Desserts Vegan

Bûche chocolat vanille et noix de pécan

Je sais que plusieurs d’entre vous commencent déjà à paniquer sur le dessert de fêtes! J’ai donc décidé d’avancer un peu ma publication de recette de bûche parce que je ne voulais pas vous laisser dans le désarroi le plus total.
Aujourd’hui je vous présente donc ma recette de bûche chocolat, vanille et noix de pécan!

Je sais que certains verront cette bûche et se sentiront noyés dans l’impression que c’est trop compliqué pour eux. Et pourtant, il est tout à fait possible de réussir cette préparation, car je vais vous donner les conseils nécessaires.
La pâtisserie est un de ces domaines qu’il faut apprivoiser, mais ça ne veut pas dire qu’il ne vous réussira jamais. Votre bûche ne sera peut-être pas parfaite la première fois, vous aurez peut-être des nuances en moins, mais elle sera bonne, et vous aurez la fierté de l’avoir faite.
La pâtisserie, c’est comme la course à pieds : la première fois tu cours 10 minute et tu laisses un poumon, et plus ça va, et plus tu es à l’aise, et un jour, tu cours un marathon.

Bûche sans lactose au chocolat

Quel matériel pour faire sa bûche vegan maison?

Alors j’imagine que vous imaginez une montagne de matériel pour pâtisserie, et s’il est vrai qu’il faut quelques ustensiles, ils reviennent finalement très souvent en pâtisserie ou en cuisine, et font donc partie de ce que j’appelle les incompressibles d’une cuisine.
Pour réaliser cette bûche il vous faudra :

  • une plaque de cuisson
  • une gouttière à bûche (trouvable assez facilement en kit, dans les magasins type zodio, chez truffaut au rayon pâtisserie ludique, dans les cultura, même dans certains supermarchés, mais aussi et surtout sur internet, la mienne est de la marque Debuyer)
  • Une spatule métallique
  • Un fouet
  • Une casserole
  • Un fouet électrique (à minima, si vous avez un robot type kitchen aid c’est encore mieux mais on peut faire sans!)

Bûche au chocolat et à la vanille

Si vraiment vous ne souhaitez pas investir dans une gouttière à bûche, vous pouvez tout à fait réaliser la bûche dans un moule à cake (garni de papier film), ou version Joe la Débrouille 8000 : une bouteille coupée en deux.
Je ne vous dis pas que ce sera pratique, mais c’est possible.
Enfin, il vous faudra aussi, pour cette bûche, un congélateur, pour pouvoir la faire prendre puis la démouler et la glacer.

Bûche aux chocolat sans oeufs

Où trouver de la crème végétale à fouetter?

L’ultime question, qui revient chaque fois que je parle de cette crème que j’utilise est “Mais où c’est qu’on trouve ça, la crème végétale à fouetter?”. (non, promis,on ne la trouve pas dans mon CUL, ni dans le tien, même si parfois entre l’imprimer sur mon front et répondre ça, j’hésite)
Je le répète, ne prenez pas n’importe quelle crème de soja (ou toute autre crème d’ailleurs) en espérant pouvoir la fouetter en chantilly : ça ne fonctionnera pas! A part la crème de soja provamel qui moussera légèrement, les autres resteront liquides, vous pourrez bien vous acharner des heures, les mettre au frais, elles n’ont pas la capacité de faire une chantilly.
Il existe plusieurs marques de crème à fouetter végétales, toutes ont en commun une composition qui n’est pas des plus remarquables, mais jusqu’ici je n’ai pas trouvé mieux!
J’ai choisi la schlagfix par la marque Leha, que je prends sur le site smartfooding, car c’est le site qui propose le prix le moins élevé et les frais de ports les plus accessibles. Vous en trouverez également chez un monde vegan à Paris, et dans certains magasins bio en France, mais je ne sais pas lesquels!
Enfin, je vous proposerai très bientôt la recette de ma crème montée maison, dans un futur ebook qui sortira d’ici peu 🙂 (le temps que je digère noël quoi).

Recette de bûche au chocolat vegan

Combien de temps en avance puis-je préparer ma bûche de noël?

