Recettes salées Sans gluten Vegan

Parmentier vegan aux girolles et à la courge butternut

Je commence à prendre sacrément goût à ce plat d’une extrême simplicité mais en même temps très réconfortant et savoureux!
Pour noël, je lui ai mis ses beaux habits de fête avec quelques giroles, mais on reste sur une recette simple, presque de saison (j’utilise des champignons surgelés), locavore, et vraiment délicieuse, qui se laissera manger sans aucun problème.
Aujourd’hui c’est une variante (mais je ne vous ai jamais vraiment proposé de recette traditionnelle haha) de hachis parmentier aux girolles, avec un twist de courge butternut!

Hachis parmentier de courge butternut

Préparer son parmentier vegan en avance

Je sais que noël, niveau organisation, et quand on est seuls à consommer vegan, ça peut faire pas mal de choses à préparer!
Pas de panique avec ce plat qu’on peut préparer et laisser au frais, et réchauffer le jour j, tranquillement au four, avec le reste des préparations!
Rien de compliqué dans cette recette, on fait cuire de la courge butternut, des pommes de terre, qu’on réduit en purée (on peut utiliser un mixeur pour la butternut mais on évitera pour les pommes de terre qui deviendraient gluantes), qu’on dilue avec du lait végétal, et qu’on assaisonne.
Ensuite, on s’occupe de la partie champignons et protéines de soja, à cuire à la poêle, très simplement, avec cependant un accent mis sur l’arôme des protéines : miso, feuille de laurier et bouillon de légumes!
Il ne vous reste alors ensuite qu’à superposer les différentes couches de purées et de garniture, dans un grand plat ou des bocaux pour une présentation plus festive!

Parmentier aux girolles

Variantes pour ce parmentier sans viande, aucune

Alors bon si vous voulez on peut jouer sur les mots et l’appeler en mode restaurant chic “duo de purées aux champignons de la forêt et protéines végétales”.
Déjà, si vous voulez réaliser cette recette tel quel, pensez à bien réhydrater vos protéines de soja.
On en trouve maintenant absolument partout, que ce soit en supermarché traditionnel ou en supermarché bio, en vrac ou en sachets. C’est un produit peu coûteux, riche en protéines, made in France, et qui se conserve longtemps.
On peut choisir de ne pas en mettre du tout, et de ne mettre que des champignons : dans ce cas, doublez la quantité.
On peut aussi acheter un haché végétal tout prêt, promis.
On peut aussi mettre des lentilles, qui restent une option peu chère et délicieuse.
On peut aussi prendre du seitan qu’on mixera par à coups pour qu’il soit comme haché.
En vrai, on peut tout faire, je vous ai proposé cette variante, bien équilibrée en saveurs, mais sky is the limite.

Et si vous n’êtes pas emballés par cette version, sachez qu’il existe aussi une version au poireau et au tofu fumé, et une autre recette de parmentier à base de carottes, de lentilles et de champignons de Paris!

Parmentier à la courge

Dans quel contenant préparer mes petit hachis vegan?

On peut préparer ces hachis dans un grand plat allant au four, dans des petits bocaux individuels. Disons que le moment du service peut être un peu long pour les grandes tablées, et le format est mignon. Comme les repas sont généralement constitués d’entrées, de plat et d’un dessert, même si la portion est plus réduite, je trouve ça suffisant.
J’ai réalisé 4 bocaux type le parfait à terrine (les petits, pas les grands!), on peut également les réaliser dans de simples pots à confiture, ou tout autre support en verre par exemple (attention aux chocs thermiques si vos bocaux sont froids!).
Faites attention, les bocaux seront évidemment très chauds donc prévenez bien les invités et évitez de les refiler à des enfants car ils risqueraient de se brûler.
On peut également et évidemment réaliser ce parmentier dans un plat à four classique comme ceux en céramique de chez Peugeot Saveurs (ce lien est affilié et vous pouvez bénéficier de 15% avec le code DELIA15 ) ; dans ce cas, n’hésitez pas à doubler ou tripler la recette selon la taille du plat!

Parmentier aux protéines de soja texturées

Ce parmentier butternut et girolles est un plat complet, mais on peut aussi le consommer avec quelques légumes d’accompagnement à côté. Ils ne sont pas de saison mais on peut ajouter des haricots en bocaux ou en boîte, mais aussi des pommes à la poêle, des marrons avec un peu de sauce forestière … Et comme toujours, un petit mélange de feuilles d’hiver, un mesclun ou autre, quelque chose qui est frais et permettra de passer au plateau de fromages végétaux, puis au dessert!

