Recettes salées

Champignons rôtis au miso et à la sauce tamari

Dans la catégorie des recettes un peu moches mais franchement, qui s’en moque bien d’à quoi ça ressemble, il y a ces champignons rôtis.
J’avais en tête ces champignons qu’on voit parfois en brochettes, et comme j’ai acheté du miso j’ai quand même envie d’en mettre dans beaucoup de choses en redécouvrant son potentiel.
Du coup hop, une recette très simple de champignons de Paris rôtis au miso!

Champignons bruns de Paris

Qu’est ce que le miso?

Tu vas te dire, oui, voilà, encore une vegan qui cuisine que des ingrédients qu’on connaît pas et trouvables que dans des magasins de bobo, qui viennent de pétaouchnok (de rien pour l’expression plus vintage que ta mamie)!
Le miso c’est une pâte fermentée qui nous vient du Japon. On connait tous la traditionnelle soupe miso, qu’on nous file systématiquement au restaurant jap dans un godet en plastique. Et bien le miso c’est ce qui lui donne sa saveur un peu acidulée/salée/fermentée un peu indescriptible tant que l’on n’y a pas goûté.

Il existe des tas de miso différents selon leur degré de fermentation et leur composition (du soja + d’autres trucs avec de quoi faire fermenter, un champignon), et des intensités plus ou moins agréables pour nos palais.
J’avais pris l’habitude de prendre la pâte de miso blanc de chez danival mais j’ai fini par sombrer pour du Genmaï miso, à base de riz complet, non pasteurisé. Le premier a une saveur plutôt sucrée et douce, le deuxième est plus fort, mais reste doux, avec des notes vinaigrées mais alors beaucoup plus salé.

Si vous ne connaissez pas, commencez en bas de l’échelle et prenez un miso doux, ça peut s’incorporer dans des tas de préparations (chaud, froid, sucré, salé) qui se conserve longtemps.

Pourquoi utiliser la sauce tamari et pas la sauce soja?

Pour une raison bien simple, et on est encore une fois pas face à une énième cuistrerie (les vrais sauront à quoi je fais référence haha) : parce que c’est la seule que je trouve réduite en sel!
En effet, la sauce soja est soit salée, bien salée, soit sucrée, bien sucrée.
Les vrais diront que la sauce soja sucrée c’est pour les pleutres, moi je dirais que c’est surtout pour ceux qui aiment pas les sushis.
En tout cas, elle est vendue en grand format, ça se garde également fort longtemps et c’est un truc que j’utilise très régulièrement pour faire mariner, ou faire cuire par exemple mes lardons de tofu, qui sont une recette toute simple que j’adore reproduire très souvent.

La vrai différence entre le soja et le tamari, c’est que le tamari ne contient pas de blé. A l’époque je crois que j’en avais acheté parce que ma soeur était soupçonnée d’intolérance au gluten, et finalement j’ai trouvé ça bon donc j’ai continué avec (en plus du facteur moins salé).

Champignons de Paris rôtis au four

Faire rôtir ses champignons de Paris avec une marinade de sauce tamari et de miso

On peut dire que j’ai mis le paquet sur les influences japonaises, et que j’ai mis le paquet tout court d’ailleurs.
Pour cette recette, il vous faudra donc des champignons frais. Je ne peux que vous conseiller les champignons de Paris bruns, qui sont cultivés à l’année comme les classiques, je leur trouve un truc en plus, je sais pas si la couleur joue psychologiquement mais j’aime bien le côté plus ferme de leur pellicule sur le dessus.

