Desserts Vegan

Brioche à la cannelle façon babka

En cette période propice aux préparations maison, aux longues préparations maison même, je crois qu’il est de bon ton de proposer une brioche archi gourmande et aux saveurs douces et réconfortantes.
Il faut croire que je l’avais senti venir en cuisinant juste avant que la situation parte en cacahuètes, et je vous propose donc aujourd’hui ma babka à la cannelle!

Babka à la cannelle

La babka : une brioche garnie

Histoire de toujours vous écrire des choses intéressantes (au moins un peu), je me renseigne avant l’écriture de l’article. La babka est une brioche qui vient de l’Est, et le nom vient du mot « vieille femme » ou « grand-mère » qui se dit « bobka ». Ne me remercie pas, tu peux donc renommer ta mamie tout de suite.
Ce qui est spécifique à cette brioche, c’est sa forme longue, et « plissée » qui visiblement se rapporte à l’idée d’une mamie. Ma mamie était plissée certes, mais pas vraiment longue!

Le principe de la babka est simple : on fait une pâte à brioche, on l’étale finement, on étale dessus la garniture de son choix, et on la roule pour en faire comme un boudin ou un escargot aux multiples couches de garniture.
Enfin, on coupe ce long boudin en deux (ou plus sympathiquement on l’éventre avec amour, c’est comme tuer les animaux avec amour #troll), et on torsade, laissant ainsi la garniture apparaître, et lui donnant un effet tourbillonné.

Recette de babka à la cannelle

Des idées de garnitures pour la babka

On peut garnir la babka avec plein de choses, le plus simple étant de prendre de la pâte à tartiner, ça a beau être classique ce n’en est pas moins gourmand. N’hésitez pas à réaliser votre pâte à tartiner maison pour cette variante.
J’avais également proposé une « presque babka » à la pomme et à la cannelle ; il faut croire que j’ai un truc avec la cannelle dans les brioches! Dans cette recette, c’était assez risqué de mettre des pommes directement en garniture car elles rendent beaucoup d’eau à la cuisson. Mais en serrant le derrière c’est passé.

Le principe reste simple : on met une garniture grasse/sucrée, et on essaye de s’éloigner de ce qui est humide.
Les plus courantes sont sur base de chocolat, et j’aime bien ajouter des oléagineux ou graines, pour apporter un croquant supplémentaire qui sera comme une surprise permanente dans les bouchées!
Bien entendu, on peut aussi garnir avec de la confiture, mais dans ce cas, allez-y mollo sur la quantité parce que c’est vraiment sucré!

J’allais vous parler d’une version façon pains au raisin, mais j’imagine qu’on appelle plutôt ça une chinois, et on peut bien en imaginer 225 sortes (ça me fait d’ailleurs penser que je ne vous ai jamais partagé ma recette!).
En tout état de cause, cette recette s’adaptera parfaitement à toutes vos envies. Et surtout au contenu aléatoire de nos placards!

Brioche à la cannelle

Faire des babkas salées

Sur le principe de garnir des brioches de quelque chose et de les rouler, je vous ai déjà proposé une recette de brioche à l’ail des ours, et également une avec une tapenade d’olives noires …
Ce qui est génial c’est que ce concept de brioche tartinée et roulée est déclinable à l’infini. Et que la brioche à l’apéro, ça fait sacrément de l’effet, permettez-moi de vous le dire.

Brioche vegan à la cannelle

La babka à la cannelle

Dans la recette du jour, j’ai réalisé un mélange avec de la cassonade, de la margarine battue à température ambiante, et d’une belle rasade de cannelle.
J’ai utilisé deux sortes de cannelle : une cannelle sauvage de la marque épices shira, très savoureuse, et bien équilibrée.
Et j’ai également utilisé mon moulin à cannelle de chez Peugeot Saveurs pour moudre minute de la cannelle de ceylan, une petite merveille explosive…
Le goût, d’une épice à une autre, change énormément! C’est presque une erreur de parler de « poivre » ou de « cannelle » en terme générique parce que la provenance, la sorte, et le traitement fait changent absolument tout en terme de saveur.
Quoi qu’il en soit, je vous invite à vraiment investir dans des épices de qualité. Les arômes seront au rendez-vous, et vous pourrez éventuellement en économiser un peu sur la quantité de par une meilleure puissance aromatique!

Babka vegan à la canelle

Bien entendu, la meilleure manière de consommer ses épices est de les moudre minute. J’en avais discuté avec un propriétaire de restaurant indien qui me disait que nous les français ne savions pas consommer les épices, et que traditionnellement dans sa famille, on faisait la mouture des épices une fois par semaine grand max, pour ne rien perdre de leurs saveurs! J’ai souri parce qu’en effet, je pense que beaucoup d’entre nous ignorent la vraie saveur des épices en dehors de ducros, et même le fait que beaucoup d’entre-elles se torréfient pour exprimer leurs vrais arômes!

Enfin pour finir, le résultat de cette brioche est un mélange de force de l’arôme de la cannelle, de sa rondeur, de ses copinages avec les parties qui caramélisent outrageusement. Ca donne un résultat riche en goût, bien gras (on va pas se mentir) et avec le croustillant du caramel sur le fond et sur le dessus … Je vous laisse constater en image que je ne mens pas!