Hachis parmentier de fêtes

Hachis parmentier aux champignons
Imprimer la recette
5 de 2 votes

Parmentier à la butternut et aux girolles

Une recette végétarienne du traditionnel hachis parmentier, avec des girolles, et de la courge butternut, pour un mélange original et festif.
Temps de préparation44 min
Temps de cuisson45 min
Type de plat: Plat principal
Cuisine: Française
Portions: 4 bocaux

Ingrédients

  • 400 g pomme de terre variété à purée
  • 150 g lait végétale environ
  • 500 g courge butternut
  • 45 g protéines de soja texturées petites
  • 1 c. à café bouillon de légume en poudre
  • 2 feuilles laurier
  • 1 c. à café miso brun
  • 200 g girolles
  • 2 c. à soupe huile d'olive
  • 2 gousses ail
  • 10 g persil frais
  • sel et poivre

Instructions

  • A la vapeur, cuire la butternut et les pommes de terre jusqu'à ce qu'elles soient tendres, soit environ une trentaine de minutes. Contrôlez en plantant une lame de couteau qui doit s'y enfoncer sans effort.
    Veillez à bien choisir des pommes de terre adaptée à la réalisation de purées.
  • Pendant la cuisson, faites bouillir de l'eau (1/2 litre environ), avec le bouillon et le laurier, et ajoutez les protéines de soja texturées pour les réhydrater, pendant une dizaine de minutes.
  • Retirez la terre de vos girolles et les parties abîmées (en surgelé logiquement ça va!). Dans une poêle, faites revenir ces dernières dans l'huile d'olive. Prenez soin de détailler des morceaux identiques si besoin, pour une cuisson homogène. Faites revenir sur feu moyen, pour que les giroles suent et deviennent tendres. Ajoutez le miso, que vous aurez dissout dans un peu de bouillon de légumes.
  • En fin de cuisson, ajoutez l'ail et le persil, salez et poivrez. Disposez dans les bocaux.
  • Vous pouvez réaliser les deux purées au presse-purée, mais je trouve le mixeur plus pratique pour la courge butternut.
  • Réduisez la pomme de terre et la butternut en fine purée, puis, délayez la pomme de terre avec du lait végétal jusqu'à ce qu'elle soit fluide, mais pas trop. Si c'est trop épais la plat risque d'être pâteux en bouche! N'oubliez pas de saler.
  • Déposez dans les bocaux (ou dans votre plat) et lissez la couche.
  • Réduisez la butternut en purée ; logiquement, c'est assez humide mais si besoin, ajoutez un peu de lait végétal, salez et si vous le souhaitez, ajoutez un peu de coriandre moulue, qui ajoutera une note fraîche à la butternut.
  • Finissez de remplir les bocaux.
  • On peut les tenir au chaud entre les différentes étapes, au four, ou bien les réchauffer, en ayant pris soin de sortir les bocaux/le plat quelques minutes avant pour éviter tout choc thermique violent, et d'enfourner à four froid.
  • Vous pouvez soit les faire réchauffer à 160°C, ou les faire gratiner avec un peu de chapelure.
  • Pour un grand plat, n'hésitez pas à doubler les quantités!

5 Commentaires

  • 5 stars
    Recette faite pour Noël, grande première d’imposer un repas végétarien à cette fête ! Tout le monde c’est régaler, a en oublier leur “indispensable viande”. Petite erreur de ma part, au lieu de la couche butternut seule, j’ai rajouté de la pomme de terre… Mais c’était quand même très bon, voir meilleur pour ceux.celles qui n’aime pas la butternut ! L’idée des girolle est superbe, ça se marie parfaitement bien. Merci pour tes recettes Délia <3

    • Haha, “imposer” : c’est dingue comme on a le sentiment de faire un truc gênant mais clairement je vois l’idée oui.
      Et je suis bien trop contente de lire que ça s’est très bien déroulé : comme quoi, parfois c’est juste une histoire de préjugé sur l’alimentation végétale 🙂
      Merci pour ton message ! 🙂

Commenter

Evaluation de la recette




En publiant ce commentaire, vous autorisez la collecte de vos informations (adresse e mail et IP) qui ne seront utilisés qu'à cette fin précise. Pour plus d'informations sur la collecte de données consultez mes mentions légales.