Recettes salées Sans gluten Vegan

Sauce au poivre vegan

Je pense que presque tout le monde connaît la sauce au poivre : c’est une recette plutôt classique des sauces d’accompagnement des viandes.
Mais ne disons pas non à la sauce au poivre parce qu’on ne consomme plus de viande ! Elle est délicieuse avec les similis carnés mais aussi les légumes.

Ingrédients de la sauce au poivre

La sauce au poivre contient évidemment, du poivre, mais il s’agit aussi de lui donner une saveur agréable et un peu relevée en dehors de la sensation de chaleur et le goût reconnaissable du poivre.
Pour cela, j’ai utilisé de l’échalote, mais aussi de l’armagnac et du bouillon de légumes. On peut utiliser du cognac, sur ce qui est des versions au vin blanc je n’ai pas particulièrement de retour car je n’ai pas essayé : j’ai plus souvent une bouteille de spiritueux entamée que de vin (on en boit très peu). On peut évidemment retirer cette partie alcool si l’on n’en consomme pas (peu importe la raison), mais ça retire aussi un peu de goût.
Pour compenser, vous pouvez forcer sur le bouillon, à condition de ne pas aller dans l’excès de salé.

Je vous laisse admirer ma magnifique saucière terre de fer payée moins d’un euro dans un vide maison.

Sauce au poivre vegan

Cette sauce est sur base de crème, épaissie à la fécule de maïs, et comme d’habitude, je vais vous conseiller la seule et unique crème végétale : la crème de soja ! Elle est la seule à avoir la texture adéquate à mes yeux, pas gélifiée, pas liquide, pas biphasée, juste de la crème ! Vous pouvez aussi utiliser une autre crème végétale, mais ayez toujours en tête que moins c’est gras et protéiné, moins on est proche de l’idée d’une crème (adieu crème de riz).

Concernant la sauce, j’y ai ajouté un peu de miso brun : c’est un ingrédient que j’utilisais peu avant, mais que je trouve de plus en plus intéressant car il apporte beaucoup de relief et une saveur difficile à retrouver autrement dans le monde passionnant du végétal. Il a une touche salée, donc prenez cette donnée en compte en assaisonnant. Il s’agit ici d’apporter un peu de saveurs corsées à cette sauce qui est souvent préparée sur fond de veau.

Enfin, pour ce qui est du poivre, j’ai pris un mélange de plusieurs poivres de celui qui se décarcasse, ne voulant pas trop taper dans mon stock de poivre bio ramené précieusement de voyage par ma belle-maman. Je pense qu’on peut envisager de travailler avec des poivres “grand cru” mais en ayant en tête que les saveurs seront différentes selon le poivre utilisé, et donc pas forcément toujours adaptées. Dans l’esprit de cette recette, disons qu’un poivre noir classique goût “poivre” simple sera tout indiqué ! Je vous parlais de poivres (au pluriel) dans mon article sur les petits fours apéritifs agrémentés de poivre, l’année passée. C’est un monde passionnant et très riche. Pour ma part, j’aime bien l’ajout de quelques baies roses, qui apportent un petit côté plus doux et frais à la préparation !

Préparer de la sauce au poivre

On commence par couper finement son échalote, la faire revenir dans de la matière grasse : ici j’ai pris de la margarine, car elle a plus de facilité à donner un rendu crémeux et non liquide quand elle fige légèrement, en comparaison à l’huile.
Ensuite, on ajoute le bouillon, l’armagnac, et le miso brun qu’on va venir diluer. Le tout va légèrement réduire, puis on va ajouter la crème, la fécule de maïs qu’on aura pris le sin de diluer dans un peu d’eau (la fécule de maïs dans un liquide chaud sans dilution, aura tendance à s’agglomérer et créer des grumeaux, je vous déconseille si vous n’avez pas l’habitude d’agir vite !), et le poivre.
Pour ma part, j’aime bien trouver des petits morceaux de poivre, je trouve que dans ce cas précis, le moulin n’est pas forcément adapté, j’ai utilisé mon rouleau à pâtisserie comme un pilon à épices et j’ai arrêté quand j’ai trouvé que les grains étaient de la bonne mouture. A vous de faire selon vos préférences !
Enfin, on laisse bien réduire, on sale au besoin (mais goûtez toujours avant, même si c’est une sauce, le miso et certains bouillons sont déjà salés), et servez bien chaud.

Recette de sauce au poivre vegan

Avec quoi servir la sauce au poivre ?

C’est une sauce aux arômes chauds et épicés du poivre : elle ne plaira pas forcément à tout le monde car une fois dans le palais, le poivre dans ces quantités peut développer une petite amertume en fond de bouche.
Pour les amateurs/trices, c’est un excellent accompagnement d’un rôti de tofu, d’un poêlée de légumes aux marrons, mais aussi de plats en purée, et de saveurs sucrées comme celle de la pomme poêlée.
En bref, Une sauce qui va très bien avec les similis carnés, le seitan, mais aussi les légumes au four et la purée de pomme de terre.

Sauce au poivre sans crème

Sauce au poivre vegan
Imprimer la recette
5 from 2 votes

Sauce au poivre

Une sauce plutôt liquide, aromatisée au poivre, idéale pour les amatrices de cette épice et de sa saveur chaude. A accompagner de votre meilleur rôti de tofu, des légumes rôtis ou des pommes poêlées !
Temps de préparation10 min
Temps de cuisson10 min
Type de plat: sauce
Cuisine: Française
Portions: 1 saucière

Ingrédients

  • 1 échalote
  • 25 g margarine
  • 180 g bouillon de légumes
  • 20 g armagnac
  • 1 c. à soupe poivre
  • 1 c. à café miso brun (bombée)
  • 1 c. à soupe fécule de maïs (rase) + un peu d'eau
  • 100 ml crème de soja

Instructions

  • Epluchez l'échalote, et ciselez-là finement.
  • Dans une poêle à bords assez hauts (comme on va mettre du liquide ce serait dommage d'en mettre partout en remuant), mettez votre margarine à fondre, puis l'échalote avec une petite pincée de sel.
  • Faites-les chanter quelques minutes jusqu'à ce qu'elles deviennent translucides.
  • Ajoutez alors le bouillon de légumes, et l'armagnac, mais aussi le miso brun. Prenez bien soin de diluer ce dernier dans le liquide. Concernant le bouillon j'utilise sa forme en poudre, que je trouve plus pratique que les cubes !
  • Laissez chauffer sur feu doux pour que le liquide réduise pendant 5 minutes environ.
  • Ajoutez ensuite la crème végétale et la fécule de maïs diluée dans un peu d'eau, avec le poivre. Remuez pour éviter que la fécule ne fige qu'à un endroit, et laissez épaissir en remuant régulièrement avec une cuillère.
  • Quand la sauce commence à napper légèrement votre cuillère, stoppez la cuisson : c'est une sauce qui reste relativement liquide, servez alors dans une saucière ou un bocal, et dégustez.
  • Pour faire réchauffer, le mieux est de procéder dans une casserole, en délayant dans un peu d'eau au besoin.

10 Commentaires

Commenter

Evaluation de la recette




En publiant ce commentaire, vous autorisez la collecte de vos informations (adresse e mail et IP) qui ne seront utilisés qu'à cette fin précise. Pour plus d'informations sur la collecte de données consultez mes mentions légales.