Ensuite, on mélange simplement tamari et miso avec un peu d’eau pour diluer, puis un peu d’huile parce que le gras c’est la vie. Par dessus et parce que c’est délicieux on met un peu de On enfourne le tout au four (c’est mieux pour rôtir), et alors là, attention, pestacle. Quand ça sort du four, il y a encore une belle dose de jus dans le fond.
Alors je vous arrête direct, c’est assez salé du fait du miso (surtout si comme moi vous en prenez un corsé de ce côté là) et de la sauce tamari, don c ‘est plutôt un accompagnement à proposer en petite quantité, mais dieu que c’est bon !
Le jus qui reste en fin de cuisson est délicieux en sauce sur du riz. C’est juste la folie!
Je pense que ce serait parfait avec par exemple avec une fondue de poireaux et une purée de carottes (mais sans le lait de coco sinon ça ferait un peu chelou).
Et je les ai aussi mangés avec des gaufres d’épinards garnies de houmous peu salé, c’était juste parfait.

Champignons rôtis sauce soja

Champignons rôtis au miso
Imprimer la recette
5 de 3 votes

Champignons rôtis au miso

Des champignons de Paris rôtis dans du miso et de la sauce soja, au four. Une recette facile, et de délicieux champignons fondants!
Temps de préparation10 min
Temps de cuisson20 min
Type de plat: Accompagnement
Cuisine: Française
Portions: 4 personnes

Ingrédients

  • 500 g champignons de Paris ici des champignons bruns
  • 2 c. à soupe miso de riz
  • 3 c. à soupe sauce tamari à teneur réduite en sel
  • 3 c. à soupe huile végétale
  • 1 échalote
  • 60 ml eau
  • ciboulette fraîche

Instructions

  • Dans un premier temps, retirez au besoin la base terreuse des champignons, et les parties abîmées.
  • Certains me mettront peut-être à la potence mais je rince mes champignons s'ils sont trop sales, sous l'eau, en brossant les éventuels résidus de terre.
  • Pour cette recette, plus petits seront vos champignons et mieux ce sera. Sinon, coupez-lez pour obtenir des morceaux de taille régulière et pas trop gros.
  • Dans un bol, mélangez le miso de riz, la sauce tamari, l'huile, afin de dissoudre le tamari. Au besoin, réchauffez un peu l'eau et diluez le miso dedans, ce sera plus facile.
  • Allumez votre four à 200°C.
  • Dans un plat, disposez les champignons (les miens se chevauchaient tous, ça n'a posé aucun souci)et arrosez abondamment (on dirait un tuto jardinage haha), avec la sauce.
  • Mélangez bien pour que tous les champignons soient tous bien baignés de jus.
  • Ensuite, ciselez finement l'échalote, puis ajoutez dans les champignons.
  • Enfournez 20 à 25 minutes en remuant régulièrement pour que les champignons soient bien cuits mais pas secs.
  • Servez avec de la ciboulette fraîche.

10 Commentaires

  • 5 stars
    Très bonne recette, je l’ai faite avec du miso brun de riz et c’était très bon ! Le goût est assez fort, nous l’avons mangé avec une purée et les deux s’équilibraient très bien.
    D’ailleurs ce fut un dîner presque 100% Deliacious puisque j’ai également fait la veganaise pour l’entrée et le gâteau au chocolat pour le dessert 😋 Merci de nous nourrir 😄

  • 5 stars
    Simple et efficace ! Je n’ai plus de miso mais ces petits champignons me donnent bien envie ! Ça sera l’occasion de tester le Genmaï miso quand je pourrais mettre la main dessus (parce que bon, j’ai un litre de Tamari qui se sent bien seul !)

  • 5 stars
    J’adore cette recette ! C’est devenu un incontournable dès que j’ai des champignons qui ne sont pas assez frais pour être mangés crus.
    Un régal simple et rapide à préparer.
    Merci Délia.

    • Coucou Jolaine !
      Contente de savoir que les champignons rôtis sont adoptés, parce que la recette me plaît beaucoup à moi aussi (pas que j’aime pas les autres sur le blog mais j’ai mes chouchoutes quand même!)
      Merci à toi pour ton message 🙂

Commenter






En publiant ce commentaire, vous autorisez la collecte de vos informations (adresse e mail et IP) qui ne seront utilisés qu'à cette fin précise. Pour plus d'informations sur la collecte de données consultez mes mentions légales.