Quand on doit préparer un menu complet pour noël, on apprécie toujours d’entendre qu’on peut préparer certains éléments en amont. Et sachez-le, vous pouvez préparer cette bûche dès maintenant, la garder au congélateur, et ne la sortir que le jour J ou la veille, au moment de la glacer.
En gros, très simple, vous préparez alors votre biscuit, le coeur vanille et la mousse là, début décembre, et puis ensuite, vous n’avez qu’à faire le glaçage très facile le jour J, et boum, vous êtes les rois du monde, ou plutôt de l’organisation.
Il faudra environ 5 heures à la bûche pour décongeler, au frais. Pourquoi ne pas la mettre à température ambiante me direz-vous? Et bien parce qu’un produit qui décongèle à température ambiante développe énormément de bactéries, et qu’on peut se chopper une jolie intoxication alimentaire.
Ce serait dommage de finir malades comme des chiens alors qu’on peut juste mettre sa bûche au frais le matin !

Bûche glaçage miroir vegan

Pour les saveurs de cette bûche, je suis partie sur des classiques indémodables avec la vanille et le chocolat, et j’y ai ajouté la noix de pécan, que personne ne rechignera à déguster. Vous pouvez parfaitement remplacer cette noix de luxe par des noisettes, plus faciles à trouver à bon prix, et qu’on peut même cueillir dans son jardin si on a la chance d’avoir un noisetier !

Bûche végétalienne chocolat et vanille

Glaçage miroir vegan facile

Parce que cette recette était surtout l’occasion d’essayer une version de glaçage que je traînais depuis un moment dans un cahier de recettes, sans agar agar ou gélatine, juste du chocolat.
En plus d’être très facile à réaliser, il est très facile à utiliser, et ne présente aucun autre ingrédient que du chocolat, ou presque.
On joue ici sur le beurre de cacao du chocolat pour figer le glaçage, et ça fonctionne à merveille.
On ne perd rien de la brillance, et on obtient un glaçage sans texture étrange.
Un vrai banco pour ma part, et pour la votre, j’en suis certaine.

Pour la décoration, j’ai utilisé des noix de pécan,car il n’y en a jamais trop, mais aussi des étoiles. Il s’agit de pâte à sucre, passée à l’emporte pièce poussoir, puis ensuite séchée à température ambiante, et dorée.
Vous pouvez aussi opter pour du recyclage de décorations de bûches que vous aurez achetées en boulangerie, c’est bien kitsch mais sérieusement, que serait une bûche sans sa scie en plastique ou son sapin miniature, ou même son Père Noël goguenard?

Bûche vegan chocolat et vanille
Imprimer la recette
4.8 de 5 votes

Bûche chocolat et vanille vegan

Portions: 8 parts

Ingrédients

Biscuit façon brownies aux noix de pécan sans beurre

  • 75 g chocolat noir
  • 110 g sucre en poudre blanc
  • 75 g farine de blé
  • 75 g gel de lin soit 3 c. à soupe et 190 g d'eau
  • 1,5 c. à soupe lait végétal
  • 95 g margarine végétale
  • 35 g noix de pécan
  • 1 pincée fleur de sel

Crémeux vanille sans lactose

  • 125 g chocolat blanc vegan
  • 1,5 c. à soupe fécule de maïs
  • 45 ml eau
  • 20 g sucre en poudre
  • 135 g crème végétale
  • 1 gousse vanille

Mousse au chocolat sans lactose et sans oeufs

  • 200 g crème végétale à fouetter
  • 200 g chocolat noir
  • 125 g lait végétal

Glaçage miroir sans gélatine

  • 15 cl crème végétale
  • 120 g chocolat noir
  • 30 g margarine végétale
  • 1 c. à café cacao poudre
  • 20 g sucre en poudre

Instructions

Préparation du biscuit pour la bûche

  • Faites chauffer les graines de lin jusqu'à ce qu'elles libèrent le gel qu'elles contiennent.
  • Filtrez ce gel : avec les graines, vous pouvez faire des crackers en étalant simplement sur une plaque et en ajoutant sel, épices et autres graines!
  • Faites fondre le chocolat avec la margarine, et ajoutez le sucre.
  • Une fois mélangé, ajoutez le gel de lin : la texture va changer et devenir gluante et un peu atypique : vous êtes sur le bon chemin!
  • Ajoutez le lait végétal, puis enfin, la farine. Finissez par la fleur de sel.
  • Etalez sur une plaque afin d'avoir un biscuit adapté à la semelle de votre bûche (le dessous) -Donc pas sur toute la plaque, juste à la bonne taille-. Saupoudrez de noix de pécan grossièrement concassées.
  • Enfournez à 180°C pendant 20 minutes.