Babka sans oeufs

Babka à la cannelle sans oeufs ni lait
Imprimer la recette
5 de 3 votes

Babka vegan à la cannelle

Une babka 100% végétale, à la cannelle. On obtient une brioche parfumée, avec des parties caramélisées par la cassonade.
Temps de préparation30 min
Temps de cuisson40 min
Temps de repos de la pâte13 h
Type de plat: Dessert
Cuisine: Française
Portions: 6 personnes

Ingrédients

  • 285 g farine t45
  • 7 g levure fraîche de boulanger
  • 135 g lait végétal
  • 45 g sucre en poudre
  • 1/2 c. à café sel
  • 45 g huile végétale

Ingrédients de la garniture

  • 80 g margarine
  • 150 g cassonade
  • 1/2 c. à café fleur de sel
  • 2 c. à soupe cannelle moulue

Instructions

  • Dans la cuve de votre batteur ou dans un saladier, mettez tous les ingrédients de la brioche, en prenant soin de mettre la levure au fond, en premier, pour qu'elle ne touche ni le sel, ni le sucre de manière directe.
  • Pétrissez pendant une dizaine de minutes jusqu'à ce que la pâte se décolle des bords de la cuve. Elle doit être collante, mais montrer un réseau de gluten bien développé.
  • Laissez pousser dans la cuve ou votre saladier pendant une heure environ, le temps qu'elle double de volume.
  • Une fois bien poussée, chassez l'air de la pâte avec le poings, raclez bien les bords de votre contenant, et mettez au frais pour douze heures, pour l'étape qu'on appelle la maturation. Elle va permettre à la brioche de prendre une saveur agréable, mais aussi au réseau de gluten de se renforcer gentiment, vous permettant ainsi une mie plus légère!
  • Une fois ces 12 heures passées, préparez la garniture. Pour que ce soit plus simple, votre margarine doit être à température ambiante. Fouettez le tout pour obtenir une texture foisonnée et souple. Comme conseillé, prenez une cannelle bien savoureuse : il en existe plein de différentes, et le mieux est évidemment de la moudre minute.
  • Sortez la brioche du frais, et farinez votre plan de travail.
  • Etalez là finement pour obtenir un rectangle d'environ 40 sur 25 cm. Avec une spatule, étalez régulièrement la garniture en laissant un bord pour anticiper ce qui risque de déborder, d'environ 5 cm.
  • Roulez ensuite le boudin dans le sens de la largeur, pour obtenir un long boudin de 40 cm.
  • Ensuite, a l'aide d'un bon couteau, et en ayant si besoin repassé le boudin au frais s'il est trop mou, coupez le en deux.
  • Torsadez alors ce dernier, puis roulez-le sur lui-même pour former une spirale.
  • J'ai ensuite déposé un cercle de 18 cm autour de ma brioche, mais on peut également faire un boudin moins long et réaliser cet babka dans un moule à cake.
  • Ensuite, laissez pousser une heure environ, pour qu'elle prenne du volume.
  • Et enfournez à 170°C pendant 40 minutes : la brioche va alors colorer, la garniture caraméliser … Ne tardez pas ensuite à sortir cette merveille de son moule, car le caramel risquerait alors de figer et vous l'auriez dans l'os.
  • Cette brioche est délicieuse tiède, mais se conservera parfaitement dans le four, sous un torchon, pendant un jour ou deux. N'hésitez pas à la repasser au four pour lui redonner de son faste!

10 Commentaires

  • C’est un peu comme un roulé à la cannelle (ou kanelbullar) en sorte 😍 Je ne connais pas les nuances entre ces viennoiserie/pâtisserie/je-ne-sais-pas-quel-nom-générique-donner, mais tout ce que je sais c’est qu’il y a de la cannelle, donc ça doit être bon.
    Et oui, la brioche salée à l’ail des ours à l’apéro… c’est toujours une réussite 😉

  • 5 stars
    J ai réalisé cette merveille aujourd’hui avec une pose d une nuit. Et même si elle n a pas énormément levé ( la faute à ma levure fraîche un peu « vieille ») , c est super bon. Comme préciser, il faut bien sûr veut vers la fi. De la cuisson pr pas que ça crame!!
    J ai par contre mis 60g de sucre et. Était bien assez suffisant pr nous. Merci

    • Coucou Val!
      merci pour ton message 🙂
      Arf, les levure fatiguées c’est pas l’idéal mais on fait bien comme on peut 😉 !
      Ca dépend aussi pas mal de ton four, moi dans celui à gaz j’avais eu des surprises 😀

  • 5 stars
    Je poursuis dans ma lignée de commentaires car je ne pense jamais à en laisser.
    Pour une première brioche, le rendu a dépassé mes espérances ! C’était aussi beau que bon, tout le monde s’est régalé ! Merci pour ces recettes…

Commenter






En publiant ce commentaire, vous autorisez la collecte de vos informations (adresse e mail et IP) qui ne seront utilisés qu'à cette fin précise. Pour plus d'informations sur la collecte de données consultez mes mentions légales.