Recettes salées Sans gluten Vegan

Mayonnaise à l’ail des ours

Je pense que ma consommation de mayonnaise est presque illégale (heureusement que le gouvernement légifère par sur ça, je vous l’assure) ; j’en mange plusieurs fois par semaine. La recette est depuis un moment sur le blog, et c’est vraiment quelque chose de très simple à faire, avec des ingrédients faciles, et au moins, je sais ce que je mets dedans contrairement à celles qu’on achète qui sont souvent stabilisées ; c’est beaucoup trop rapide à faire pour que je préfère en acheter un énorme pot que je ne saurais terminer.
Alors il va sans dire qu’au moment même où j’ai eu un bouquet d’ail des ours, je n’ai pas vraiment hésité pour pimper ma mayonnaise.

Mayonnaise à l'ail des ours

Mayonnaise vegan : quels ingrédients?

Dans ma recette de base, je vous proposais une version avec de la crème de soja. En réalité, je fais de la mayonnaise vegan avec à peu près tout ce qui contient du soja et qui me tombe sous la main.
Vous allez me dire, pourquoi juste le soja, c’est injuste pour les intolérants ; je sais, je suis super triste pour eux, mais le soja contient de la lécithine, qui est la même molécule qui est contenu dans le jaune d’oeuf.
Là vous tenez votre secret. C’est grâce à ça qu’on obtient une belle émulsion.

Selon ce que j’ai sous la main ou si j’ai une brique ouverte dans mon frigo je fais ma mayonnaise avec :

  • Le lait de soja
  • La crème de soja
  • le yaourt de soja

On pourrait réfléchir en logique légèreté, mais ce serait illusoire au regard de la quantité d’huile qu’on vient ajouter par dessus.
Le procédé est le même pour toutes les options ; on met le lait de soja/la crème/le yaourt, le sel qui pue l’oeuf aka le sel kala namak (qu’on ne présente plus), puis l’huile. On mixe, et c’est fini. Plus on met d’huile, plus elle fige, à vous de voir votre dosage favoris, celui qui est ici est à titre indicatif, car ça se fait surtout à l’oeil.

Pour ma part, j’utilise toujours l’huile bioplanète “cuisson et friture”, qui est bio et désodorisée : elle n’apporte aucune saveur parasite, j’aime bien sa neutralité.

Bouquet d'ail des ours

La mayonnaise à l’ail des ours

Pour le coup, c’est plus une idée recette qu’une recette à part entière car clairement, c’est de la mayonnaise mixée avec de l’ail des ours, mais hé, ça fera joli sur pinterest pour épingler, et ça restera!

Déjà, je vous invite à toujours être bien sure et certaines de ce que vous cueillez : la mayonnaise aux colchiques ou au muguet c’est pas aussi bon.
On ne le répètera jamais assez : une identification réussie, c’est une vie préservée ou un séjour à l’hôpital en moins!
on commence à en trouver en vente, mais je vous invite à consulter mon article sur le risotto à l’ail des ours, où je vous parle plus longuement de l’identification.

Enfin, si vous ne trouvez pas d’ail des ours, sachez que cette recette se plait avec n’importe quelle herbe fraîche : persil pour des toasts, basilic pour une salade de riz, cerfeuil, ciboulette, coriandre, origan … Faites péter la verdure!

Cette mayonnaise est délicieuse avec des frites, ou quelques crudités sur un plateau apéro (en ce moment, surtout des carottes mais les premiers concombres font leur grand retour) .
Pour d’autres idées, voici quelques suggestions :

Mayonnaise vegan à l'ail des ours

Mayonnaise vegan ail des ours
Imprimer la recette
5 de 1 évaluation

Mayonnaise à l’ail des ours

Une mayonnaise très facile à réaliser, avec l'ajout d'ail des ours, pour une saveur subtile d'ail et d'herbe fraîche
Type de plat: sauce
Cuisine: Française
Portions: 1 ramequin

Ingrédients

  • 2 c. à soupe crème soja
  • 1,5 c. à café moutarde
  • 4 c. à soupe huile végétale
  • 1/4 c. à café sel fin
  • 15 g ail des ours frais

Instructions

  • Dans un récipient propre, mettez tous les ingrédients, et mixez au mixeur plongeant pour obtenir une sauce ferme et onctueuse.
    Normalement, la réaction est instantanée. Si la texture obtenue est trop liquide ou pas assez ferme à votre goût, ajoutez de l'huile et émulsionnez de nouveau. A savoir : une fois conservée au frais, la mayonnaise aura tendance à épaissir.
  • Rincez votre ail des ours à l'eau vinaigrée, puis mixez pour obtenir une crème verdâtre aux poinçons verts. La finesse est à votre convenance!
  • Conservez au frais, pendant quelques jours, dans un récipient propre, et prélevez avec une cuillère propre également au lieu de tremper vos aliments directement dans le pot.

4 Commentaires

  • Celle que j’avais faite inspirée de ta photo était quasi similaire 🙂 mais par doute j’avais mixé l’ail des ours avec la crème de soja et la moutarde pour que ça soit bien mixé avant de monter en mayonnaise avec l’huile. L’intérêt de la mayo vegan (outre le fait qu’on laisse les poules tranquilles) c’est d’ajuster les quantités et ça se garde bien ! De toutes façons il faut manger du gras, moi le goût colza ne me dérange pas, donc je fais le plein d’oméga 3 😇

    • Oui, c’est une bonne idée aussi, j’ai plus tendance à en mettre directement une cuillère à soupe dans mon riz, je trouve ça plus facile à doser, mais qu’importe le flacon, pourvu qu’il y ait l’ivresse !

  • 5 stars
    juste en passant, pour les intolérants au soja, le tournesol est aussi plein de lécithine , donc une c à soupe de graines de tournesol moulue très finement remplace efficacement la crème de soja
    la purée de tournesol type ” jean hervé” ça va aussi
    ( sinon chef junior m’a fait ta mayo en VO et c’était très bon)

Commenter

Evaluation de la recette




En publiant ce commentaire, vous autorisez la collecte de vos informations (adresse e mail et IP) qui ne seront utilisés qu'à cette fin précise. Pour plus d'informations sur la collecte de données consultez mes mentions légales.