Préparation du crémeux

  • Dans une casserole, pesez tous les ingrédients, sauf le chocolat blanc, que vous disposerez dans un récipient assez grand pour pouvoir y ajouter le reste.
  • Aplatissez et fendez la gousse de vanille dans l'épaisseur, puis grattez pour retirer toutes les graines. Mettez le tout dans la casserole.
  • Faites chauffer sur feu doux en remuant à la spatule (on évite le fouet car ici le but est de faire une crème anglaise végétale, pas d'incorporer de l'air), jusqu'à ce que la crème épaississe très légèrement.
  • Retirez du feu et versez sur le chocolat blanc en retirant la gousse que vous conserverez après l'avoir rincée : elle pourra servir à faire du sucre vanillé ou de la poudre de vanille!
  • Réservez au frais, après avoir déposé un film au contact de la crème pour éviter qu'elle ne croûte sur le dessus.
    Si vous avez une gouttière à bûches et du temps, versez la préparation dans la gouttière à inserts pour bûches et faites prendre au congélateur pendant 12 heures. Ma gouttière fait 30 cm, c'est une taille standard dans le commerce.

Préparation de la mousse au chocolat vegan

  • Faites fondre le chocolat, soit au bain-marie, soit par sessions d'abord de 30 secondes puis 15 au micro-ondes.
  • En parallèle, faites monter la crème végétale en chantilly ferme.
  • Ajoutez le lait végétal (à température ambiante, pour éviter de faire figer le chocolat) pour obtenir une ganache lisse.
  • Prenez une spatule de crème montée, qui sera "sacrifiée" : le but est de ne pas créer de choc thermique entre le chocolat et la crème.
  • Même si cette première crème retombe, elle sert à préparer le mélange du reste de la crème chantilly.
  • Petit à petit, en trois fois environ, incorporez la crème, en mélangeant délicatement, soit à la maryse (le machin en silicone que tu appelles certainement spatule :p), soit au fouet.
  • Si vous réalisez la bûche dans un moule à cake, déposez du papier film dans le fond pour démouler plus facilement. Les gouttières à bûches ne poseront pas de souci, surtout si les bords sont amovibles, ce qui permettra de faire "appel d'air".
  • Garnissez la bûche en appuyant bien la mousse sur les bords avec votre palette pour ne pas avoir de bulles.
  • Ensuite, déposez votre crémeux, soit sous forme d'insert congelé, soit à la cuillère en creusant une gouttière dans votre mousse.
  • Ajoutez par dessus le biscuit que vous aurez pris soin de découper pile à la bonne taille (le plus simple est de prendre votre gouttière et d'appuyer sur le biscuit, la découpe ne peut pas être plus rapide!). pour faciliter sa découpe et le travail, n'hésitez pas à le mettre au frigo ou au congélateur pour qu'il soit bien dur grâce à la matière grasse qu'il contient.
  • Mettez au congélateur, pour une douzaine d'heures.

Glaçage de la bûche

  • Quand vous avez décidé de servir la bûche, prévoyez 5 heures de décongélation au réfrigérateur.
  • Préparez le glaçage façon ganache : dans une casserole, faites chauffer la crème la margarine, et le sucre, afin qu'ils soient prêts de l'ébullition.
  • Ajoutez le chocolat que vous laisserez fondre, mélangez bien, et ajoutez le cacao en prenant soin de le tamiser.
  • Ce glaçage s'utilise bien fluide, mais pas brûlant, sur une bûche bien froide..
  • Versez tout simplement le glaçage sur la bûche, de manière assez rapide, et surtout généreuse : il y a assez de glaçage pour la bûche et un petit plus, mais il faut agir vite pour que le glaçage ne fige pas pendant qu'on le verse sur la bûche congelée.
  • Mettez ensuite au frais (frigo donc) pour que la bûche décongèle, et décorez un peu avant de servir. Pour un effet plus "propre" n'hésitez pas à couper les entames pour la présentation.
  • La bûche se conserve 3 jours environ, au frais!

Notes

J’ai considéré que la bûche tomberait dans des estomacs déjà bien remplis, elle fera donc l’affaire pour 8 parts classiques, 6 si vous avez vraiment été légers avant et si vous avez face à vous des becs sucrés absolus!
Ma marque favorite pour le chocolat blanc vegan est la marque Vantastic Food, qu’on trouve surtout en ligne et également chez Mon épicerie paris, à paris, comme son nom l’indique haha.
Sinon vous avez aussi le chocolat blanc vanille de la marque ichoc.
La crème végétale à monter dans la recette est la crème Leha Schlagfix que l’on trouve sur internet et en boutiques spécialisées végétales.

