Desserts Sans gluten Vegan

Crème de pruneaux

Ce ne sera probablement pas ma recette la plus visuelle (autant chier dans un bol hein – on m’a toujours dit de soigner ses introductions, c’est important les introductions-), mais je vous invite vraiment à passer outre vos préjugés et à lui donner une chance. Les pruneaux s’invitent assez rarement dans mes recettes, après le far breton dans mon récent article, je me suis dit qu’il fallait que je vous partage cette recette toute bête de crème de pruneaux.

La crème de pruneau ?

Rien à voir avec la crème de soja ou de cajou (les puristes diront « rends les noms »), mais comment nommer autrement ce truc mixé à l’aspect crémeux ?
Je ne cours pas franchement après les pruneaux sur le papier, mais j’avais réalisé cette recette pour accompagner un riz au lait pour un partenariat, et j’avais trouvé que ça déchirait grave.

En réalité, j’étais plus partie dans l’idée d’un caramel de pruneaux, un peu comme un caramel de dattes, qu’on a tant vu passer sur les réseaux dans la sphère healthy, parce que l’indice glycémique est moins explosif que celui du caramel classique. Alors clairement, ça n’a rien à voir avec le caramel classique, soyons bien clairs sur france inter : c’est une purée de dattes, c’est bon, mais ce n’est pas du tout du caramel (et ça reste rudement sucré en sensation).

Mais nul doute que c’est un véritable délice, qui se prépare très rapidement, et qui peut se tartiner à peu près partout ou servir de topping plutôt sain. Et contrairement aux dattes, c’est local.
Je vous parlais donc du riz au lait, mais ça fonctionne évidemment dans des crêpes, sur du porridge.
Ce n’est qu’après en avoir fait que j’ai réalisé que c’est un produit qui existe au magasin, vendu sous l’appellation, crème de pruneau.

Dans mon cas, et comme j’aime bien les contrastes, je rajoute une petite pincée de fleur de sel de l’Ile de Ré (team chauvine direct) : ça réhausse les saveurs et apporte une touche salée bienvenue. Peut-être ne l’avez vous pas remarqué mais j’en mets dans presque tous mes desserts, c’est le petit goût de reviens-y.

Préparation de la crème de pruneaux

Pour réaliser cette crème, j’ai continué à entamer mon stock de pruneaux super moelleux envoyé par une marque, mais pour en avoir déjà acheté d’autres marques, tous ne sont pas aussi fondants.
Je ne les ai pas mis à tremper car ils sont déjà flasques, mais si vous avez du pruneau un peu plus sec et ferme, je vous conseille de les laisser tremper une nuit, le mélange final n’en sera que plus lisse.

Concernant le matériel, rien de bien sorcier, mais ici se pose un défi régulier avec les trucs mixés : soit en faire beaucoup pour les mettre dans mon blender, soit n’en mettre pas assez et faire ça avec un truc qui mixe moins bien et qui donnera un résultat moins fin. A vous de choisir selon votre panel de dégustateurs, ici je savais d’office que pour les pruneaux, ce serait sans doudou ! Et j’ai beau trouver ça bon, manger mon poids en crème de pruneau ne me semblait pas super judicieux.

Cette préparation à tartiner se conserve au frais, une petite semaine pas plus, car le lait végétal qui est dedans ne fera pas l’éternité avec vous.

Caramel de pruneau

Crème de pruneaux maison

La crème de pruneaux est une préparation mixée à tartiner, à utiliser en topping de vos préparations ou à manger à la petite cuillère. C'est une recette qui ressemble au caramel de dattes, mais avec des pruneaux.
Temps de préparation5 min
Trempage12 h
Type de plat: Dessert
Cuisine: Française
Portions: 1 petit pot

Ingrédients

  • 150 g pruneaux
  • 150 g lait végétal
  • 1 pincée fleur de sel
  • 1/2 c. à café poudre de vanille

Instructions

  • Si vos pruneaux sont un peu fermes, ou si votre outil pour mixer n'est pas très puissant, mettez les pruneaux dans le lait végétal, au frais, pendant une nuit. Le lendemain, ils seront comme vos orteils après un bain.
  • Le jour J, mettez tout les ingrédients dans un mixeur, et mixez jusqu'à obtenir une crème le plus lisse possible. Vous pouvez ajuster la partie liquide selon le rendu que vous souhaitez, à savoir qu'on peut retirer un peu de lait de la recette si on veut vraiment un truc "tartinable" épais.
  • Ensuite, on range la crème de pruneaux dans un bol ou un petit bocal, et on conserve au frais, pendant 4-5 jours ! Cette préparation peut certainement se congeler aussi, compte tenu de la quantité de sucre contenue dedans.

4 Commentaires

Commenter

Evaluation de la recette




En publiant ce commentaire, vous autorisez la collecte de vos informations (adresse e mail et IP) qui ne seront utilisés qu'à cette fin précise. Pour plus d'informations sur la collecte de données consultez mes mentions légales.