonnes.
Pour ce qui est de la pomme, vous avez deux options : soit d’avoir un résultat « compoté » avec des pommes qui vont perdre un peu de leur tenue à la cuisson (et dans ce cas, on va se tourner vers des pommes comme la golden), soit de prendre des pommes qui vont garder leur forme et un peu de fermeté, comme la pink lady, royal gala …
J’ai choisi des pommes d’une variété dont je ne me souviens plus du nom – il faut dire qu’il y en a tellement, j’ai demandé à google, plus de 1000 – mais qui était de bonne tenue à la cuisson.

Concernant les figues que j’ai utilisées, les personnes qui me suivent sur instagram savent que j’ai un figuier très généreux : juste avant les pluies d’automne qui les font fermenter, j’en ai congelé quelque chose comme 2 kg, entières.
J’en ai utilisé 4 petites pour cette poêlée, et leur sucre permet de caraméliser le reste des ingrédients et de lier un peu le tout.
J’ai conscience que tout le monde n’a pas de figues surgelées ou de figuier, vous pouvez aussi mettre de la figue séchée mais de préférence les figues moelleuses qui ressemblent à des pruneaux bien humides.

Pour que ce soit gourmand, j’ai préparé cette recette avec de la margarine, pour faire colorer les marrons et les pommes.
J’y ai pensé seulement après, mais pour un maximum de bonheur gustatif, on peut aussi tout à fait ajouter un peu de noix de pécan dans cette préparation, ça apportera un peu de texture supplémentaire.

C’est évidemment un accompagnement de choix pour les fêtes, il faut croire qu’il reste un peu de magie de noël coincée dans les tuyaux.
Sinon, c’est aussi une recette très chouette à consommer avec un peu de seitan poêlé, très rapide, mais bien festif.
Pour compléter le tableau d’un bon repas facile mais qui se pavane, vous pouvez faire une sauce aux chanterelles et vous embarquez pour un délice très facile à réaliser, mais qui vous fera frétiller les papilles.

Poêlée de marrons aux figues

Poêlée de marrons aux épices et à la pomme

Une poêlée de marrons festive, préparés avec de la pomme, des épices douces et un peu de figue. C'est un accompagnement parfait pour les fêtes !
Temps de préparation15 min
Temps de cuisson15 min
Type de plat: Accompagnement
Cuisine: Française, Végétarienne
Portions: 4 personnes

Ingrédients

  • 300 g pommes
  • 150 g figues
  • 60 g margarine
  • 250 g marrons entiers en bocal ou sous vide
  • 1/2 c. à café épices voir notes

Instructions

  • Epluchez les pommes, puis retirez le trognon. Découpez-les en petits morceaux.
  • Si vous utilisez des figues congelées comme moi, sortez-les quelques heures avant pour les mettre à décongeler au réfrigérateur.
    Vous pouvez également utiliser des figues sèches même si le rendu sera légèrement différent, en addition de sirop d'érable, pour le côté sirupeux qu'apportent les figues.
  • Découpez également les figues en morceaux.
  • Dans une poêle, faites fondre votre margarine, puis ajoutez les pommes, les figues, les châtaignes mais aussi si vous avez des figues séchées, une bonne cuillère à soupe de sirop d'érable.
  • Faites revenir doucement, pour faire fondre les pommes, qui vont également dégager leur humidité et leur sucre.
  • Remuez régulièrement et couvre au besoin.
  • Au bout d'une dizaine de minutes, ajoutez les épices, continuez la cuisson sur feu moyen pour concentrer le sucre et faire caraméliser.
  • Servez chaud.

Notes

Les figues de cette recette étaient des figues congelées de ma récolte d’été, entières. Si vous n’en avez pas, vous pouvez opter pour des figues séchées moelleuses avec un peu de sirop d’érable, ou un peu de confiture de figue.
Pour cette recette j’ai réalisé un mélange maison à base de cardamome, gingembre et cannelle. On peut tout à fait utiliser seulement de la cannelle, tout comme on peut prendre un mélange dit « pour pain d’épices » qu’on trouve facilement dans le commerce.

2 Commentaires

  • Ah mais du coup la poêlée que j’ai mangée à Noël venait de Picard !je n’aime pas les marrons normalement (c’est sec et pâteux selon moi), mais j’ai trouvé ce mélange bon !

    • J’imagine que oui ?
      Je trouve que ça dépend beaucoup comment ils sont cuits ! et aussi la qualité des marrons. Plus ils sont gros plus ils tendance à avoir ce côté que tu mentionnes. De même, ceux sous vide sont bien meilleurs je trouve.

Commenter

Evaluation de la recette




En publiant ce commentaire, vous autorisez la collecte de vos informations (adresse e mail et IP) qui ne seront utilisés qu'à cette fin précise. Pour plus d'informations sur la collecte de données consultez mes mentions légales.