Enfin, n’oubliez pas de consulter mes autres recettes de bûches vegan sur le blog. Vous trouverez les suivantes :

Si avec ça vous ne savez toujours pas quoi faire pour le dessert, je ne sais plus quoi vous dire!

23 Commentaires

  • Hello 😊
    Petite question pour la crème végétale si on prend celle de la même marque mais en bombe (trouvable plus facilement), ça fonctionne aussi ?
    Merci, bonne soirée

      • 5 stars
        J’ai tenté car la shlagfix en brique était en rupture, ça fonctionne pareil, c’est simplement une chantilly toute faite 🙂 J’ai fais moitié avec la bombe, moitié avec la poudre shlagfix a dilué avec la creme végétale et ça a bien fonctionné 🙂

  • Wouaah merci merci pour votre beau blog que je vais explorer autant que possible 🙂
    Je vais essayer cette recette , la vôtre présente bien , espérons que ce sera le cas pour la mienne aussi , lol
    Joyeuses fêtes ! oh oh oh ! 😉

  • Je viens de faire la recette, je cuisine depuis dès année et ai pas mal d’expérience et je dois avouer que je viens de réaliser la pire recette de toute ma vie.

    Voilà 4h que je me bat pour réaliser cette bûche.

    Je ne comprends pas comment tu as pu arriver à ce résultat en suivant à lettre cette recette.

    Premièrement le biscuit c’est brisé en voulant le retirer de la plaque.

    Deuxièmement la mousse chocolat ne ressemble pas du tout à une mousse, elle est bien trop liquide, je pense qu’en démoulant la bûche elle va s’effondrer.

    Troisième j’ai préparé la crème vanille hier, elle a passer toute la nuit au frigo, j’ai suivi les proportions que tu indiques et pourtant elle était toujours très liquide, j’ai du la repasser ce matin en rajoutant de la fécule et en la faisant chauffer plus longtemps pour qu’elle soit déjà bien épaisse avant de retirer du feu.

    Je suis vraiment déçu par cette recette et par le choix de la crème végétale à fouetter. Je n’ose même pas compter le nombre de E… quelque chose qui est écrit au dos de la brique. Végan c’est avant tout être ETHIQUE et pour ce point là ça ne l’est pas….

    • Bonjour Anaïs,

      Déjà premièrement, je suis navrée que tu aies eu des soucis avec cette bûche. Pour information, elle a été réalisée avec ces mêmes proportions dans le cadre d’une atelier avec des élèves et tout s’est bien déroulé, ils les ont même refaites chez eux sans aucun souci. Je ne suis donc pas la seule à avoir réussir à arriver à ce résultat.

      Le biscuit s’est brisé, pour une raison que je ne saurai t’expliquer car normalement c’est un biscuit moelleux, peut-être ton four est-il trop puissant ou la cuisson trop longue?
      Deuxièmement, la mousse est à réaliser avec une crème bien spécifique que je précise d’emblée dans l’article : si elle est faite avec autre chose, elle est liquide, puisque ce ne sont pas des produits destinés à être montés en chantilly.

      Troisième, là, erreur de ma part sur le frais : il s’agissait du congélateur, en effet j’ai fourché. Sur ce point c’est bien ma faute, mais comme j’explique en amont la manière de procéder si il n’est pas pris, je pense que ça aurait été possible de rattraper la chose en la coulant directement. Je m’excuse sur ce point, je ne suis effectivement pas parfaite.

      Enfin, pour ta gouverne, vegan veut dire avant tout ne pas consommer de produits issus de l’exploitation animale. Tu y apposes l’éthique si tu le souhaites, mais dans ce cas, évite aussi le chocolat ;-). Ce n’est donc pas une vision universelle, mon objectif à moi c’est de recréer les desserts classiques, avec cette contrainte.

      Tu as toutes les explications, maintenant mis à part le frais au lieu du mot congélation, je ne peux rien pour le reste, car la recette a déjà été réalisée avec succès par d’autres que moi, preuve que je ne balance pas volontairement des recettes de merde sur mon blog !!

  • Bonjour,
    Le 25 au midi se fêtera chez nous.
    Il faut savoir que nous sommes omnivore, mais mon frère lui étant Végan j’ai décidé de faire un menu vegan donc. Autant dire que je n’ai pas du tout l’habitude de travailler les produits vegans.
    J’en viens au fait : je voulais réaliser la bûche aujourd’hui mais voilà, impossible de trouver du chocolat blanc vegan! Et trop tard pour commander en ligne. A quoi sert il? Si c’est pour la consistance, puis-je le remplacer par autre chose (maïzena, agar agar…?)
    J’espère que tu livraison message assez vite 🙂
    Et merci pour ton site qui m’a servi également pour faire différents gâteaux lors du goûter d’anniversaire de mon fils!

    • Coucou Laetitia!
      J’espère que je n’arrive pas trop tard, j’étais de repas hier 😉 !
      Le chocolat blanc sert en effet pour la consistance : c’est le beurre de cacao qui fige. Du coup, soit tu trouves du beurre de cacao (en magasin bio) et tu fais toi même ton chocolat blanc (on trouve plusieurs recettes sur internet), soit tu trouves le chocolat blanc ichoc en magasin bio, qu’on trouve facilement ici en tout cas.
      Soit tu fais autrement : un coeur praliné par exemple, ou bien avec des noisettes, sur base de crémeux chocolat noir comme dans cette recette : https://deliacious.com/2018/11/buche-foret-noire-vegan.html
      Voilà, j’espère avoir répondu à ta question au mieux!
      Merci en tout cas de te creuser la tête pour ta famille non omni, c’est sympa 🙂

  • 4 stars
    Je te suis depuis longtemps et j’apprécie énormément ton travail mais cette recette n’a vraiment pas était une réussite désolé..
    J’étais sceptique sur deux ou trois points avant de commencer, de par mon cap en pâtisserie et les nombreuses recettes vegans que je fais depuis deux ans, mais j’ai quand même voulu suivre la recette à la lettre.

    Pour la mousse au chocolat et le crémeux aucun soucis tout c’est bien passé, si l’on suit bien la recette tout se passe comme prévu.

    En revanche le biscuit ne se tient pas du tout, il n’était pas trop cuit il était bien moelleux mais friable, ce qui a rendu le montage compliqué, j’ai dû assemblée des petits bouts.
    Et le glaçage miroir… Un échec cuisant.. Je m’en suit douté en lisant la liste des ingrédients, les 3/4 étant du chocolat je ne vois pas comment il est possible d’obtenir un glaçage miroir sachant qu’en refroidissent le chocolat va ternir s’il n’est pas tempérer.

    Je ne dit pas tout ça pour te blesser ou rabaisser ton travail, vraiment, je sais que ça représente un travail monstrueux. J’essaie juste de donner mon avis en amenant le plus de détails possible pour ceux qui voudraient se lancer. Les erreurs peuvent aussi venir de moi si toi et plusieurs personnes l’ont réussi c’est peut être le cas.

    Bonne continuation.

    • Bonjour Maude,

      Merci pour ton message (même si je dois dire que c’est une évidence qu’il me déçoit/blesse beaucoup, notamment par rapport à l’allusion au cap pâtisserie -que j’ai aussi- et aux nombreuses recettes testées avant).
      D’abord, je suis sincèrement désolée que la recette ne t’ai pas apporté pleinement satisfaction.

      Pour le coup, par rapport au biscuit, as-tu vérifié que la quantité de gel de lin était ok avant de l’incorporer? Je ne vois que cette option car on obtient un biscuit vraiment mi cuit et pas du tout friable en théorie, un biscuit proche du brownie. Quelle marque de margarine as-tu utilisée également? Peut-être que ça peut faire une différence? (je suis comme toi,je cherche d’où ça peut venir, car j’ai plusieurs retours en effet positifs, malheureusement pas ici où j’ai surtout les mauvaises expériences …). De même, était-il tiède ou bien froid? La matière grasse fige, donc s’il n’est pas bien refroidi il peut être difficile à travailler.
      Pour le glaçage, c’est bien la recette qui apparaît sur la photo, et il est resté brillant comme ça pendant 3 jours dans mon frigo lorsque je l’ai préparé, du coup, il s’agit simplement de ne pas verser le glaçage trop chaud sur la bûche, mais promis, c’est bien la bonne recette, même si elle contient “3/4 de chocolat” …

      J’espère que d’autres qui l’ont réussie viendront laisser un commentaire, pour éventuellement m’aider à faire la lumière sur ce qui peut causer du trouble à d’autres car ça m’embête que ce soit le cas.

  • 5 stars
    Recette testée et approuvée !!! Je ne suis pas une pro de la pâtisserie, mais je n’ai rencontré aucune difficulté autant sur la préparation que le dressage !! Elle a ravi les papilles des petits et des plus grands et que dire du mariage crème & brownies ? Encore merci pour cette recette ultra gourmande et décadente 😊 !! Du coup j’ai hâte de tester les autres recettes de ce bien joli blog 😊😊

  • J’ai fait la bûche hier et elle était parfaite! Contrairement à certains commentaires, je confirme qu’en suivant la recette, tout se passe à merveille! Concernant la Schlagfix, oui c’est plein d’additifs, mais sérieusement, des entremets on en fait pas tous les jours, c’est une question d’équilibre…

    • Hello Anouchka,
      Merci pour ton commentaire :-)!
      J’ai la même position que toi sur le sujet, j’en utilise 2 briquettes par an, je considère que ça reste exceptionnel. Après je comprends totalement que ce ne soit pas le cas, mais même les désaccords peuvent être énoncés avec respect 😉

  • 5 stars
    Bonjour,
    Pour ma part cette recette a été une réussite ! Ma bûche est comme sur la photo !
    Pas de soucis avec le crémeux (bien attendre que ça épaississe comme indiqué, personnellement ça m’a prit un peu de temps pour que ça épaississe) ni même avec le brownie. Je réalise d’ailleurs souvent votre recette de brownie que j’adore que l’on retrouve sur le blog, qui doit être la même que celle utilisée ici il me semble.
    Pour la mousse j’ai utilisé la crème à fouetté de la marque soyatoo. Seule petite remarque si ça peut aider d’autre: première fois que j’utilisais ce type de crème, donc avec le recul j’aurais pas du hésiter à la monter encore plus ferme que ce que j’ai fais, pour avoir une mousse vraiment parfaite. Mais ma bûche se tenait très bien malgré tout donc ça n’a pas vraiment été un soucis. Pour le glaçage il était bien brillant, lorsque je l’ai fais à 9h le matin et toujours aussi brillant à midi. Je pense d’ailleurs essayer de réutiliser cette recette de glaçage pour glacer le dessus de mes éclairs n’étant pas trop fan du fondant ! Petit tip: Je n’avais pas de tamis pour tamiser le cacao en poudre, alors j’ai utilisé une passoire avec des trous assez petit que j’avais et ça a très bien fait le job !
    Encore merci pour cette recette super chouette qui nous a régalé mes proche et moi pour notre déjeuner de Noël !
    En vous souhaitant bonnes fêtes !

    • Coucou Mélanie!
      Effectivement c’est le même procédé de recette ;)! Pour la prise du coeur, c’est en effet à l’appréciation de chacun car selon les frigo/congélateurs, ça peut fortement varier.
      Alors la soyatoo se tient un peu moins ferme que la shlag, mais oui ne pas hésiter à les monter au max, elle ne finiront pas en beurre comme les crèmes animales 🙂
      Ha en effet, c’est une bonne idée 😉
      Oui, c’est de ça dont je parlais, tamis, passoire fine, tout ça fait l’affaire, pourvu que ça filtre 🙂
      Bonnes fêtes aussi :-*

  • Un réel succès autant pour la préparation que la dégustation !
    La préparation s’est passée sans aucun problème, que la pâtisserie est agréable quand tout se passe comme sur des roulettes ! Je l’ai préparée deux semaines en avance, je l’ai sortie du congélateur le matin même, le glaçage et hop décongélation au frigo.
    Ça a été un franc succès, pour une assemblée omnivore et peu habituée à la cuisine vegan ! Merci beaucoup 🙂

    • Top, merci pour ce retour fluide et sans bavure 😉 !
      En effet, c’est plus sympa, faut dire qu’avec deux semaines d’avance tu as du prendre ton temps : on fait toujours mieux quand on ne se presse pas :-)!

Commenter

Evaluation de la recette




En publiant ce commentaire, vous autorisez la collecte de vos informations (adresse e mail et IP) qui ne seront utilisés qu'à cette fin précise. Pour plus d'informations sur la collecte de données consultez mes mentions légales.